Le Top XXX des causes d'échec de greffe de tomate

Pourquoi et comment greffer nos solanacées . Outils et techniques

Modérateur : jeanmi22

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2863
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Le Top XXX des causes d'échec de greffe de tomate

Messagepar papo4334 » 12 Mai 2012 00:12

Comme on arrive en fin de saison de greffe, ça pourrait être intéressant de comparer nos estimations des causes d'échec (sauf pour Groumpy qui a eu 100% de réussite :wink:).

Je me lance donc pour amorcer la pompe.
______________________________________________
Bien que ce soit en effet pendant les 2 semaines qui suivent la greffe que l'on constate les échecs, je pense que pour l'essentiel le constat vient d'une erreur lors de la greffe.

Lors de la greffe les causes d'échec que je pense avoir identifiées et dans l'ordre décroissant d'importance sont
(attention ce n'est pas scientifique, ce ne sont que mes "impressions", après environ 25 échecs sur environ 150 greffes de tomates)
    1. différence de diamètre entre les tiges PG / greffons (la plus petite va se dessécher)
    2. mauvais positionnement des 2 coupes (lors de la greffe, ou après lors de la manipulation pour mettre dans l'enceinte) qui doivent rester bien jointives - appuyer un peu sur la tige du greffon pour être certain que les deux sont bien en contact, regarder en contre jour si ça plaque bien)
    3. diamètre des tiges trop petit pour les pinces serrent bien (il faut environ 0,5 mm de plus que le nominal des pinces)
    4. blesser une des deux tiges lors de la mise en place dans la pince
    5. laisser trop de feuillage sur le greffon (comme pour les boutures s'il y en a trop je réduis au ciseau)
    6. greffer trop bas sur la tige du PG (plus d'échecs quand la greffe est fait à moins de 5 cm de haut)
    7. diamètres des 2 tiges trop gros par rapport aux pinces (on blesse les tiges en les mettant en place.. , dans ces 2 cas je recoupe quelques mm les 2 tiges et je recommence et en plus les pinces en serrant trop fort tendent à écarter les deux tiges)

Après, lors du confinement, (hors fausses manips)
    1. pas assez d'humidité pendant les 4 ou 5 premiers jours (je laisse une épaisse serpillière mouillée, au fond du bac, je n'ouvre que quelques secondes par jour) - dessèchement du greffon
    2. trop mouiller les feuilles pendant le confinement - éviter de pulvériser de l'eau sur le feuillage
    3. manque d'aération (progressive) et de lumière (sans soleil direct) pendant les 5 jours suivants
    4. petits chocs qui sépareraient ne serait-ce que d'un 1/2 mm la tige du greffon de celle du PG (ne pas manipuler ou un minimum - en fait je les déplace à G+4 ou G+5 dans ma 2ème enceinte, plus grande, avec plus de lumière et un peu moins humide, mais ce n'est pas idéal)
    5. j'ai aussi eu quelque décès dans les 5 jours après la sortie du confinement. Les plants semblent encore fragiles aussi bien au soleil, qu'aux secousses.


Enfin j'ai l'impression que la température de confinement, ou la coupe à 90° ou à 45°, ou encore la lumière sur les plants (dès lors que pas de soleil direct), n'ont aucune influence sur le taux d'échec.

Ce serait sympa que ceux qui ont d'autres constats ou d'autres interprétations de leurs échecs en fasse état ici.

Revenir vers « Greffer les Solanacées »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron