Ma liste de recommandations pour réduire les échecs

Pourquoi et comment greffer nos solanacées . Outils et techniques

Modérateur : jeanmi22

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2678
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Ma liste de recommandations pour réduire les échecs

Messagepar papo4334 » 02 Mai 2012 11:17

Bien qu'il me reste 2 ou 3 lots de greffe à effectuer, après environ 150 greffes pratiquées et presque 120 pieds greffés en vie, il me semble possible de tirer la leçon des mes échecs.
Ce qui suit s'applique principalement à la greffe japonaise.

Le constat après ces 20 % d'échec
i) j'ai fait 2 ou 3 couneries (trop mouiller les feuilles, trop laisser l'hygrométrie baisser avant G+5) avec des échecs significatifs,

ii) j'ai plus de problème avec les boutures de PG (taux de réussite <= 75%, peut être parce que faites sur boutures trop jeunes ?),

iii) j'ai plus de problème avec les aubergines (taux <=65%) en raison de la conformation de la tige des greffons -épaisse avec de multiples départs de feuilles),

iiii) j'ai eu, au départ, plus de problème avec les piments et poivrons (premiers essais avec des greffons trop petits - corrigé depuis ou c'est revenu à 85/90%).

Quelques éléments clés pour réduire les échecs (constat perso, pas forcément la vérité, merci de contester/corriger ce qui vous semble contestable :wink: ):
    * la bonne taille des PG et greffons cohérente avec celles des pinces (diamètres des deux vraiment identique et ~0,5 mm de plus celle du clip pour que le clip serre bien)

    * la coupe à 90° dès lors que la tige du greffon, n'est pas parfaitement cylindrique (très fréquent avec aubergines et piments, sinon tendance de la pince à "faire tourner" la tige du greffon et donc à ne plus assurer un bon contact.

    * greffer relativement haut sur la tige du PG : j'ai eu un meilleur taux de réussite sur les greffe au dessus des cotylédons (ne pas hésiter à monter jusqu'à 10/12 cm).

    * un bon confinement (sans aucune manipulation) pendant les 4 premiers jours et assez grand : l'idéal un grand bac plastique translucide (mini 50X35 ou mieux 70X40 avec une serpillière très humide au fond au fond, pas de soleil direct, température d'intérieur OK), il faut en fait plusieurs bacs, si on veut greffer tous les 2 ou 3 jours.

    * ne pas mouiller les feuilles du greffon (si "plouichhh" nécessaire, le faire en évitant le feuillage)

    * une aération progressive pendant les jours suivants jusqu'à 9 ou 10 jours (par exemple en entrouvrant chaque jour un peu plus le couvercle de l'enceinte ou alors en commençant à aérer 2 fois 5mn, puis 2*15 min par jour, puis en doublant tous les jours).

    * encore 5 ou 6 jours en évitant les chocs mécaniques ou thermiques trop rudes (manipulations, conditions de stockage)

    * faire, pour une campagne, ses semis de PG en 2 ou 3 fois séparées de quelques jours, et idem pour les cultivars, de façon à avoir toujours des bonnes concordances de diamètre de tige, puis faire des greffes en 5 ou 6 fois, tous les 2 ou 3 jours dès que les tailles conviennent bien. Il faut donc assez de PG et cultivars pour pouvoir choisir ceux qui conviennent le jour de greffe, mais pas trop par rapport à la capacité du confinement. Nota: la pousse des Brigeor est bien moins homogène que celle des Groundforce.

    * avoir au moins 2 diamètres de pinces (1,5mm et 2mm me semblent indispensables, quelques 2,5mm auraient été souhaitables).

    * pour les aubergines surtout, les semis sous pouponnière devraient permettre de faire pousser les plantules plus en hauteur en gardant une tige un peu plus fine (relativement à la taille de la plante) et plus facile à placer dans un clip (à confirmer en 2013).


A vos plumes pour compléter ou corriger.

Revenir vers « Greffer les Solanacées »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité