Commentaires sur les variétés de tomate

Fiches descriptives des variétés et
pour débattre sur les variétés de nos tomates

Modérateurs : Espiets, Mike Lyne

Avatar de l’utilisateur
Chamois
Messages : 2452
Inscription : 01 Juin 2010 19:58
Localisation : Vercors

Messagepar Chamois » 22 Mai 2011 12:08

Je n'ai pas eu mes 8h cette nuit, ça doit être pour ça... :roll: :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
thierry48
Messages : 34
Inscription : 10 Sep 2008 19:58
Localisation : Lozere

Messagepar thierry48 » 29 Mai 2011 13:38

Rick, j'aurais une question pour toi .

en voyant tes pieds de tomates je m'aperçois que tu ne taille pas ou ne coupe pas le feuillage.
J'aimerais savoir si il faut le faire ou non. "sans parler des gourmands"
C'est la 5me année que je fais des tomates et je taille les branches une fois les tomates en train de mûrir. Ce sont des conseils que je récolte a droite a gauche.
Soit disant que les tomates deviennent plus grosses en coupant les branches (au bon moment).
Pour l'instant j'ai toujours eu de belles tomates.
Si tu as un conseil a me donner, je le prend, Merci.

Rick

Messagepar Rick » 29 Mai 2011 21:07

Bonsoir Thierry
Pour l'instant j'ai toujours eu de belles tomates.


C'est ça qui compte et personne n'a la science infuse. Je vais cependant te dire comment je procède et pourquoi.
Nous somme sans doute d'accord que pendant toute la durée de formation des fruits, il ne faut surtout pas supprimer de feuille (sauf feuilles malades, jaunes devenues inutiles), car le feuillage des végétaux remplit un rôle essentielle dans la nourriture de la plante en assurant la photosynthèse, c'est à dire l'assimilation du carbone de l'air contenu dans le CO2. Priver la plante de ses feuilles revient à priver le végétal d'une partie importante de sa nourriture. Cela est le principe de base.

Quand les fruits arrivent à maturité, bien souvent les feuilles du bas sont devenues jaunes par suite du vieillissement ou par suite de maladies diverses. Elles ne peuvent donc plus assurer cette fameuse photosynthèse. Les supprimer ne nuit pas au végétal.

Si aucune feuille n'est malade ou si quelques feuilles en parfaite santé mais en trop grande abondance empêchent le soleil d'atteindre les fruits en voie de murissement, il convient de dégager un peu les fruits pour les exposer au soleil et faciliter ainsi leur murissement comme tu as pu voir sur les photos précédentes.
Jusqu'à maintenant, sans aucun traitement j'arrive à avoir des pieds sans maladie jusqu'à la fin, aussi je me contente d'enlever quelques feuilles de devant les bouquets, ce qui a comme effet de maintenir la plante en bonne santé. Tout se tient.

Je joins quelque photos de la carter's sunrise semées le 17 janvier et plantées 70 jours après le 28 avril. Voilà ce que ça donne 60 jours après la plantation. (aucun traitement, pas même de bouille bordelaise)

Bonne culture. C'est avec plaisir que je donne mon expérience personnelle.
Amicalement


Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Espiets
Administrateur - Site Admin
Messages : 53408
Inscription : 17 Août 2006 16:46
Localisation : haute-garonne sud (600m)
Contact :

Messagepar Espiets » 29 Mai 2011 21:25

j'ajouterai à la réponse très sensée de Rick que dans les régions où le soleil frappe très fort, il ne faut pas le laisser atteindre les fruits et les laisser à l'abri des feuilles .
Béatrice
Puissiez vous récolter au centuple ce que vous avez semé .
http://semences-partage.net/viewtopic.php?f=249&t=16691

Avatar de l’utilisateur
thierry48
Messages : 34
Inscription : 10 Sep 2008 19:58
Localisation : Lozere

Messagepar thierry48 » 29 Mai 2011 22:22

Merci pour les conseils.
Tes tomates sont magnifique dans une superbe serre.
Mes tomates sont a peine en fleurs.
cette année je ne vais pas tailler comme je faisais d'habitude.
Moi je mets du purin d'ortie que je prépare, juste a la plantation avec du terreau et un peu d'or brun.

Rick

Messagepar Rick » 10 Sep 2011 09:48

Bonjour,
Je n'ai pas de nouvelle de Gérard, Michèle et Stéphane concernant leur plantation et surtout le comportement des Potential et Carter's sunrise si ils les ont expérimentées.
J'ai mangé des succulents betterave de Michèle, elles sont vraiment très bonnes.
Amitiés


Image

Avatar de l’utilisateur
Michèle
Messages : 15589
Inscription : 28 Sep 2006 00:32
Localisation : Repentigny, Québec

Messagepar Michèle » 10 Sep 2011 11:46

Bonjour Rick, ravie que les betteraves t'aient plu. J'ai cultivé la Carter's Sunrise et je l'ai beaucoup aimée. Le plant est très productif et robuste aussi.

J'ai eu des graines d'une autre source de la Carter's Sunrise qui se sont avérées non conformes, mais celle que vous m'avez postées ont produits des fruits tout à fait conforme à la variété. Merci encore!

Avatar de l’utilisateur
Le bio potagiste (Cerbere
Messages : 1141
Inscription : 26 Mai 2008 10:56
Localisation : nord du Gard a St hilaire de Brethmas
Contact :

Messagepar Le bio potagiste (Cerbere » 10 Sep 2011 15:15

mais en trop grande abondance empêchent le soleil d'atteindre les fruits en voie de murissement, il convient de dégager un peu les fruits pour les exposer au soleil et faciliter ainsi leur murissement

la tomate elle même n'a pas besoin du soleil pour mûrir mais de chaleur.
dans les régions froides ou en fin de saison, exposer la tomate a la douce tiédeur du rayonnement solaire leur est donc profitable.
chez moi, les plus belles tomates sont obtenues à l'ombre des plants.
Mes potagers bio
Mes formations
On mesure l’intelligence d’une personne à la quantité d’incertitudes qu’elle est capable de supporter.

Avatar de l’utilisateur
Espiets
Administrateur - Site Admin
Messages : 53408
Inscription : 17 Août 2006 16:46
Localisation : haute-garonne sud (600m)
Contact :

Messagepar Espiets » 10 Sep 2011 15:40

Le bio potagiste (Cerbere a écrit :
mais en trop grande abondance empêchent le soleil d'atteindre les fruits en voie de murissement, il convient de dégager un peu les fruits pour les exposer au soleil et faciliter ainsi leur murissement

la tomate elle même n'a pas besoin du soleil pour mûrir mais de chaleur.
dans les régions froides ou en fin de saison, exposer la tomate a la douce tiédeur du rayonnement solaire leur est donc profitable.
chez moi, les plus belles tomates sont obtenues à l'ombre des plants.

Exact chez moi, les fruits exposés au soleil en pleine saison, brulent et pourrissent . En fin de saison, quand le soleil est plus oblique et moins chaud, c'est différent, mais, je n'ai jamais effeuillé pour cette raison .
Béatrice
Puissiez vous récolter au centuple ce que vous avez semé .
http://semences-partage.net/viewtopic.php?f=249&t=16691

Avatar de l’utilisateur
cortazar
Messages : 1706
Inscription : 06 Déc 2007 10:56
Localisation : Près de Niort dans les Deux-Sèvres

Messagepar cortazar » 10 Sep 2011 21:37

J'ai également cultivé la Carter's Sunrise cette année.
Ses points forts : une bonne productivité et une grande robustesse face aux maladies.
J'ai été un peu déçu par son goût qui, tout en restant agréable, ne surpasse pas les autres petites rouges que je cultive : Bloody butcher, Kotlas, Stupice, Cien en ramo, Tiger-like.
J'ai quand même gardé des graines car pour du coulis elle me semble parfaite :)

Rick

Messagepar Rick » 11 Sep 2011 19:02

Bonjour à tous,
Oui, en effet, on peut apprécier la productivité et la résistance de cette variété. Vous apprécierez aussi, sans doute, son aptitude à finir son murissement très en arrière saison, avant les gelées bien sûr.
Elle était cultivée comme je l'ai expliqué, en culture de plein champ donc avec une durée de culture limitée, commençant assez tard en saison en raison de son type de culture. Il fallait donc, pour qu'elle soit rentable avoir une tomate adaptée relativement aux jours courts et aux jours pluvieux de l'automne.

Quant au goût, c'est une appréciation personnelle. Je suis assez mal placé n'ayant pas gouté les tomates que vous citez. (et sans doute un peu chauvin aussi)
Cependant par rapport à d'autres tomates que j'ai goutées, elle n'est pas fade et possède un petit gout acidulé que l'on peut apprécier ou pas. Elle est parfaite en salade, coupée en rondelles, semée d'un petit peu de sel un quart d'heure avant de la consommer, et juste arrosée d'un peu de vinaigre de cidre au moment de la consommation.


Image
Comme cela, vous ne salivez pas ? C'est un fruit.

En ce qui concerne l'effeuillage il y a du pour et du contre. De toute manière, il faut le faire modérément quand on le fait.
Si vous pensez que ça n'intervient pas dans le murissement, il reste cependant un avantages à un effeuillage modéré, celui d'éviter la stagnation de l'humidité par une meilleure ventilation autour des fruits et donc des maladies en milieu hydrométrique élevé.
D'autre part un effeuillage des feuilles du bas qui finissent par devenir jaunes et malades évite la propagation des maladies par l'arrosage et la proximité du sol.
Encore une petite photo pour le plaisir. Vous verrez l'état des plants qui n'ont jamais eu le moindre traitement. La grappe que vous voyez va me servir à prélever de la graine cette année sur les 100 plants en culture.

Image

Avatar de l’utilisateur
cortazar
Messages : 1706
Inscription : 06 Déc 2007 10:56
Localisation : Près de Niort dans les Deux-Sèvres

Messagepar cortazar » 11 Sep 2011 21:38

Rick a écrit :Cependant par rapport à d'autres tomates que j'ai goutées, elle n'est pas fade et possède un petit gout acidulé que l'on peut apprécier ou pas. Elle est parfaite en salade, coupée en rondelles, semée d'un petit peu de sel un quart d'heure avant de la consommer, et juste arrosée d'un peu de vinaigre de cidre au moment de la consommation.

Complètement d'accord avec ça :)
C'est ce qui fait que je l'ai appréciée, contrairement à Violet Jasper/Tzi Bi U qui elle est à la fois fade et dénuée d'acidité.

Avatar de l’utilisateur
Mike Lyne
Administrateur - Site Admin
Messages : 14792
Inscription : 25 Août 2009 18:34
Localisation : Pas-de-Calais - Entre Artois et Ternois

Messagepar Mike Lyne » 11 Sep 2011 23:12

Rick a écrit :on peut apprécier la productivité et la résistance de cette variété. Vous apprécierez aussi, sans doute, son aptitude à finir son murissement très en arrière saison, avant les gelées bien sûr.
Elle était cultivée comme je l'ai expliqué, en culture de plein champ donc avec une durée de culture limitée, commençant assez tard en saison en raison de son type de culture. Il fallait donc, pour qu'elle soit rentable avoir une tomate adaptée relativement aux jours courts et aux jours pluvieux de l'automne.


Hello

Ces caractéristiques me semblent bien intéressantes, et m'incitent à vouloir essayer cette Carter's sunrise en 2012.


Rick a écrit :Si vous pensez que ça n'intervient pas dans le murissement, il reste cependant un avantages à un effeuillage modéré, celui d'éviter la stagnation de l'humidité par une meilleure ventilation autour des fruits et donc des maladies en milieu hydrométrique élevé.
D'autre part un effeuillage des feuilles du bas qui finissent par devenir jaunes et malades évite la propagation des maladies par l'arrosage et la proximité du sol.


Nous sommes bien d'accord concernant l'effeuillage, que cette pratique doit être faite avec un discernement entre les régions et les milieux de culture.

Rick

Messagepar Rick » 12 Sep 2011 10:00

Bonjour Mike Lyne,

Il n'y aura pas de problème pour que je t'envoie des semences en début d'hiver. Il faudra juste me donner ton adresse.

En ce qui concerne l'authenticité de la variété, je procède de la façon suivante pour trois variétés : la Potential, la Guernesey (qui n'est surement pas le nom exact) et maintenant la Carter's.
Je fais deux des trois variétés tous les ans dont je cultive entre 50 et 100 pieds de chaque.
Vers le mois d'aout je sélectionne un bouquet de fruit correspondant le mieux à la variété, la moins malade, la plus tonique et dont l'ensemble du pied qui le porte, m'inspire un sentiment de beauté et de plénitude.
Je laisse murir ce bouquet le plus longtemps possible et ne tolère aucun développement de maladie ultérieurement. Je redis que je ne traite jamais, même pas une petite bouillie bordelaise (je cultive toujours sous abri (abri fermé, serre ou abri ouvert).
La Potential, et la Guernesey que je soupçonne être une hybridation de la Carter's croisé peut-être avec la Potential, sont deux variétés qui sont conservées depuis environ 100 ans ici.

J'ai donc sacrifié mon gout des autres variétés pour éviter des croisements naturels, même si l'on sait que la tomate s'hybride difficilement naturellement et je me consacre à ces trois variétés exclusivement en n'en faisant que deux par an, l'une a un bout du jardin, l'autre à l'autre bout, afin de garder la plus grande pureté à ces variétés.

Avatar de l’utilisateur
Mike Lyne
Administrateur - Site Admin
Messages : 14792
Inscription : 25 Août 2009 18:34
Localisation : Pas-de-Calais - Entre Artois et Ternois

Messagepar Mike Lyne » 12 Sep 2011 13:07

Hello Rick

Ce serait avec plaisir.

Nous en reparlerons cet automne alors.

Il faudra que tu dises ce qui t'intéresserait en échange.


Revenir vers « Variétés et Fiches Tomates »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités

cron