Page 2 sur 5

Publié : 07 Juin 2008 09:26
par Espiets
excellente experience expérience Potatoe et convaincante .
Le tout est detrouver suffisament de paillage .

Publié : 07 Juin 2008 11:52
par Gérard71
Depuis 2007, fini le bêchage pour moi aussi ! :wink:

Publié : 07 Juin 2008 11:59
par Espiets
tu pratiques comment Gérard ?

Publié : 07 Juin 2008 13:54
par exalight86
Moi je paille avec de la paille et feuilles d'érable. Au printemp trés légers coup de bêche ultra rapide sans forcer pour enfouire un peu. L'exédent je le retire et au compost.
Les feuilles d'érable sont bonne car elles se décomposent trés vite, mais les jeunes plants d'érable germant sont chiant... :lol: même si ils s'enlévent super vite sans trop d'efforts.

Publié : 07 Juin 2008 14:05
par Alexis
Je ne bêche pas non plus, je cultive au trou.

Je creuse en gros d'une largeur et d'une profondeur de pelle, je rempli de bonnes choses et je plante. Aucune préparation du sol avant.
C'est un peu le même principe que la culture en pot, sauf que c'est en pleine terre 8)

Publié : 07 Juin 2008 14:08
par Espiets
Au trou, ça je pratique beaucoup :lol:

Publié : 07 Juin 2008 14:12
par exalight86
Le plus délicat je trouve, quand à la sortie de l'hiver la terre est souple, c'est de ne pas la tasser en piétinent.

Publié : 07 Juin 2008 19:14
par Gérard71
Espiets a écrit :tu pratiques comment Gérard ?


En automne 2006, je suis parti du pré existant, ai installé les toiles hors sol qui me restait de mes anciennes activités horticoles : résultat : terre très douce au printemps que j'ai "double-bêché" en essayant de ne pas retourner le sol ..... paillage avec tout ce que j'ai trouvé : fumier de cheval très pailleux, feuilles , etc ....
Depuis je n'ai plus bêché, je ne laisse jamais la terre à nu un peu dans l'esprit de Lespinasse (jardin naturel de Jean-Marie Lespinasse) et pas loin de John Jeavons (How to grow more vegetables ...). Les déchets sont pour la plupart laissés sur place.

Je fais pousser pas mal de maïs, de sorgho, les tailles de haie (noisetier, ...j'ai fait les haies avant de construire ma maison) pour la masse végétale.
L'esprit est de "faire" du sol et non pas de faire pousser des légumes , .... c'est peut-être pareil, mais .... !

Publié : 07 Juin 2008 19:17
par Espiets
Ta conception des choses me convient parfaitement , et petit à petit mon mari y vient , constantant qu'un sol couvert reste souple .

Publié : 07 Juin 2008 19:18
par Gérard71
exalight86 a écrit :Le plus délicat je trouve, quand à la sortie de l'hiver la terre est souple, c'est de ne pas la tasser en piétinent.


C'est sûr.
Je ne mets jamais un pied sur mes planches non plus.

Publié : 07 Juin 2008 19:22
par Gérard71
Espiets a écrit :Ta conception des choses me convient parfaitement , et petit à petit mon mari y vient


Je suis sûr que tu es persuasive ! :wink: Mais rien ne vaut sa propre expérience

Publié : 07 Juin 2008 19:26
par Gérard71
Alexis61 a écrit :Je ne bêche pas non plus, je cultive au trou.


Comme toi, Alexis. Et des petites mottes pour les laitues, choux, ...
Pour quelques semis en ligne j'écarte la couverture restante qui a d'ailleurs pratiquement "disparue", mais pas perdue pour tout le monde ! :wink:

Publié : 07 Juin 2008 20:12
par vegetal87
idem pour moi technique sur buttes avec double bêchage et au trou un peu partout pour les courges ou certains legumes types cucurbitacées.

sinon engrais vert, moutarde, phacelie et là je vais essayer le sarrazin.
je pratiques aussi le mulch un maximum.

le bêchage a la main a la fourche bêche.

Publié : 08 Juin 2008 11:50
par thibaud
Je vous lis, c'est intéressant tout ça!

Publié : 11 Jan 2009 11:24
par Le bio potagiste (Cerbere
la pratique du bêchage est obligatoire dans un sol argileux et lourd, mais seulement les premières années.une fois sa structure modifier au fil des ans, une simple aération du sol suffira.
j'ai une terre, depuis peu, argileux et très collante mouillé, impénétrable une fois bien sèche. j'ai vraiment commencer a m'en occuper pendant l'hiver 2007/2008.
je laboure les planche libérées au fur et a mesure a partir de septembre, soit la planche était en fin de culture et, donc, je la laboure profondément et sème un engrais vert 2 à 3 semaine après l'enfouissement en surface(10cm) du fumier ou composte trés mure, soit elle avait déjà un engrais vert planter plus tôt dans la saison et ,là, je laboure superficiellement pour enfouir le dit engrais a moins de 10 cm et je paille avec des feuilles ou toute autre chose pour l'hiver.
en fin de printemps et en été, je paille toute mes plantations gourmandes avec du composte demi-mûre à mûre et de la paille au dessus.juste de l'herbe tondu ou de la paille pour les autres.