Culture des TPS

Par ici les mordus de la patate et autres tubercules

Modérateurs : jeanmi22, ventmarin, JCBora

Avatar du membre
samyaza
Messages : 201
Enregistré le : 17 déc. 2010 23:07
Localisation : Metz

Culture des TPS

Messagepar samyaza » 19 déc. 2011 22:47

Bonjour.

J'aurais voulu faire un guide de culture concernant les TPS, pour créer une vocation chez certains :D

TPS, quésaco ?
Le terme TPS (true potato seeds) désigne les graines contenues dans le fruit (issu de la fécondation) de la pomme de terre. Voyez plutôt :
Image
Photo tinyfarmblog.com
Ça a l'air appétissant comme ça mais ne vous y aventurez pas, il est toxique comme tout ce qui est vert chez la pomme de terre.
La pomme de terre est une plante généralement reproduite de façon végétative, par ses tubercules. Tous les plants d'une même variété sont donc des clones.
Ces variétés ne sont pas de souche pure, car non fixées. Leur reproduction par graines donne donc naissance à des variations parfois importantes entre les individus provenant d'une même variété.
De plus, l'espèce commune de pomme de terre cultivée en Europe, Solanum tuberosum, est tétraploïde, ce qui la rend encore plus difficile à fixer et accentue sa diversification.

Pourquoi cultiver des pommes de terre à partir de graines ?
Il peut y avoir de nombreuses raisons qui vous pousseront à cultiver des TPS, telles que créer des variétés plus résistantes aux ravageurs, à la sécheresse, au froid, avec des différences de forme, couleurs, taux de matière sèche, productivité, saveur, conservation etc...
Il reste énormément à faire en ce qui concerne les maladies qui l'atteignent (plus de 200 en France), nécessitant la culture in-vitro de plants certifiés, sous peine de voir sa productivité réduite inexorablement année après année. C'est le phénomène couramment qualifié de dégénérescence.
De plus, les graines ne transmettent généralement pas ces maladies. Elle peuvent se conserver de nombreuses années, à la manière des graines de tomates. Cependant, leur taille est bien moindre et leur nombre dans un fruit est important.

Ou trouver des TPS ?
La plupart des variétés commerciales de pommes de terre sont très peu fertiles et ne produiront pas de graines. En effet, la sélection variétale a depuis longtemps favorisé l'obtention de clones peu fertiles.
Vos graines pourront donc provenir, soit d'un sélectionneur (la plupart ne travaillent qu'avec des souches hautement fertiles), soit du peu de variétés fertiles disponibles dans le commerce. Vous pourrez trouver ces informations sur la base de données européenne de la pomme de terre.
Par la suite, sélectionnez les graines des plants les plus fertiles pour conserver des lignées très fertiles.

Culture des TPS
Semer à l'intérieur 5 à 8 semaines avant les dernières gelées, à la même température que les tomates et même moins. Repiquer quand les gelées ne sont plus à craindre. Là où les plants issus de tubercules et butés reprendront en cas de gel, les jeunes plants chétifs issus de TPS ne survivront pas. Attention toutefois : les variétés précoces sont peu sensibles à la durée du jour et commencerons à tubériser dans les semaines qui suivent la germination. Des plants de pomme de terre repiqués alors qu'ils ont commencé à tubériser ne reprendront pas dans la plupart des cas. De nombreux débutants, dont moi, ont vu des plants dépérir lentement après transplantation parce qu'ils ignoraient cela. N'hésitez donc pas à semer les variétés précoces plus tard pour éviter cela.
Une fois en pleine terre, les traiter comme des plants classiques.

Et ensuite ?
Préparez-vous à éliminer (en les mangeant) les individus qui ne répondent pas à vos exigences.
Observez, prenez en note, fécondez les fleurs si vous le désirez. Vous pouvez faire quelques statistiques sur le nombre de tubercules, le poids total, le poids de la plus grosse, la date de récolte etc... Prenez soin de séparer les tubercules de chaque plant si vous comptez sélectionner les lignées qui ont la meilleure conservation. Faites-en cuire à l'eau pour vous rendre compte de la texture et de la saveur. Les critères de sélection sont nombreux.

Avatar du membre
Espiets
Administrateur - Site Admin
Messages : 54031
Enregistré le : 17 août 2006 16:46
Localisation : haute-garonne sud (600m)
Contact :

Messagepar Espiets » 20 déc. 2011 09:53

Très bonne idée ce sujet Samyaza
Béatrice
Puissiez vous récolter au centuple ce que vous avez semé .

Avatar du membre
morpho
Messages : 18519
Enregistré le : 30 mai 2008 16:38
Localisation : Corse

Messagepar morpho » 20 déc. 2011 10:05

super, ça me fait penser que je ne ferai pas de TPS cette année.
faut à tout prix qu' en 2013 j' en fasse :D

merci pour ce sujet :wink:

Avatar du membre
Le bio potagiste (Cerbere
Messages : 1141
Enregistré le : 26 mai 2008 10:56
Localisation : nord du Gard a St hilaire de Brethmas
Contact :

Messagepar Le bio potagiste (Cerbere » 20 déc. 2011 10:08

la charge moins importante de travail aux potager en 2012 va me permettre de sortir mes TPS du congélateur.
seront semer:
land races
la pan
tollocan fiesta
lumper
squat orange
gold cesar
huagalina
toresca
syuto vilquina
cocoon khutchi

reste à trouver le moyen de conserver les petits tubercules que ces semis vont produire pour les plantations de 2013 et la vrais production pour consommation.
Mes potagers bio
Mes formations
On mesure l’intelligence d’une personne à la quantité d’incertitudes qu’elle est capable de supporter.

Avatar du membre
morpho
Messages : 18519
Enregistré le : 30 mai 2008 16:38
Localisation : Corse

Messagepar morpho » 20 déc. 2011 10:15

tu as acheté où tes TPS ?

Avatar du membre
Le bio potagiste (Cerbere
Messages : 1141
Enregistré le : 26 mai 2008 10:56
Localisation : nord du Gard a St hilaire de Brethmas
Contact :

Messagepar Le bio potagiste (Cerbere » 20 déc. 2011 11:55

en corse, bien sûr! :lol:

non, je déconne. je les ai prise en commande groupé sur le site de Tom Wagner.
http://newworldcrops.com/wp

mais tu doit connaitre.

un avant goût du choix proposer.


Image

photo www.selectedplants.com
Mes potagers bio

Mes formations

On mesure l’intelligence d’une personne à la quantité d’incertitudes qu’elle est capable de supporter.

Avatar du membre
samyaza
Messages : 201
Enregistré le : 17 déc. 2010 23:07
Localisation : Metz

Messagepar samyaza » 20 déc. 2011 13:10

C'est la boutique de Tom Wagner. C'est sûrement le meilleur endroit où trouver des TPS.

Land Races et Cocoon Khuchi sont des diploïdes. La chair devrait être orange, la taille moyenne et la saveur excellente. Elles germeront dès la récolte.

La Pan a de la Ratte comme parent, elle garde sa forme allongée et sa saveur.

Tollocan Fiesta est un hybride tetraploïde S. tuberosum x S. phureja, elle n'est pas entrée en dormance chez moi. Ce genre d'hybrides est plutôt tardif, très vigoureux et très productif. La taille des tubercules est moyenne.

Lumper était la variété la plus prisée et la plus productive en Irlande avant la Potato Famine, d'excellente conservation selon Tom.

Suytu Vilquina est une S. tuberosum subsp andigena, une très tardive a très fort développement, les tiges sont fines et nombreuses et s'étalent dans un rayon de 1m50. Les tubercules sont souvent rouge foncés, parfois jaunes, et la chaire blanche. Les tiges sont fortement teintées de violet, les feuilles sont petites, fines et pointues. Je te dirai plus tard ce qu'il en ait de la conservation, elles n'ont pas encore germé.

Squat Orange semble être une diploïde, Gold Caesar une tetraploïde S. tuberosum x S. phureja.

Huagalina est une ancienne variété des Andes, mais je ne sais pas si c'est une diploïde ou pas.

Toresca semble être violette, ronde, à chair blanche.

Il faut savoir que la plupart des diploïdes de Tom possèdent le fameux gène Sli, qui les rend auto-fertiles. La sélection et la fixation n'en sera que bien plus aisée. Les TPS semblent être la meilleure alternative pour ces variétés qui ne dorment pas. J'ai lu que l'espèce primitive S. stenotomum, cultivée dans les Andes, était diploïde, tolérante au froid et a dormance longue. Je crois que c'est une très tardive par contre. Tom en possède et il doit s'en servir aussi. Je pense que ça aurait un impact positif sur ses lignées diploïdes.

Edit : vous pourrez trouver beaucoup d'information sur la taxonomie de la pomme de terre sur ce rapport du centre international de la pomme de terre, basé à Lima.

Avatar du membre
morpho
Messages : 18519
Enregistré le : 30 mai 2008 16:38
Localisation : Corse

Messagepar morpho » 20 déc. 2011 19:09

merci pour l' adresse j' ai un an pour comprendre comment faire pour acheter car là j' y comprend rien :D

Avatar du membre
Le bio potagiste (Cerbere
Messages : 1141
Enregistré le : 26 mai 2008 10:56
Localisation : nord du Gard a St hilaire de Brethmas
Contact :

Messagepar Le bio potagiste (Cerbere » 20 déc. 2011 19:35

Elles germeront dès la récolte.


pourquoi?
je ne connais aucune variété de pdts qui germe aussi rapidement et j'en ai essayé plus de 80 variétés.
Mes potagers bio

Mes formations

On mesure l’intelligence d’une personne à la quantité d’incertitudes qu’elle est capable de supporter.

Avatar du membre
Gerard33
Messages : 6734
Enregistré le : 13 févr. 2009 23:41
Localisation : Dans le Val de l'Eyre en Gironde

Messagepar Gerard33 » 20 déc. 2011 19:48

Super, v'la un sujet très intéressant :D
La patience est un arbre aux racines amères mais aux fruits très sucrés.

Avatar du membre
Espiets
Administrateur - Site Admin
Messages : 54031
Enregistré le : 17 août 2006 16:46
Localisation : haute-garonne sud (600m)
Contact :

Messagepar Espiets » 20 déc. 2011 20:28

Le bio potagiste (Cerbere a écrit :
Elles germeront dès la récolte.


pourquoi?
je ne connais aucune variété de pdts qui germe aussi rapidement et j'en ai essayé plus de 80 variétés.

J'en ai eu vu qui germaient avant récolte .
Béatrice
Puissiez vous récolter au centuple ce que vous avez semé .

Avatar du membre
Le bio potagiste (Cerbere
Messages : 1141
Enregistré le : 26 mai 2008 10:56
Localisation : nord du Gard a St hilaire de Brethmas
Contact :

Messagepar Le bio potagiste (Cerbere » 20 déc. 2011 20:50

oui, béa, mais cela est toujours dû aux conditions climatiques.
Mes potagers bio

Mes formations

On mesure l’intelligence d’une personne à la quantité d’incertitudes qu’elle est capable de supporter.

Avatar du membre
samyaza
Messages : 201
Enregistré le : 17 déc. 2010 23:07
Localisation : Metz

Messagepar samyaza » 21 déc. 2011 00:13

Cerbere : aucune variété européenne n'a ce caractère "pas de dormance". C'est typique des variétés de l'espèce S. phureja, cultivée entre 1600 et 2800m d'altitude sur le versant oriental des Andes. Cette espèce n'est cultivée que dans certaines niches en Europe : en Angleterre, elle a trouvé son chemin dans les restaurants étoilés, le chef Antony Worrall Thompson les utilise en cuisine. Quelques variétés phares là-bas :
Image
Photo www.scri.ac.uk

En France, il semblerait que la première variété de cette espèce ait été lancée cette année. J'en parle ici.

Avatar du membre
Le bio potagiste (Cerbere
Messages : 1141
Enregistré le : 26 mai 2008 10:56
Localisation : nord du Gard a St hilaire de Brethmas
Contact :

Messagepar Le bio potagiste (Cerbere » 21 déc. 2011 09:50

ok, je comprend mieux. je doit donc m'attendre à ce "problème" avec certaines de mes nouvelles variétés.
en même temps, je sais déjà comment conserver ce type de lignée pour les année suivante.
Mes potagers bio

Mes formations

On mesure l’intelligence d’une personne à la quantité d’incertitudes qu’elle est capable de supporter.

Avatar du membre
aflo59
Messages : 13560
Enregistré le : 12 juin 2007 20:47
Localisation : région Lilloise (Willems)

Messagepar aflo59 » 21 déc. 2011 10:15

Juste un petit rappel, il est demandé de noter l'origine des photos quand elles ne sont pas de vous, par simple souci de fairplay et honnêteté vis à vis du propriétaire.


Le bonheur n'est jamais offert, Il se gagne, il se goûte,
Et c'est autour d'une table qu'il se partage.


Retourner vers « Pommes de terre et tubercules et fiches »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités