jardin guyanais

Pour montrer nos jardins

Modérateurs : morpho, jeanmi22, sveltana

Avatar de l’utilisateur
Espiets
Administrateur - Site Admin
Messages : 53454
Inscription : 17 Août 2006 16:46
Localisation : haute-garonne sud (600m)
Contact :

Re: jardin guyanais

Messagepar Espiets » 11 Mai 2017 08:41

les veinards !
Béatrice
Puissiez vous récolter au centuple ce que vous avez semé .
http://semences-partage.net/viewtopic.php?f=249&t=16691

Avatar de l’utilisateur
Sergio
Messages : 505
Inscription : 31 Jan 2012 00:59
Localisation : Cayenne, Guyane Française

Re: jardin guyanais

Messagepar Sergio » 28 Oct 2017 16:30

Fin de cycle !

Le cycle 2017 s’achèvera bientôt.

Fin décembre 2016, la première saison des pluies a succédé à la grande saison sèche, un peu tard par rapport à d’habitude mais ça a vite rattrapé. Après une saison sèche 2016 carabinée, on a eu une saison des pluies très forte avec très peu de ralentissement ce qui fait que la petite saison sèche a été réduite à peu de chose et qu’on a enchaîné tout de suite sur la seconde saison des pluies.
Cette dernière a été aussi forte que la première et en plus, très longue. Ce n’est que vers fin septembre qu’on est vraiment rentré en grande saison sèche. Il a plu en août et surtout en septembre d’une façon inaccoutumée. Octobre aussi s’est persillé de quelques pluies par ci, par là, ce qui tout à fait inhabituel, puisque c’est normalement le top de la saison sèche, le mois le plus chaud et le plus sec. On verra ce que donnera novembre qui est normalement un mois de transition avant le retour de la saison des pluies en décembre.

Et oui, la Guyane n’échappe aux changements climatiques. Particulièrement, les grandes saisons sèches sont de plus en plus torrides. On m’a dit que ça a commencé il y a une quinzaine d’années, juste avant mon arrivée.


Actuellement, nous sommes donc en fin de cycle, il devrait commencer à pleuvoir un peu en novembre, qui a toutefois tendance à devenir plus sec, et le nouveau cycle, le cycle 2018, va commencer en décembre avec la première saison des pluies.
C’est le moment pour faire deux choses : un bilan du cycle qui s’achève et des travaux de préparation pour le cycle qui s’annonce.

Je vais donc vous présenter un résumé, l’année a été favorable pour les tubercules, les courges et les gombos. 2 essais de laitues avec du plus et du moins. Essai de carottes grelot, merdique. 3ème essai d’échalotes rouges indiennes, encourageant. 1er essai d’oignons rouges indiens, bof.
Et puis sur le tard, dolique, melon et pastèque avec des résultats, hum, pour le moins variés. Et aussi tomates de « hasard ».

Avatar de l’utilisateur
Sergio
Messages : 505
Inscription : 31 Jan 2012 00:59
Localisation : Cayenne, Guyane Française

Re: jardin guyanais

Messagepar Sergio » 28 Oct 2017 16:42

1 [u]Les ignames blancs (la chair) de l’espèce Dioscorea alata[

Cette année, j’ai pris grand de soin de mes buttes à ignames avec beaucoup de matière organique variée et de la cendre. L’igname aime la cendre, comme tous les tubercules, à cause de la potasse qu’elle contient, c’est aussi un grand amateur de matière organique.
J’ai constitué 7 butes et planté les 7 semenceaux le 23 décembre 2016.

3 photos du 8/03/17 : les lianes encore jeunes s’enroulent sur leur support, au début il peut être utile de les attacher avant qu’elles se débrouillent ici avec des feuilles de Carex, la jolie dentelle violette qui garnit les tiges.
1.jpg

2.jpg

3.jpg


Par la suite, elles ont eu une croissance exubérante durant toute la saison des pluies et ont recouvert les tuteurs que j’ai du entretoiser, elles se sont alors également enroulés sur les fils transversaux. Ca formait une grande draperie verte qui faisait plaisir à voir, mais je n’ai pas pris de photos.

Avatar de l’utilisateur
Sergio
Messages : 505
Inscription : 31 Jan 2012 00:59
Localisation : Cayenne, Guyane Française

Re: jardin guyanais

Messagepar Sergio » 28 Oct 2017 16:54

Récolte récente (3/10/17), qui a dépassé mes espérances. Photo de groupes des 7 après éclatement des butes et extraction des tubercules, le Poussy en prime qui est toujours à mes côtés lorsque je déterre.
Photo des tubercules vus un par un (des photos floues, prises de vues tardives en soirée) : le plus petit 1,3 Kg et le plus gros 4,5 Kg

4.JPG

5.JPG

6.jpg

7.JPG

8.JPG

9.JPG

10.JPG

11.JPG


Tout cela est bel et bon, mais j’ai fait une erreur. J’ai récolté nettement plus tard que les 2 années précédentes m’obstinant à attendre que les lianes soient complètement sèches. Résultat, les tubercules ont commencé à vieillir: la chair n’est plus blanche mais à viré au beige, elle n’a plus le goût légèrement sucré habituel et elle est plus dure.
C’est en faisant des bêtises qu’on apprend, l’an prochain je récolterai dès que les feuilles jauniront comme les 2 premières années.

Avatar de l’utilisateur
Sergio
Messages : 505
Inscription : 31 Jan 2012 00:59
Localisation : Cayenne, Guyane Française

Re: jardin guyanais

Messagepar Sergio » 02 Nov 2017 19:27

En 2017, j’ai cultivé aussi d’autres variétés d’ignames blancs proches de la variété précédente mais venus plus ou moins récemment des Antilles.

Végétativement, ils se sont bien développé mais de façon hyper précoce.
Voici 2 vignes le 8 mars, elles ont poussé encore un peu avant de jaunir bien avant la fin des pluies.
1.jpg

2.JPG


J’ai arraché le 27 juillet, sous la surveillance de mon Poussy adoré comme dab.
3.JPG

4.JPG


On peut voir qu’il y en avait un déjà germé et d’autres en gonflement de bourgeon, ce qui est aberrant, normalement ça germe en novembre/décembre selon les espèces et les variétés. En fait, j’ai attendu longtemps avant d’arracher en laissant les vignes desséchées, je n’osais pas arracher si tôt. Mal m’en a pris : les tubercules se sont formés très précocement et avec les pluies abondantes de juillet ils sont repartis sur un nouveau cycle. Résultat, une chair semi spongieuse qui se délite, très désagréable à consommer.

Je me souviens que c’est un voisin qui me les avait donnés, ils étaient très germés. Je connais leur origine, ils ont sans doute été rapportés des Antilles et sont encore sous la dépendance du cycle des pluies antillais, décalé par rapport au Guyanais.

Mais il y a pire encore !
Une amie m’a rapporté de Martinique, à la mi-janvier, un igname blanc très estimé là-bas : le Pacala. Par rapport au cycle antillais il était dormant alors qu’en janvier ici il pleut énormément. Je l’ai mis sur un lit d’humus humide et il a fini par germer en mars. Planté le 21 mars ce qui est bien tard pour le cycle guyanais.
La liane est devenue énorme et magnifique, une vraie cascade de feuillage, seulement elle est toujours verte aujourd’hui fin octobre alors qu’on aborde la fin de la saison sèche !
Je pense que, d’une part, il a gardé le cycle antillais, d’autre part il est resté vert en saison sèche parce qu’en fait j’ai confectionné la butte, sans y penser, sur une des lignes de drainage des eaux de la maison (pas d’EDF ni eau courante ici).
Depuis quelques jours, le feuillage rentre en début de sénescence et des inflorescences apparaissent ce qui est un signe de fin de cycle.
5.JPG

6.JPG

7.JPG


Puisque la liane se décide enfin à vieillir, je vais l’arracher ce week-end, je ne veux pas attendre et me retrouver avec un tubercule spongieux comme pour les deux premiers.
Dans les bouquins d’agronomie tropicale, on précise qu’on peut adapter les variétés antillaises au cycle guyanais en quelques années en décalant de 15 jours chaque année. Je vais donc le replanter début mars 2018, à moins qu’il se mette à germer avant en sentant l’humidité des pluies de décembre/janvier, mais je pense qu’il sera dormant à cette époque.

Avatar de l’utilisateur
Sergio
Messages : 505
Inscription : 31 Jan 2012 00:59
Localisation : Cayenne, Guyane Française

Re: jardin guyanais

Messagepar Sergio » 11 Nov 2017 17:13

Bon, cette année est vraiment spéciale. Non seulement il y a eu des pluies inhabituelles en saison sèche, mais la première saison des pluies arrive avec un mois d'avance, novembre est pour le moment bien arrosé alors que ce ne devrait être qu'un mois de transition vers les grandes pluies de décembre.
J'ai déterré les ignames Pacala dimanche dernier, les car la liane a donné 2 tubercules. Superbe récolte, je ne m'attendais pas à ça.
Je mettrai les photos plus tard, je profite de la connexion d'une amie en ville mais je me suis trompé de clef USB, je n'ai pas pris celle qui porte les photos de dimanche dernier.

Avatar de l’utilisateur
Sergio
Messages : 505
Inscription : 31 Jan 2012 00:59
Localisation : Cayenne, Guyane Française

Re: jardin guyanais

Messagepar Sergio » 21 Nov 2017 19:13

1 Les ignames blancs (la chair) de l’espèce Dioscorea alata, terminé pour 2017

Alors voici comment ça s’est passé dimanche 5/11.

- Etat des lieux avant l’extraction
8.JPG


- J’ai commencé à gratter et un beau tubercule apparaît
9.JPG


- Le tuteur est une branche de flamboyant et elle s’est enracinée pendant la saison des pluies !
10.jpg


- J’ai continué à gratter avec grande prudence (la moindre blessure sur le tubercule se solde par des pourritures rapides) et un second tubercule est apparu. Mais voici que soudain un monstre velu s’est invité.
11.JPG


- Et voilà, mon Poussy d’amour ne me laisse jamais bien longtemps seul sur le terrain. Et bien sûr, il se met exactement à l’endroit du travail, il fait toujours ça quand j’extrais des tubercules.
12.JPG


- J’ai extrait le premier tubercule qui est déjà d’une bonne taille, Poussy en profite aussitôt pour gratter dans la cavité.
13.JPG


- Il se met toujours exactement à l’endroit du travail, oui vraiment exactement !
14.jpg


- Je fais comment moi pour continuer ?
15.JPG

Avatar de l’utilisateur
Sergio
Messages : 505
Inscription : 31 Jan 2012 00:59
Localisation : Cayenne, Guyane Française

Re: jardin guyanais

Messagepar Sergio » 21 Nov 2017 19:25

- Ah qu’on est bien sur la terre meuble fraîchement remuée !
16.jpg


- Pfff ! Mon maître s’intéresse à des trucs vraiment bizarres.
17.JPG


- Ca y est, le second tubercule est extrait et qui vous savez en profite aussitôt pour gratter encore.
18.JPG


- Poussy, les tubercules d’igname Pacala et l’outil de jardinage.
19.JPG
19

- On voit aux extrémités qu’ils poussaient encore, mais il fallait extraire car la pluie est en train de revenir.
20.jpg


- On voit ici à gauche et à droite les grandes feuilles de type mimosa de la branche tuteur de flamboyant qui s’est donc bouturée. Je vais l’enlever en coupant les racines, retirer les rameaux feuillus et l’écorce sur plusieurs dizaines de cm pour que ça ne rebouture pas et ça fera un tuteur parfait pour la saison 2018.
21.JPG


- Je suis vraiment content de ces beaux tubercules d’ignames Pacala, je ne m’attendais pas à une telle production. Le petit fait 2,6 Kg et le grand 3,9 Kg.


L’étranglement qui fait passer d’une forme cylindrique assez régulière et large a une forme plus bosselée et plus étroite, correspond sûrement à la fin de la butte dont la terre était meuble. En dessous, c’est le sol plus compact mais humide ce qui fait que ça a continué à s’allonger mais avec des contraintes.
Pour 2018, je vais faire des buttes plus profondes pour les Pacala
22.JPG



C’est une igname très réputé aux Antilles pour la finesse de sa chair mais quasiment pas cultivé ici.
Il a un défaut majeur, une grande sensibilité à l’anthracnose. Mes conditions durant cette forte saison des pluies étaient très favorables à l’anthracnose mais il ne l’a pas chopée. Peut-être est-ce une de ces nouvelles souches tolérantes mises au point par l’INRA et proposées aux agriculteurs antillais depuis quelques temps ? En effet, on m’a rapporté le tubercule d’un supermarché de Fort de France en Martinique en janvier dernier.

L’autre variété de Dioscorea alata à chair blanche (il en existe à chair violette) que je cultive et présentée précédemment, également d’origine antillaise mais cultivée par quelques producteurs ici, est sans doute le « an ba bon » en créole. Parce qu’effectivement il a une calotte beige rouille et dure sous laquelle se trouve une chair blanche de très bonne qualité.
Comme je vous l’avais dit, les miens cette année sont presque entièrement beige et dur (mais la partie inférieure restait mangeable) sans doute parce que j’ai trop tardé à récolter. Mais cette semaine, j’ai mangé le sixième (sur 7) et celui là, bien que la calotte commençait à descendre, avait encore les ¾ blanc, onctueux sous la dent et légèrement sucré. Délicieux.

Alors ça y est, j’ai goûté les Pacala.
La chair est effectivement tendre, d’une grande finesse et à cuisson rapide mais je la trouve un peu étouffante alors que je ne suis pas convaincu par le goût. Je préfère nettement les anba bon. En fin de compte, malgré la masse produite, je ne les reconduirai pas en 2018.

Voilà, c’est fini pour les ignames alata 2017. Il me reste seulement un gros an ba bon (qui germe un maximum) et un reste de Pacala, plus qu’à les manger.

Avatar de l’utilisateur
Espiets
Administrateur - Site Admin
Messages : 53454
Inscription : 17 Août 2006 16:46
Localisation : haute-garonne sud (600m)
Contact :

Re: jardin guyanais

Messagepar Espiets » 21 Nov 2017 20:01

:shock: ces tubercules sont énormes !
Béatrice
Puissiez vous récolter au centuple ce que vous avez semé .
http://semences-partage.net/viewtopic.php?f=249&t=16691

bigbird
Messages : 1750
Inscription : 06 Nov 2010 12:17
Localisation : 83 pour le jardinage, et 93 pour gagner ma croûte

Re: jardin guyanais

Messagepar bigbird » 21 Nov 2017 23:28

merci pour ce petit topo sur les ignames, très instructif,
et trop mimi repos du Poussy bien calé entre deux méga-tubercules.
:super:


Revenir vers « Nos jardins, nos potagers, nos vergers »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités