petite synthèse sur le BRF

Pour tous légumes, fleurs et fruits de nos jardins,
le sol et les amendements, les techniques de culture

Modérateurs : jeanmi22, Paul

Nekicool

BRF en août

Messagepar Nekicool » 23 Août 2011 22:03

Bonjour,

Le BRF est à installer idéalement en automne. Ayant une haie de cotoneaster à couper dès maintenant j'en ai profité pour broyer et installer deux planches.
N'est-ce pas un peu tôt. Quel est le risque ?

Merci

Avatar de l’utilisateur
Le bio potagiste (Cerbere
Messages : 1141
Inscription : 26 Mai 2008 10:56
Localisation : nord du Gard a St hilaire de Brethmas
Contact :

Messagepar Le bio potagiste (Cerbere » 24 Août 2011 09:16

on dit automne car c'est souvent là que la place se libère mais la fin d'été est aussi une bonne période. surtout après la mi-aout, quand les pluies reviennent et que beaucoup d'essence sont déjà disponibles.
Mes potagers bio
Mes formations
On mesure l’intelligence d’une personne à la quantité d’incertitudes qu’elle est capable de supporter.

Hug13
Messages : 102
Inscription : 07 Nov 2011 20:43
Localisation : 13

Messagepar Hug13 » 08 Nov 2011 18:52

Ayant lu sur ce sujet je veux tenter cette annee

Le temps de 72h est il cruciale, je pensais aller a la dechetterie et demander de recuperer des branches dans la benne

Cypres et tuya sont ils bons ?

Pour le hachage j ai vu qu il y avait deux styles de broyeur avait vous des retours sur ceci

Merci

Avatar de l’utilisateur
Le bio potagiste (Cerbere
Messages : 1141
Inscription : 26 Mai 2008 10:56
Localisation : nord du Gard a St hilaire de Brethmas
Contact :

Messagepar Le bio potagiste (Cerbere » 08 Nov 2011 19:39

non, Cyprès et Thuyas ne sont pas bon pour le BRF, dsl.
Pour ce qui est des broyeurs, ont fait d’abord avec ce que l'on a. le tout étant de pouvoir morceler le bois.
ma préférence va aux broyeurs à couteaux qui donnent des "chips" facile à travailler et rapidement (toute proportion gardée) assimilés.
Mes potagers bio

Mes formations

On mesure l’intelligence d’une personne à la quantité d’incertitudes qu’elle est capable de supporter.

Hug13
Messages : 102
Inscription : 07 Nov 2011 20:43
Localisation : 13

Messagepar Hug13 » 08 Nov 2011 19:48

Merci
Donc je vais trier dans la benne ou voir un elageur

321zorro

Messagepar 321zorro » 21 Fév 2012 12:53

Bonjour Le cerbère,
J'avais mis mon premier BRF (environ 3cm) en janvier. Je compte mettre des tomates mais je lis ici et là, ycompris sur l'autre forum sur lequel nous avons déjà conversé, que la première année, ce n'est pas une bonne idée. De toutes façons mes semis sont démarrés. Que faire pour mettre toutes les chances de mon côté? Purins d'orties avant la transplantation en terre? Compost?

Avatar de l’utilisateur
Le bio potagiste (Cerbere
Messages : 1141
Inscription : 26 Mai 2008 10:56
Localisation : nord du Gard a St hilaire de Brethmas
Contact :

Messagepar Le bio potagiste (Cerbere » 21 Fév 2012 14:23

tu a donc broyer, apporté et incorporé le BRF en janvier.
en prenant en compte les température récentes, on peut dire que ton BRF aura peut évoluer depuis. avec le redoux, il va reprendre son humification mais, comme tu l'a comprit, cela sera court.
la culture des tomate sur BRF est possible la première année si le BRF a été apporté dans les temps (de septembre à novembre).
pour toi, tu sera encore en pleine faim d'azote en mai. tu peux tricher en apportant du compost dans le trou de plantation et faire quelques arrosages au macération mais tu doit savoir que cela contrariera la mise en place des effets rechercher par le BRF (champignons mycorhiziens, entre autre).
cependant, c'est la seul solution si tu veux planter tes tomates sur cette planche au printemps.
tu peux aussi apporter dès maintenant un engrais azoté organique type corne broyer et sang séché mais c'est encore plus contrariant pour le BRF que la solution précédente.

à savoir, l'essence utilisé et la taille des copeaux impact directement le temps nécessaire pour l’humification du BRF. avec une essence tendre et des copeaux de petit taille, la faim d'azote sera violente mais plus courte.
Mes potagers bio

Mes formations

On mesure l’intelligence d’une personne à la quantité d’incertitudes qu’elle est capable de supporter.

Avatar de l’utilisateur
cantalou
Messages : 903
Inscription : 18 Fév 2012 14:49
Localisation : Auvergne, Cantal, Saint-Flour

Messagepar cantalou » 11 Jan 2013 23:04

un lien vers une expérimentation bien détaillée en Bretagne :ola:
intéressant pour ceux que ça intéressent :mrgreen: :D

http://www.capbio-bretagne.com/ca1/PJ.n ... %20BRF.pdf

Avatar de l’utilisateur
jeanmi22
Messages : 14179
Inscription : 01 Jan 2009 23:26
Localisation : En Bretagne à Ploubalay 22

Messagepar jeanmi22 » 11 Jan 2013 23:45

Je vais lire çà tranquilou, mais çà semble bien intéressant :trosuper:

Avatar de l’utilisateur
Le bio potagiste (Cerbere
Messages : 1141
Inscription : 26 Mai 2008 10:56
Localisation : nord du Gard a St hilaire de Brethmas
Contact :

Messagepar Le bio potagiste (Cerbere » 12 Jan 2013 09:32

je n'avais pas placer le lien de ce document dans ce topic et , honnêtement, je regrette que tu l'ai fait car il est le reflet de ce qu'il en faut pas faire avec le BRF.
les intervenants ont commis de nombreuses erreurs d’applications et d'appréciations, ce qui rend au final l'expérience en partie sans valeur (sauf à démontrer que mal utilisé, le BRF devient plus une gène qu'autre chose).
Mes potagers bio

Mes formations

On mesure l’intelligence d’une personne à la quantité d’incertitudes qu’elle est capable de supporter.

Avatar de l’utilisateur
Espiets
Administrateur - Site Admin
Messages : 53408
Inscription : 17 Août 2006 16:46
Localisation : haute-garonne sud (600m)
Contact :

Messagepar Espiets » 12 Jan 2013 09:50

Très interessant cet article, clair , précis, honnète, J'aime beaucoup.
Merci Cantalou .
Faut absolument que nous pensions à en faire rentrer .
Béatrice
Puissiez vous récolter au centuple ce que vous avez semé .
http://semences-partage.net/viewtopic.php?f=249&t=16691

Avatar de l’utilisateur
cantalou
Messages : 903
Inscription : 18 Fév 2012 14:49
Localisation : Auvergne, Cantal, Saint-Flour

Messagepar cantalou » 13 Jan 2013 00:03

jeanmi22 a écrit :Je vais lire çà tranquilou, mais çà semble bien intéressant :trosuper:

tu ne dis pas ça juste parce que ça vient de Bretagne :hahaha:






Le bio potagiste (Cerbere a écrit :je n'avais pas placer le lien de ce document dans ce topic et , honnêtement, je regrette que tu l'ai fait car il est le reflet de ce qu'il en faut pas faire avec le BRF.
les intervenants ont commis de nombreuses erreurs d’applications et d'appréciations, ce qui rend au final l'expérience en partie sans valeur (sauf à démontrer que mal utilisé, le BRF devient plus une gène qu'autre chose).

oh oh ça ne marche pas comme ça, tu ne peux pas refuser une étude uniquement parce que les conclusions ne te plaise pas :wink:
d'ailleurs de nombreuses solutions et pas des moindres ont été découvertes suite à des "erreurs", volontaire ou non :D

tu dois connaître celle-ci : http://www.gard.chambagri.fr/agricultur ... e/brf.html
elle te plaît mieux si l'étude est faite dans le Gard :mrgreen:






Espiets a écrit :Très interessant cet article, clair , précis, honnète, J'aime beaucoup.
Merci Cantalou .
Faut absolument que nous pensions à en faire rentrer .

Allez-y, en plus vous avez surement de la place pour stocker, au pire ça peut allez au compost, en litière pour les chevaux ou laisser en tas de 1m d'épaisseur et dans 3-4 ans il y aura à cet endroit un carré prêt à semer avec 10 cm "d'humus pur" :super:

Avatar de l’utilisateur
Espiets
Administrateur - Site Admin
Messages : 53408
Inscription : 17 Août 2006 16:46
Localisation : haute-garonne sud (600m)
Contact :

Messagepar Espiets » 13 Jan 2013 08:32

Oui, nous faisons livrer une benne de compost non tamisé et une de BRF.
Nous ne l'utilisons pas forçément selon les règles, mais surtout selon nos besoins .
C'est vrai le fond du tas devient compost .
Litière pour les chevaux, ya pas besoin, ims vivent naturellement au pré . Mais litière pour les poules hé, bonne idée.
Béatrice
Puissiez vous récolter au centuple ce que vous avez semé .
http://semences-partage.net/viewtopic.php?f=249&t=16691

Avatar de l’utilisateur
jef33
Messages : 924
Inscription : 25 Déc 2012 11:54
Localisation : Gironde près d'Arcachon

Messagepar jef33 » 19 Jan 2013 22:37

BRF, si on tape ces 3 lettres sur Google on trouve tout et son contraire. :bizarbazar:
Avec GOJI c’est pas mal non plus.

Espiets a écrit :Très interessant cet article, clair , précis, honnète, J'aime beaucoup.

C’est aussi ce que je pense.

Je suis personnellement méfiant lorsqu’on me propose des solutions miracles qui s’adaptent en tous lieux, toutes circonstances.
Cette expérimentation comme celles qui ont été faites dans le Gard ont pour but d’informer des agriculteurs qui travaillent des hectares, qui ont des soucis de rentabilité mais un petit jardinier comme moi, bien qu’il soit très intéressé par la pertinence des résultats obtenus ne peut cependant pas en tirer les mêmes conclusions pour cultiver quelques m^2.
Par contre je peux partager ma petite expérience.
Dans mon potager (j’avais au départ du sable comme on en voie à la dune du Pilat) :
COMPOST + paillis de BRF et suivant la tête de mes légumes arrosages au purin d’orties ou de consoude.
Comme il n’est pas très grand je mélange tous les légumes j’y ajoute quelques fleurs et sans aucun traitement ça pousse et on se régale. Que demander de plus!
Même les merles sont contents car ma terre qui est devenue plus foncé, accueille en grand nombre des vers de terre alors qu’il n’y en avait aucun, sans oublier des champignons de toutes sortes (bientôt des cèpes de Bordeaux).
Pourvou que ça doure.
Avec une autre terre qu’est-ce que ça aurait donné?
Je vous aurai bien mis des photos pour satisfaire mon ego mais j’ai assez pollué le post avec des considérations qui ne feront pas avancer le schmili schmili ….blic

Le plus important Merci Cantalou pour ce lien. :super:
JF

Avatar de l’utilisateur
Le bio potagiste (Cerbere
Messages : 1141
Inscription : 26 Mai 2008 10:56
Localisation : nord du Gard a St hilaire de Brethmas
Contact :

Messagepar Le bio potagiste (Cerbere » 20 Jan 2013 15:01

oh oh ça ne marche pas comme ça, tu ne peux pas refuser une étude uniquement parce que les conclusions ne te plaise pas

ce n'est pas le cas. ce n'est pas que les conclusions ne me plaise pas mais c'est qu'elles ne sont pas représentatives d'une bonne application du BRF.
des personnes à la recherche d'informations sur le BRF vont tombé dessus et prendre les résultats pour argent comptant, comme étant ce à quoi on doit s'attendre en utilisant du BRF, alors que cela est partiellement faux.
par ailleurs, ces conclusions sont bien représentatives de ce qui arrive quand on emplois le BRF comme ils l'on fait.
je ne leurs jette pas la pierre, ils sont dans une bonne démarche et le mouvement pour un sol respecté à besoin de toutes les bonnes volontés et d'acteurs important. ils leurs aurais suffit de s'entourer d'une ou plusieurs personnes "experts" en BRF et non travail du sol pour avoir une réussite beaucoup plus marquée et ne pas "butter" sur des problèmes bien connus pas ces experts.
d'ailleurs de nombreuses solutions et pas des moindres ont été découvertes suite à des "erreurs", volontaire ou non

c’est toujours comme cela que l'on avance, moi le premier.
tu dois connaître celle-ci : http://www.gard.chambagri.fr/agricultur ... e/brf.html
elle te plaît mieux si l'étude est faite dans le Gard Mr. Green

pas vraiment, pour être honnête. pour que tu comprenne pourquoi, je doit t'expliquer que celle ci ce fait tous près de chez moi. Mr roux est un voisin, 200m nous sépare. je le vois donc depuis des années détruire son sol avec labours violent, engrais chimique et traitement divers (non bio).
je n'oserais espérer qu'il évolue dans le non travail du sol et la culture bio et, pour ne pas me contre dire, il a labouré cette hiver.
autre point,je n'attache pas de valeur à une étude simplement parce qu'elle a eu lieu dans mon département car je n'est pas d'attachement préférentiel à celui ci ni à aucun des autres où j'ai put vivre.
je suis français et citoyen du monde avant tout, soucieux du sol et de notre devenir et celui des mes enfants.
ni vois aucune critique, je t'explique simplement qui je suis et ce que je pense.
je salut pour autant ton partage et fait de même en te proposant ceci:
http://gaia32.com/rencontre-nationale-maraichage-sur-sol-vivant-la-restitution/
si tu à le temps d'écouté les fichiers audio (il y a des fichiers pdf pour les illustrés) tu aura aussi un aspect de ce qui ce fait. je ne suis pas toujours en accord avec tous car certains intervenant maraicher se débats souvent seule avec leurs problèmes et non pas la bonne solution mais on y entant aussi le cœur qu'ils y mettent et leurs engagement.
bon potager 2013.

BRF, si on tape ces 3 lettres sur Google on trouve tout et son contraire.

c'est l'effet pervers du net, jef33. tout le monde peut donner son avis même si celui ci n'est pas éclairer par de vrais connaissances.
c'est un peu mon but que de rétablir la vérité sur le BRF et les pratiques de non travail du sol. de démontrer que ce n'est pas des solutions miracles mais simplement une vois de progrès pour l'avenir de l'homme et du sol.
seulement, cela ne se fait pas sans écueil et je me fait de nombreux "ennemis" car faire changer une pratique que beaucoup considère comme obligatoire n'a rien de simple.
Mes potagers bio

Mes formations

On mesure l’intelligence d’une personne à la quantité d’incertitudes qu’elle est capable de supporter.


Revenir vers « Techniques et recettes de culture »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités