Les O G M

Pour tous légumes, fleurs et fruits de nos jardins,
le sol et les amendements, les techniques de culture

Modérateurs : jeanmi22, JCBora, Paul

Avatar du membre
marcello2
Messages : 18174
Enregistré le : 10 janv. 2007 12:51
Localisation : 73 Savoie près de Pont de Beauvoisin

Les O G M

Messagepar marcello2 » 19 févr. 2008 22:51

les O G M
par Moustache

Définition
Un OGM est défini par la réglementation européenne comme "un organisme dont le matériel génétique a été modifié d’une manière qui ne s’effectue pas naturellement par multiplication et/ou par recombinaison naturelle" (art. 2 de la directive 2001/1).

Il s’agit des techniques de génie génétique qui permettent de transférer dans le patrimoine génétique d’un organisme un ou plusieurs gènes apportant une caractéristique nouvelle. Les techniques de génie génétique peuvent être appliquées aussi bien sur des organismes animaux ou végétaux que sur des micro-organismes.

Les gènes introduits, du fait notamment de l’universalité du code génétique, peuvent provenir de n’importe quel organisme : virus, bactérie, levure, champignon, plante ou animal.

Le génie génétique permet ainsi de modifier, supprimer ou introduire certains caractères. La transformation peut consister selon les cas à :

apporter une fonction nouvelle : par exemple des gènes isolés à partir de bactéries qui confèrent à des plantes une tolérance à un herbicide ou une résistance à un ravageur ;

inactiver une fonction déjà existante : réduire ou supprimer une protéine naturellement présente dans la plante pour retarder la maturité des fruits (cas d’une tomate autorisée aux USA) ou pour diminuer le caractère allergène d’un aliment (travaux actuellement menés sur le riz).

Les OGM correspondent à des organismes ou parties d’organismes vivants qui sont biologiquement actifs (capables de transférer ou de répliquer leur matériel génétique ) et qui peuvent se disséminer dans l’environnement ; par exemple dans le cas d’une plante, il s’agit aussi bien de la plante entière que des fruits, graines, pollens... En revanche, les produits qui en dérivent tels que la farine, l’huile, etc. … ne sont pas considérés comme des OGM. En effet, ces produits, du fait des traitements subis, ne peuvent pas se reproduire ou transmettre du matériel génétique.

L’introduction d’un gène dans le patrimoine génétique d’une plante s’effectue essentiellement selon deux méthodes :

transfert de l’ADN à l’aide de bactéries du genre Agrobacterium : on utilise ces bactéries du sol qui transfèrent naturellement une partie de leur ADN dans les cellules de certaines plantes et provoquent ainsi la prolifération de cellules (apparition de galles ou de chevelu racinaire) ; on remplace dans ces bactéries les gènes responsables de la maladie par les gènes que l’on veut transférer ;

transfert direct : l’ADN est transféré à l’aide de microbilles qui sont projetées sur des cellules avec un canon à particules. L’utilisation de ces techniques de génie génétique est souvent limitée chez les végétaux par la capacité à régénérer un organisme entier, c’est-à-dire à obtenir une plante à partir d’une ou quelques cellules transformées.
(\__/)
(='.'=)
(")_(") Hello, c’est Marcello, alias Satanas

Retourner vers « Techniques et recettes de culture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité