Compostage Bokashi

Pour tous légumes, fleurs et fruits de nos jardins,
le sol et les amendements, les techniques de culture

Modérateurs : jeanmi22, Paul

Avatar de l’utilisateur
JCBora
Messages : 746
Inscription : 07 Jan 2016 11:10
Localisation : ESTANCARBON Haute Garonne sud 380 m

Compostage Bokashi

Messagepar JCBora » 20 Jan 2016 12:24

Espiets a écrit :intéressant cette fermentation des déchets ,tu devrais nous faire un sujet là dessus ? Je ne connais pas du tout.

Voici un texte que j'avais écrit pour le présenter au restaurant :

Dans un souci de soulager notre poubelle, (il n'y a qu'un ramassage par semaine dans l'avenue) nous nous nous sommes lancés, ce printemps, dans le traitement des déchets.

Les déchets, végétaux, viandes, poissons, produits laitiers et même de la nourriture cuite, sont traités par la méthode "Bokashi" .

Bokashi est un terme japonais qui signifie «matière bio fermentée» ; c’est une culture de micro-organismes naturels bénéfiques tels que les bactéries d’acide lactique, la levure,... comme ceux que nous retrouvons dans les fromages, yaourts ou pain.
Ces micro-organismes contrôlés (en anaérobie) et dosés travaillent ensemble pour augmenter la vitesse du compostage, éliminer les mauvaises odeurs, et contribuent à augmenter la diversité microbienne, bénéfique pour la nature et l’homme.

Les produits sont un jus très riche (engrais en dilution et activateur de compost et de fosse septique, déboucheur d'évier, désherbant pur...) et un ferment très rapidement dégradé dans le tas de compost ou le jardin.

Le compost obtenu par fermentation anaérobique produit beaucoup moins de méthane qu'un tas à l'air libre et il est plus riche pour le jardin (l'effet est impressionnant, digne des photos avant-après mais sans trucage).

J'ai monté un robinet de récupérateur d'eau sur un bidon à fruits étanche de 60l , réalisé un réservoir à jus en bas avec des morceaux de polystyrène d'emballages (pour le poids) supportant un grillage plastique fin.

Les restes sont déposés quotidiennement avec à chaque fois une pincée de son ensemencé avec les micro-organismes (2 Kg pour 6 mois environ), on tasse l'apport et on ferme le couvercle étanche.

Au fur et à mesure de la fermentation (légère odeur de vinaigre, même avec du poisson...) le niveau diminue et le jus doit être récupéré par le robinet car l'excès d'humidité amène la pourriture et l'arrêt de la fermentation. Le jus peut être gardé quelques semaines au frais à l'abri de la lumière, mais on il vaut mieux l'utiliser de suite.

Lorsque le bidon est plein, il faut le stocker à l'ombre pendant 15 jours (plus en hiver) pour parfaire la fermentation.

Ensuite soit on le mélange directement au jardin à la fourche (il faut l'enterrer) et on peut planter ou semer 15 jours ou 3 semaines après (le temps que l'acidité se neutralise et selon la température ambiante), soit on le mélange au tas de compost pour aussi une utilisation dans les mêmes délais.

Avatar de l’utilisateur
Espiets
Administrateur - Site Admin
Messages : 53408
Inscription : 17 Août 2006 16:46
Localisation : haute-garonne sud (600m)
Contact :

Re: Compostage Bokashi

Messagepar Espiets » 20 Jan 2016 12:52

Merci JC d'avoir partagé cette expérience :withlove:
Béatrice
Puissiez vous récolter au centuple ce que vous avez semé .
http://semences-partage.net/viewtopic.php?f=249&t=16691

Avatar de l’utilisateur
Espiets
Administrateur - Site Admin
Messages : 53408
Inscription : 17 Août 2006 16:46
Localisation : haute-garonne sud (600m)
Contact :

Re: Compostage Bokashi

Messagepar Espiets » 20 Jan 2016 12:53

Où trouves tu les ferments adéquats?
Béatrice
Puissiez vous récolter au centuple ce que vous avez semé .
http://semences-partage.net/viewtopic.php?f=249&t=16691

Avatar de l’utilisateur
JCBora
Messages : 746
Inscription : 07 Jan 2016 11:10
Localisation : ESTANCARBON Haute Garonne sud 380 m

Re: Compostage Bokashi

Messagepar JCBora » 20 Jan 2016 14:38

Je l'achète là : http://fr.jardins-animes.com/son-bokash ... p-286.html.
Il est possible de le faire soi-même, mais je n'ai pas essayé, n'ayant aucun moyen de contrôler le résultat et à ce prix (1 an de traitement pour le resto...) ce n'était pas la peine.

La méthode est originaire du Japon où un prof d'université a voulu valoriser les déchets de restauration collective pour l'agriculture, mais c'est très répandu en Nouvelle Zélande, en Angleterre, en Allemagne... (restaurants, administrations, hôpitaux). La France est toujours très en retard dans ces solutions. En Angleterre, on trouve des contenants de 500l sur roues pour les collectivités.

Il vaut mieux l'utiliser en intérieur en hiver, car le froid arrête l'activité (comme le lombricompostage). L'un des avantages aussi est l’absence totale de moucherons.
C'est également utilisé en nourriture animale (en fait c'est un ensilage amélioré) pour retaper des animaux faibles (chevaux, chèvres...) à partir de fourrages. Pour être efficace il faut un équilibre carbone-azote .

Avatar de l’utilisateur
Espiets
Administrateur - Site Admin
Messages : 53408
Inscription : 17 Août 2006 16:46
Localisation : haute-garonne sud (600m)
Contact :

Re: Compostage Bokashi

Messagepar Espiets » 20 Jan 2016 14:59

J'ai un lombricomposteur depuis plusieurs années, mais ce système est vraiment très intéressant. :super:
A creuser .
Béatrice
Puissiez vous récolter au centuple ce que vous avez semé .
http://semences-partage.net/viewtopic.php?f=249&t=16691

Avatar de l’utilisateur
JCBora
Messages : 746
Inscription : 07 Jan 2016 11:10
Localisation : ESTANCARBON Haute Garonne sud 380 m

Re: Compostage Bokashi

Messagepar JCBora » 20 Jan 2016 15:08

J'ai essayé le lombricomposteur, çà marche très bien, mais c'est plus contraignant (il faut trier les produits) et sensible que le bokashi qui avale tout, en grande quantité et rapidement.
Par contre de lombricompostage est pour moi supérieur pour les semis et rempotages délicats. J'ajoute du sable et coquilles d’œuf broyées qui aide les lombrics à digérer et donne un compost "prêt à l'emploi" .

Avatar de l’utilisateur
Espiets
Administrateur - Site Admin
Messages : 53408
Inscription : 17 Août 2006 16:46
Localisation : haute-garonne sud (600m)
Contact :

Re: Compostage Bokashi

Messagepar Espiets » 20 Jan 2016 16:22

le bokashi avale aussi les agrumes et les alliacés ?
Béatrice
Puissiez vous récolter au centuple ce que vous avez semé .
http://semences-partage.net/viewtopic.php?f=249&t=16691

Avatar de l’utilisateur
JCBora
Messages : 746
Inscription : 07 Jan 2016 11:10
Localisation : ESTANCARBON Haute Garonne sud 380 m

Re: Compostage Bokashi

Messagepar JCBora » 20 Jan 2016 16:34

Oui, tout, les légumes, les fruits, la viande (pas les os, les chien creusent pour les retrouver, il doivent prendre une odeur particulière, ils en sont friands), le poisson, les pâtes, le carton (sans encre) etc...
Le plus important, c'est de le déchiqueter, comme pour les vers d'ailleurs.

petitjardin
Messages : 27
Inscription : 20 Nov 2016 12:01
Localisation : banlieue Paris**

Re: Compostage Bokashi

Messagepar petitjardin » 05 Mai 2017 12:34

Après 30 ans de compostage classique dans composteurs dans mon ancien jardin, depuis que je suis en appartement (avec petitjardin) je culpabilise de jeter chaque jour une belle quantité de déchets légumiers. J'ai beaucoup lu sur les lombricomposteurs et en ai conclu qu'au bout de quelques semaines "bonjour les moucherons et même les vers blancs dans le bac". Au démarrage, c'est toujours merveilleux.
Je ne connaissais pas du tout cette méthode Bokashi mais je n'arriverai jamais à considérer ce bac comme une poubelle avec des déchets de viande et poissons et l'horreur les déjections toutous et matous !

Questions aux Utilisateurs (trices) de plusieurs mois sur cette méthode :

1. Vraiment aucune odeur dans la cuisine une fois le bas fermé ?

2. Vraiment aucun moucheron ?

3. l'été, peut-on mettre le bac à l'extérieur (à l'ombre je pense) ? Est-ce que cela n'attire pas par l'odeur rats, campagnols (ils ont l'odorat plus fin que le nôtre).

4. Je dois maintenant cultiver mes tomates, courgettes, concombres dans de grands pots et grands bacs sans fond...car le "petitjardin" est posé sur la dalle parking avec une épaisseur de terre 200% glaise variant de 5 à 20 cm, terre allégée avec fibres de coco, perlite, compost. Cependant, il faut bien remettre un peu de terreau riche nouveau chaque année. (ou beaucoup d'engrais) Est-ce que le compost Bokashi obtenu pourrait satisfaire ? Bien évidemment, difficile de l'enterrer sous 30 cms de terre mais plutôt une dizaine !

Merci de m'avoir lue et de me donner des conseils.

Avatar de l’utilisateur
JCBora
Messages : 746
Inscription : 07 Jan 2016 11:10
Localisation : ESTANCARBON Haute Garonne sud 380 m

Re: Compostage Bokashi

Messagepar JCBora » 05 Mai 2017 15:55

1) Il y a une odeur de vinaigre assez persistante lorsqu'on ouvre le fût (dont le couvercle doit fermer hermétiquement, évitant cette fragrance qui ne nous a jamais gênés, mais personne n'a la même sensibilité).
2) Nous l'avons utilisé 3 ans dans le cadre du restaurant, avec les quantités que cela suppose, dans un local dédié, et nous n'avons jamais eu de moucherons.
3) Pour fonctionner, la température doit être idéalement entre 20° et 30°, peu importe où est le bidon. Le bidon étant étanche, je n'ai jamais vu de rongeurs, mais je suis entouré de chats... Le risque est peut-être à l'incorporation au tas de compost ou en pleine terre.
4) C'est surement le point le plus délicat. Avec les quantités que j'avais (un bidon de 60 l tous les 15 jours), çà serai difficile, mais pour une famille, il faut 2 bidons de 15 à 20 l pour 2 à 3 semaines (Comme ici)
Vu les épaisseurs faibles, il faudrait réserver un coin pour soit mélanger le bokashi et la terre pour le transformer en terreau (3 semaines au moins sans planter ou semer) pour une utilisation du mélange en surface.
On peut aussi tourner dans le jardin en faisant une fosse pour l'étaler sur une épaisseur de 5 cm, et le recouvrir de 10cm et planter par dessus (3 semaines aussi après).
Au vidage du fût l'odeur est plus dérangeante et tenace dans le fût qu'il faut nettoyer immédiatement et refermer, (même si les voisins ne se sont jamais plaints).
Entre le terreau et le jus, le jardin est nourri.
J'ai arrêté d'en faire, car avec les poules, le chien et le chat, je n'ai plus assez de déchets (nous ne sommes plus que 2), mais le jardin s'en ressent, même si je suis passé aux extraits, je les trouve moins riches.

petitjardin
Messages : 27
Inscription : 20 Nov 2016 12:01
Localisation : banlieue Paris**

Re: Compostage Bokashi

Messagepar petitjardin » 06 Mai 2017 14:20

Merci JCBora pour toutes tes explications.

Du coup, ce matin j'ai lu tout ce qui se disait sur Bokashi jusqu'à la 6ème page de gougol. Sur le site vendeur de J.A, il y a les avis des clients, positifs mais il faut certainement relativiser.

Le plus négatif est sur le site CompoStory de Jean-Jacques Fasquel "Maïtre Composteur" donc un pro pas du tout convaincu par rapport aux autres méthodes.

Sur les différents blogs, j'ai lu des remarques intéressantes : quelques personnes se plaignent de l'odeur épouvantable, difficilement supportable, du jus, d'autres d'une odeur de "vomi".

Il ne faut pas ouvrir le bidon trop souvent (une fois/jour maxi) donc une utilisatrice mettait dans une boite plastique les déchets végétaux qu'elle plaçait au réfrigérateur et ainsi elle n'ouvrait le bidon que tous les deux jours. Plus de moucherons sous l'évier.
Nous ne sommes plus que deux à la maison.

Pour résoudre mon point 4, le plus délicat. Je suis en résidence d'immeubles avec toutes ses contraintes. J'ai déjà un peu bouleversé les habitudes en plantant dans mes bacs tomates, concombres et courgettes mais ayant fait, paraît-il, le plus beau jardinet de la résidence, ils ont gobé sans problème ma plantation de légumes qui se confond avec arbustes, vivaces, bulbes.
Chaque cm du jardinet est utilisé donc aucune place pour une fosse à compost : ça les voisins auraient du mal à le digérer.

Par contre, il y a un petit renfoncement dans la haie clôturant mon jardin où je pourrais mettre discrètement une poubelle noire avec couvercle. J'ai eu cette idée en lisant ce commentaire sur un blog, hélas resté sans réponse.

"Bonjour, je suis novice dans le compost bokashi et je me pose pas mal de question avant d’investir. Chez nous l’hiver est très long, donc ça va être compliqué d’enterrer les déchets dans le jardin pour qu’ils finissent de se transformer en terre. Si je les mets dans un seau classique après la fermentation et que je mélange à de la terre plutôt que d’enterrer dans le jardin, pensez vous que ça sera efficace? Et Faut il fermer le seau de terre ou pas? Toutes mes excuses si ma question paraît bête mais ce procédé n’est pas très connu chez moi. Merci d’avance pour votre réponse "

J'ai lu sur un autre blog que l'on pouvait stocker son bokashi dans un seau en mettant 1/3 de bokashi et 2/3 de terre . Je prendrais de la terre de mes pots et bacs à légumes pour l'enrichir. Cela mijoterait pendant tout l'hiver et en mars-avril je remettrais le tout dans les bacs et pots . A nouveau mijotage dans la poubelle pendant l'été et à l'automne incorporation quand plus de légumes en culture.
Comme nous ne sommes que deux et même en mangeant beaucoup de légumes et fruits, le volume ne devrait pas être important.

Question : que pensez-vous de cette idée et obtiendrai-je du "terreau" pas trop acide bon à l'utilisation. Si l'idée est nulle, n'hésite pas à le dire.

Et puis que penser de l'avis du "Maître Composteur" ?

Avatar de l’utilisateur
JCBora
Messages : 746
Inscription : 07 Jan 2016 11:10
Localisation : ESTANCARBON Haute Garonne sud 380 m

Re: Compostage Bokashi

Messagepar JCBora » 06 Mai 2017 22:42

Je pense que le bokashi est imbattable pour les grandes quantités, mais pour 2 je l'ai abandonné.
Il faut effectivement l'ouvrir le moins possible, et nous gardions les déchets hachés dans un seau à couvercle, vidé quotidiennement.
L'odeur trop forte peut venir d'une putréfaction par trop d'humidité, il faut tirer le jus régulièrement, ou par manque de bactéries.
Je ne peux pas dire si le mélange dans un contenant, après la fermentation, permet de faire du terreau, il faut essayer.
Je ne suis pas "Maître composteur" et je ne contredirai personne, mais il est utilisé dans de nombreux pays.
Avant le resto, je faisais du lombricompost, et c'est peut-être plus indiqué dans ton cas et on peut le mettre sous l'évier également en hiver pour qu'ils ne s'arrêtent pas de manger, et le terreau est utilisable directement ainsi que le thé.

petitjardin
Messages : 27
Inscription : 20 Nov 2016 12:01
Localisation : banlieue Paris**

Re: Compostage Bokashi

Messagepar petitjardin » 07 Mai 2017 14:32

Pour la quantité, je pourrais demander à ma marchande de légumes bio du marché (seulement revendeuse) de me fournir en déchets (fanes de carottes, feuilles de choux fleurs ou autres par exemple) pour augmenter le volume.

J'avais bien évidemment étudié la possibilité du lombricomposteur mais j'avais lu également beaucoup de pages gougol : au bout de quelques semaines, pratiquement tous les utilisateurs reconnaissaient le problème de moucherons dans l'appartement. J'ai connu ce problème pour avoir rempoté mes plantes d'intérieur avec mon compost classique de mon ancien jardin. Plus quelques personnes décrivant leurs vers prenant leur cuisine pour les Champs Elysées.

Je te remercie pour tes avis. Je suis toujours très longue avant de me décider. Je vais donc encore cogiter ce projet ... et en attendant continuer la lecture de gougol de la page 6 où j'en étais restée..... à la page....??? lol


Revenir vers « Techniques et recettes de culture »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité