Marcello pim's 2014

Des fourmis dans les doigts ?

Modérateurs : jeanmi22, Paul

Avatar de l’utilisateur
marcello2
Messages : 18173
Inscription : 10 Jan 2007 12:51
Localisation : 73 Savoie près de Pont de Beauvoisin

Marcello pim's 2014

Messagepar marcello2 » 11 Jan 2014 00:40

De quoi craquer.

Image

Image



Patience, :roll: Patience. :P
(\__/)
(='.'=)
(")_(") Hello, c’est Marcello, alias Satanas

Avatar de l’utilisateur
kats95
Messages : 851
Inscription : 10 Mars 2011 11:52
Localisation : Saint Prix

Messagepar kats95 » 11 Jan 2014 10:52

tu passes tes nerfs à couper du bois pour éviter de craquer ? :bing:

Avatar de l’utilisateur
tintin
Messages : 512
Inscription : 10 Déc 2013 00:07
Localisation : Arras(Fr-62)

Messagepar tintin » 11 Jan 2014 12:26

bien équipé :trosuper:
et pret pour l'hiver
Un homme qui ne s’intéresse pas à la bière qu’il boit ne s’intéresse sûrement pas au pain qu’il mange

Avatar de l’utilisateur
jeanmi22
Messages : 14243
Inscription : 01 Jan 2009 23:26
Localisation : En Bretagne à Ploubalay 22

Messagepar jeanmi22 » 11 Jan 2014 12:40

Hello Marcel, tu te serais pas gourrer de post par hasard :?:

:mdrrr: :mdrrr:

Avatar de l’utilisateur
marcello2
Messages : 18173
Inscription : 10 Jan 2007 12:51
Localisation : 73 Savoie près de Pont de Beauvoisin

Messagepar marcello2 » 11 Jan 2014 23:29

:mdrrr: :mdrrr:
(\__/)

(='.'=)

(")_(") Hello, c’est Marcello, alias Satanas

Avatar de l’utilisateur
marcello2
Messages : 18173
Inscription : 10 Jan 2007 12:51
Localisation : 73 Savoie près de Pont de Beauvoisin

Messagepar marcello2 » 12 Jan 2014 19:15

tintin a écrit :bien équipé :trosuper:
et pret pour l'hiver

La titine est donnée pour 7 T, mais pas question de prendre les branches en travers, elle cale.
Image
Ca y'est j'ai fini de fracasser le joli épicéa de 18 m qui se trouvait à 8 m de la maison, avec le vent qu'on a eu récemment, je pense que je me le serais pris sur le teston pendant la nuit.
J'ai aussi une belle réserve de vers à bois pour la truite. :P :D :P
Les pim's sont enfin triés, la liste a encore un individu de trop. :roll:
Dernière édition par marcello2 le 30 Avr 2014 12:26, édité 1 fois.
(\__/)

(='.'=)

(")_(") Hello, c’est Marcello, alias Satanas

Avatar de l’utilisateur
jef33
Messages : 929
Inscription : 25 Déc 2012 11:54
Localisation : Gironde près d'Arcachon

Messagepar jef33 » 12 Jan 2014 19:25

marcello2 a écrit :Les pim's sont enfin triés, la liste a encore un individu de trop. :roll:


:mdrrr:

Enorme problème :!:

Avatar de l’utilisateur
jeanmi22
Messages : 14243
Inscription : 01 Jan 2009 23:26
Localisation : En Bretagne à Ploubalay 22

Messagepar jeanmi22 » 12 Jan 2014 19:34

Te voilà rentré au bercail :supertop:

:mdrrr: :mdrrr:

Avatar de l’utilisateur
marcello2
Messages : 18173
Inscription : 10 Jan 2007 12:51
Localisation : 73 Savoie près de Pont de Beauvoisin

Messagepar marcello2 » 12 Jan 2014 20:06

:mdrrr: :mdrrr:
J'ai une connexion intermittente, ça m'énerve un peu. :P :D :P
(\__/)

(='.'=)

(")_(") Hello, c’est Marcello, alias Satanas

Avatar de l’utilisateur
marcello2
Messages : 18173
Inscription : 10 Jan 2007 12:51
Localisation : 73 Savoie près de Pont de Beauvoisin

Messagepar marcello2 » 13 Jan 2014 17:01

Pour faire patienter :P
Un petit sujet HUILE DE NOIX

Image
30 kg de noix sèches donnent 11.300 kg de cerneaux (55 heures de travail :mdrrr: )

Image
Ca semble bien sec, le rendement va être bon.

Image
Pas de traces de moisissures, ça va être goutu. :P

Image
Passage à la meule.


Image
Cuisson au feu de bois

Image
Sous la pâte, un racloir tourne en permanence, mais le maître huilier utilise la cuillère en bois, la raclette en bois, la truelle et le balais sans manche à tour de bras. Le pichet d'eau est là pour limiter la cuisson en cas de surchauffe. La cuisson se fait en partie à la texture prise dans la main et surtout à la couleur.
C'est le moment d'aller pisser. :P


Image
La presse est ouverte et prête à recevoir les noix.

Image
Le filtre est formé de deux tissus croisés.



Image
Yoyo joue à bâton avec moi. :P
Il porte bien son nom il n'a pas arrêté de rentrer et de sortir du moulin.

Image
Les pros ont un bidon de décantage.
Moi j'ai pô, alors la dernière bouteille aura beaucoup d'impureté.

Image
Ca ne se voit pas beaucoup, mais la neuvième et dernière bouteille a un fond épais sur la moitié de sa contenance .
Bilan 6,75 L d'huile d'un goût exceptionnel.
(\__/)

(='.'=)

(")_(") Hello, c’est Marcello, alias Satanas

Avatar de l’utilisateur
jeanmi22
Messages : 14243
Inscription : 01 Jan 2009 23:26
Localisation : En Bretagne à Ploubalay 22

Messagepar jeanmi22 » 13 Jan 2014 17:23

La Vaaaaaache :!: elle doit pas être piquée des vers celle là. :miiiam: :miiiam:

Avatar de l’utilisateur
sveltana
Messages : 1800
Inscription : 17 Nov 2011 11:23
Localisation : Drôme provençale

Messagepar sveltana » 13 Jan 2014 19:25

:miiiam: :miiiam: :miiiam:
Oh que oui, rien qu'à regarder, j'en ai les papilles qui frémissent !!
Merci pour ce petit intermède fort sympathique.

Avatar de l’utilisateur
Chriscal
Messages : 12112
Inscription : 06 Juil 2010 16:57
Localisation : Bossière, près de Gembloux,Belgique

Messagepar Chriscal » 13 Jan 2014 19:57

T'as pas honte de donner envie à ce point ?

Rhôôô, me v'là encore en train d'inonder mon clavier :bing:
Christian, l'hydroponiaque :P
Les piments et tomates en partage

Avatar de l’utilisateur
Ugluk
Messages : 354
Inscription : 20 Oct 2013 23:55
Localisation : Bretagne, Rennes

Messagepar Ugluk » 13 Jan 2014 21:37

Raaah ton huile de noix dans une salade betterave et fromage de chèvre ça me donne faim tout ça !

Avatar de l’utilisateur
marcello2
Messages : 18173
Inscription : 10 Jan 2007 12:51
Localisation : 73 Savoie près de Pont de Beauvoisin

Messagepar marcello2 » 14 Jan 2014 00:34

Pour les amoureux de la technique et des vieilles machines

Image
Réserve de cerneaux et de bidons, le moulin doit fonctionner la" journée entière".
Une petite pause à midi pendant laquelle on bourre une grosse bûche de fayard (du hêtre) dans le foyer pour garder des braises.
Après 3 mètres de saucisses chacun et un ptit gratin de pommes de terre léger, 1 kg de pommes de terre et 1/2 L de crème, ça repart.

Il n'y a qu'une pause repas, c'est celle de midi.
Sur le coup des 2 h du matin, on grignotte des croutons de vieux pain grillés dans le four à bois trempés dans de l'huile arrosés d'un petit gorgeon de blanc pour faire glisser comme ils disent ici.

Yoyo aime bien aussi les croutons et s'endort à mes pieds, mais je suis intimement persuadé qu'il dort d'un oeil et qu'il veille sur nous. Il connait par coeur tous les bruits que font les courroies et les mécaniques anciennes. Quand on commencé à entendre craquer une entretoise de bois de la presse, il abondit en sursaut vers la presse et s'est mis à japper.
On finira à 7 sept heures du mat, heure à laquelle on avait commencé la veille.
Lorsque je finis, je suis noyé de bonheur , je sens dans mes vêtements cette odeur de fumée de noix. Mon pull a pris 500 g et peux être que mon slip sent les noix.

Je n'avais pas bien saisi le terme" la journée entière" ben c'est simple une journée c'est 24 H.

Image
La meule de 300 kg env. a un petit peu de jeu, le boulon est goupillé pour qu'elle n'ait pas envie de se sauver.
Le "bassin" est taillé dans un bloc de pierre et cerclé en métal comme les tonneaux pour éviter les fissures. Personne ne sait comment il est rentré ici.

Image
L'axe de transmission vertical est" enfiché" directement dans la pierre. L'axe de rotation de la meule est en bois, ce qui permet d'atténuer les vibrations.
2 manilles remplacent le système d'origine qui a cassé.

Image
Actuellement la motorisation est assurée par un moteur électrique (caché derrière le bidon), à l'origine la meule était mue par le petit torrent qui passe sous le moulin.
L'époque a changé, la machine verte que l'on apercoit est un gigantesque casse noix et la belle bleue est une trieuse qui sépare les coquilles brisées des cerneaux.


Image
La transmission du mélangeur de la pâte comporte normalement 2 courroies, si l'une claque la fournée n'est pas perdue.
La tringle métallique (1) commande le système d'embrayage du couteau racleur, le fil de fer c'est juste pour la tenir.

Image
Très astucieux, deux courroies dont l'une croisée permet de mouvoir la presse, l'une pour la descente et l'autre pour la remontée du piston sans que la machine ne s'arrête.
Le gros poussoir (1) est un interrupteur coup de poing en cas de pépin ça peut sauver une vie.
Chaque poulie aérienne a une trappe de visite(2) qui permet d'intervenir par dessus.

Image

Détail d'une poulie. Pièce brute de fonderie avec garniture en lamelé-collé de chêne.

Image
Une démultiplicationde fou. Chaque engrenage fonctionne sur le même principe, la force motrice arrive sur la grande couronne (a) et sort sur le pignon le plus petit possible. (b)
La vis centrale de la presse (1) tourne de facon presque imperceptible alors que les courroies sifflent à mes oreilles une chanson que je connais bien. C'est au dessus de 60 km/h.
Elle appuyera inexorablement sur le tampon métallique (4) qui sera glissé à l'aplomb de celle-ci.
On notera l'usure sur le dessus du manche du bras de levier ->.
La manette (2) commande l'inverseur montée/ descente.
En (3) l'axe de l'ancienne motorisation, c'est à dire une grande roue avec une poignée pour pour pouvoir placer deux mains. Autrement dit il y 100 ans un bonohomme était chargé de la presse.
Le bac de pressée (5) fait environ 2 cm d'épaisseur, pièce moulée aussi.

Image
Légère usure sur les dents dans le sens pressée.


Image
C'est bien graissé hein. :P
(\__/)

(='.'=)

(")_(") Hello, c’est Marcello, alias Satanas


Revenir vers « Suivi de cultures de piments 2014 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité