Buddleja : Genre et espèces

Pour mêler le savoir et la beauté

Modérateurs : morpho, jeanmi22

Colvillea

Buddleja : Genre et espèces

Messagepar Colvillea » 26 Déc 2010 00:52

BUDDLEJA: GENRE ET ESPECES

Le genre Buddleja a été ainsi nommé en l’honneur du Révérend Adam Buddle (1665-1715) pour son extraordinaire travail de taxinomie. Le révérend Buddle amassa en effet un grand nombre de spécimens de la flore britannique et réalisa, de la fin du 17ème siècle au début du 18ème, 36 volumes d’herbier. Son travail est reconnu par les britanniques comme étant le premier herbier national.
Le terme de ‘Buddleja’ aurait été utilisé pour la première fois par le Dr William Houston, pour certains spécimens qu’il ramena des Antilles en Angleterre, en 1774 (date à vérifier). Il suggéra l’appellation à Linné qui nomma ces espèces Buddleja americana.
Le genre Buddleja comprend plus d’une centaine d’espèces; une large proportion provient d’Amérique du Nord, d’Amérique du Sud, du Chili, de l’Argentine et d’Asie. D’autres variétés proviennent d’Afrique, de Madagascar. Il n’y a pas d’espèces indigènes en Australie ou en Europe.

Rang taxinomique, selon la classification de Cronquist:
Règne: Plantae
Sous-règne: Tracheobionta
Division: Magnoliophyta
Classe: Magnoliopsida
Ordre: Scrophulariales (en classification phylogénétique la famille Buddlejaceae se trouve dans l’ordre des Lamiales)
Famille: Buddlejaceae
Genre: Buddleja

Le Buddleja a longtemps été intégré dans la famille des Loganiacées. Karl Wilhelm a créé la famille des Buddléiacées (Buddlejaceae); cette famille se distingue des Loganiacées par un nombre d’étamines inférieur aux lobes de la corolle et compte dix genres (dont Androya, Buddleja, Emorya, Gomphostigma, Nicodemia, Nuxia, Peltanthera) et environ 150 espèces.

Plusieurs orthographes sont acceptées: Buddleja, Buddleya, Buddleia.
L’appellation ‘Arbre à papillons’ s’explique par le fait que les lépidoptères, tels le Vulcain ou le Paon du jour, sont très attirés par les fleurs, particulièrement quand elles sont dans les tons de mauve ou de jaune.

Image
Vulcain, photo: Hilary Wilkinson


Certains Buddleja sont des vivaces herbacées, mais la plupart sont des arbustes ou des petits arbres; Buddleja colvilei et Buddleja cordata atteignent 7 mètres de haut, Buddleja pulchella 10 m, Buddleja saligna 12m, Buddleja limitanea peut atteindre 16 m dans son habitat naturel.
Les feuilles, caduques ou persistantes, sont simples, opposées, rarement alternes (Buddleja alternifolia)
La majeure partie des espèces pousse à des altitudes moyennes et la plupart résistent à de grandes fluctuations de températures, à des conditions météorologiques difficiles, même si certaines variétés, telles le B.Crispa, meurent dés le premier doux gel pour repartir de la base aux beaux jours.
La majeure partie des espèces donc résiste aussi à la sécheresse, grâce notamment au duvet recouvrant leurs feuilles ainsi que leurs tiges. Ce duvet, ces poils, aident à capter l’humidité et participent ainsi à l’approvisionnement en eau; ils reflètent aussi la lumière du soleil, réduisant la déperdition d’eau par les feuilles lors des chaudes journées d’été notamment.
Les inflorescences sont en racèmes, épis, panicules ou glomérules; le buddleja est hermaphrodite, la pollinisation est entogame.
Les fruits sont à capsule bivalve ou en baie (Buddleja axillaris, Buddleja japonica).
Les fruits de Buddleja polystachya, originaire d’Afrique, sont comestibles; ce sont des petites capsules oranges ouvertes à la pointe, recherchées par les enfants et consommées aussi par les adultes en temps de pénurie alimentaire.
Les graines sont généralement libérées progressivement sur plusieurs mois, à partir de fin décembre.

Les Buddlejas tolèrent les sols maigres, mais un sol au bon équilibre nutritionnel (grâce à des amendements organiques adéquats), bien drainé, au Ph compris entre 5,5 et 7, est idéal.

Propagation:
La propagation des Buddlejas s’effectue par bouturage ou par semis, mais seul le bouturage reproduit fidèlement le pied mère. Les boutures se font en mai, juillet ou octobre. Utiliser les pousses latérales, aux nœuds les plus nombreux. Les coupes seront saupoudrées d’hormones d'enracinement et les boutures brumisées régulièrement.
Les minuscules graines de Buddleja sont collectées de Novembre à Février. Elles exigent une période de stratification à froid et germeront en 3-4 semaines à une température comprise entre 21 et 26°C. Endurcir les plants en les plaçant à l'extérieur après les dernières gelées.

Ravageurs et maladies:
Les Buddlejas sont généralement épargnés par les ravageurs et les maladies, mais en situation de stress ils peuvent être attaqués par les tétranyques, autrement dit les acariens (araignées rouges). On peut alors avoir recours aux produits chimiques mais il est nécessaire de restreindre leur utilisation si l’on veut fournir un terrain fertile aux papillons.


D’un point de vue écologique, les Buddleja sont des colonisateurs; redoutant la concurrence des autres arbustes ou arbres ils croissent dans des endroits dégagés, aux abords des forêts, le long des rivières, etc… L’espèce la plus adaptée à ce mode de vie pionnier est Buddleja Davidii; ses millions de graines sont minuscules et facilement portées par le vent. Les graines peuvent être emportées sur de grandes distances et déposées en divers endroits: les site pierreux comme des quais de chemin de fer, les remblais, les bords de trottoir, les sites de démolition, etc… jusqu'aux lieux les plus improbables

Image
Photo: Paris côté jardin

Buddleja davidii:
Le plus cultivé des Buddleja.
L’espèce fut nommée ainsi en 1887 par le botaniste Augustin Henry, en l’honneur du Père missionnaire français David qui étudia la flore chinoise. Le Père David envoya ses spécimens, découverts en 1869, au botaniste Adrien René Franchet(1834-1900) au Musée National d’Histoire Naturelle (Paris) qui en fit la description.
Le premier semis en France fut effectué par Auguste de Vilmorin en 1895; l’Abbé Jean André Soulié, missionnaire, lui avait confié ses graines.

Synonymes: Buddleia davidii, Buddleia variabilis (=nommé ainsi par William Botting Hemsley, qui ignorait alors la description de A.R. Franchet)

Hauteur: de 0,90 (B.davidii ‘Ecolonia’ par exemple) à 5 mètres (B.davidii ’Dartmoor’). Croissance rapide. Caduque à semi-persistant.
Cette espèce contient des molécules toxiques qui explique qu’elle ne soit pas mangée par les animaux.
L’action antifongique des extraits du B. davidii est avérée.
Les branches souples sont réunies en faisceaux à la base, s’étalent et se recourbent en arc sous le poids des fleurs. Elles sont de très faiblement (comme B.d. ‘Adokeep’) à fortement anthocyanées (B.d. ‘Peacock’) suivant les cultivars. Tige à section anguleuse.
Feuillage moyen à dense.
Feuilles ovées (B.d. ‘Blue chip’ par exemple) ou lancéolées, de coloris divers, gris argenté, vert bleuté, vert moyen, vert foncé. Le feuillage peut-être glabre, pubescent ou tomenteux.
Il existe plusieurs variétés panachées dont B. davidii ‘Strawberry lemonade’ (vert panaché de jaune) ou B.davidii ‘Harlequin’ (vert marginé de blanc).

Image
B. davidii ‘Harlequin’, photo: Jardin du Pic Vert

Image
B. davidii ‘Masquerade Notbud’, photo: Jardin du Pic Vert

Boutons floraux : coniques, à sommet arrondi.
Fleurs: hermaphrodites, hypocratériformes, à 4 ou 5 larges lobes, à marge de crénelée à dentée, moyennement ondulée, réunies en panicules semi-dressées ou dressées, terminales et axillaires, dégageant un parfum faible à intense, aux coloris variés. La floraison s’étale de fin juin à début octobre.

Image
Photo: http://myg9.wordpress.com

La plupart des nouveaux cultivars de Buddleja davidii ne sont pas envahissantes. Certains, comme B.d. 'Blue Chip', sont presque totalement stériles et ne représentent aucune menace pour l’environnement. De plus, ces hybrides stériles ne dépensent pas d’énergie pour la production de graines et sont donc généralement très florifères.

Les fiches consultables:
Buddleja davidii 'Adonis blue'
Buddleja davidii 'Peacock'
Buddleja davidii 'Pink delight'

Quelques Buddlejas au feuillage particulier ou floraison particulière:

Buddleja colvilei ‘Kewensis’:
Image
Photo: Burncoose nurseries

Buddleja indica (synonymes: Nicodemia diversifolia, Buddleja diversifolia ): originaire de Madagascar. Arbuste buissonnant; le feuillage, vert brillant, rappelle celui du chêne. Peu commun en culture.
Image
Photo: Jardins-interieurs.com

Buddleja marrubiifolia: au feuillage de velours argent et aux fleurs orange vif
Image
Photo: Liz Makings

Buddleja pterocaulis var.longifolia: à feuilles d’eucalyptus

Buddleja saligna:
Image
Photo: Bidorbuy

Buddleja salviifolia:
Image

Buddleja sessiliflora (synonyme Rio grande butterfly):
Image
Photo: Carlos Velazco

Autres fiches consultables:
Buddleja fallowiana 'Lochinch'
Buddleja x 'Miss Ruby'
Buddleja saligna
Buddleja x 'Silver anniversary'
Buddleja x Weyeriana 'Sun gold'

Revenir vers « Arbres et arbustes ornementaux et fiches »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités