L'Eclairage de nos semis

Des semis avancés, jusqu'a la culture intégralement à l'intérieur .

Modérateurs : jeanmi22, Chriscal

Avatar de l’utilisateur
JCBora
Messages : 746
Inscription : 07 Jan 2016 11:10
Localisation : ESTANCARBON Haute Garonne sud 380 m

Re: L'Eclairage de nos semis

Messagepar JCBora » 14 Avr 2016 08:41

C'est le circuit générateur de courant qui est sous 8.4 volts, je n'ai pas mesuré à la led. Le circuit est dédié à cette led et je n'ai pas approfondi la question parce que "çà marche" bien . (J'ai eu plus de problèmes avec l’étanchéité car emploi à 6 bars)
Effectivement les conditions ne sont pas les mêmes et une utilisation soft sera certainement beaucoup plus pérenne et économique.

Depuis, j'ai arrêté de construire des lampes, car les chinois vendent maintenant les mêmes à 20€ en alu anodisé dur, alors qu'elle me revient à 30 en plastique. Alors même si certaines sont mal foutues, je m'y retrouve sur le nombre et en fait profiter le club.

Serge
Messages : 8
Inscription : 06 Mars 2016 17:11
Localisation : **

Re: L'Eclairage de nos semis

Messagepar Serge » 17 Avr 2016 22:04

Bonjour les amis ! j'ai lu le projet de poupoLed2017, ça me plaît beaucoup ! le choix des Leds COB, la recherche du meilleur rendement et la possibilité de construire sa poupo avec le nombre de Leds dont on a besoin est bienvenu. Je me joins à vous ! Pour l'aspect automate, je me met sur la liste des participants, je peux me charger de la mesure/régulation de la température, le contrôle de l'intensité des leds et des plages horaires d'allumage, et plus si nécessaire. Le plus simple et économique possible, bien sûr :)

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2665
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: L'Eclairage de nos semis

Messagepar papo4334 » 18 Avr 2016 01:35

Bienvenue au club, Serge
Tu es certainement bien plus compétent que moi pour toutes les choses que tu proposes, et ce sont celles que je n'ai pas encore abordées, au dela de prévoir des alimentation dimmable.

Parmi les choses qui trouveront bientôt leur place dans le document :
1. j'ai commandé et j'attends quelques LED pour faire des tests et des mesures : 1) des CREE XM-L2 T6 et 2) des COB 10W 3x3. le tout pour disposer surtout pour les COB "noname", de données fiables pour dimensionner et organiser les LEDs et leur alimentation. J'ai en effet trouvé les CREE à prix attractif (en espérant que ce ne seront pas des contrefaçons)
2. j'ai repéré des drivers 1400 mA dimmables Mean Well (vendu en France et donc normalement fiables à des prix très raisonnables;
3. je me suis fait un tableur permettant pour les CREE et les COB, avec différentes intensité d''alimentation, de déterminer l'organisation ligne/série, la tension et la puissance correspondante, ainsi que le PPF (mesure de l'intensité du flux lumineux emis et utile à la photosynthèse). Pour le moment c'est fait à partir des specs disponibles et j'ajusterai dès les tests et mesures effectuées.

Sous réserve de confirmation par ces mesures, et de bien y repenser, j''aurai tendance -en toute première approche à m'orienter vers :
  • CREE XM-L2 T6 pour blanc froid et blanc chaud
  • COB noname 10W pour "bleu royal"
  • 12 CREE blanc froid à 1400 mA 50W, PPF 275, avec driver dimmable
  • 6 CREE blanc chaud à 1400 mA, 25W PPF 138
  • 8 COB bleu royal à 350 mA (4x2 en parallèle), 26W, PPF 65
  • un driver 60W 1400 mA pour les blanc froid, dimmable
  • un driver 40W 1400 mA dimmable pour soit le boost bleu, soit le boost chaud, puisque les 2 ne seront pas en service simultanément.

Nota : pour ceux qui ont commencé à s'habituer au DLI plutôt qu'au PPF, il suffit de retenir pour avoir une idée, qu'un DLI de 10 correspond "grosso merdo" et pour rester ultra simple à un PPF de 200. On utilise plutôt le DLI pour l'énergie lumineuse reçue par les plantes et le PPF pour l'énergie du flux lumineux émis dans le PAR (entre 400 et 720 nm) par l'écliarage.
Bien que cela n'ait pas trop de sens (surtout pour le boost bleu), pour ceux qui s'accrochent aux lux et lumens, un PPF de 200 dans ces spectres doit probablement correspondre à pas loin de 11 000 lux de lumière solaire (et probablement 15 ou 20% de plus en lumière artificielle type tube fluo ou LED blanc froid).


Il y en aurait pour ~ 90 € de LED et ~ 55 € de driver (pour cette surface utile éclairée de 100 cm * 50 cm.

C'est sensiblement plus que 26 barres 8520 avec alim fiable (40€ + 30/35€ d'alimentation 12 V 300W correcte) , mais à flux lumineux max comparable
i) il y a le boost bleu en plus
ii) la différence de prix initial est rattrapée en 3 ans sur la consommation électrique,
iii) la tenue dans le temps est nettement plus assurée qu'avec les barres rigides
iv)en outre il n'y a pas vraiment plus de travail pour installer et câbler 26 LED que 26 barres rigides.

Nota : il serait facile d'en dériver un modèle "blanc chaud" (ou "blanc chaud" plus boost "far red") pour ceux qui veulent faire de la culture indoor, pour floraison et fructification en partant sur une base de 24 LED blanc chaud avec un PPF ~ 400 réputé idéal pour cette phase.

Je pense également reprendre le document pour passer le module de base à 100 cm par 50 cm, car avec cette puissance cela nécessite une poupo assez haute et donc assez grande pour que cela fasse sens, et installer à la fois le boost chaud et le boost bleu, même s'il ne seront jamais allumés simultanément. Avec le dimming je devrai pouvoir bien accompagner tous les stades de croissance depuis la germination ( assez bleu et PPF vers 150), jusqu'à la floraison (plus chaud et PPF ~400).

Enfin justement avec ces driver dimmable doivent pouvoir être assez facilement "piloté" par un système type Arduino (ou équivalent) pour l'allumage et extinction quotidienne (avec évolution de la puissance du flux et de son spectre, démarrage en douceur avec lumière plutôt froide, extinction en douceur avec un spectre plutôt chaud pour une assez bon équivalent de ce qui se passe avec la lumière naturelle.) et même l'évolution graduelle du spectre et de la puissance au long des quelques 10 semaines que les plants vont passer dans la poupo depuis PPF ~ 150 assez froid au début juste après germination et 12h par jour, jusque vers PPF ~ 300 plus chaud pour le début de germination et la préparation des plants à la sortie en lumière solaire.

Si tu as une idée sur comment réaliser et programmer l'automate programmable qui contrôlerait ça, ainsi que le pilotage de température (câble chauffant et ventilateur d'extraction d'air frais) ce serait génial car cela me prendrait surement énormément de temps pour comprendre et savoir comment le faire.

Serge
Messages : 8
Inscription : 06 Mars 2016 17:11
Localisation : **

Re: L'Eclairage de nos semis

Messagepar Serge » 18 Avr 2016 21:27

Bonjour Papo,
j'ai vu (avec le lien sur ton étude) la discussion qui est en cours sur le blog de tomodori, vous avez déjà bien avancé sur le sujet des alims !
De mon coté je verrais bien un Arduino (ou peut-être un autre circuit, je réfléchis), pour que la partie 'automatisme' puisse être reprise ou partagée par d'autres. Pour la régulation en température et aération, pas de problème, c'est presque déjà fait.
Pour le contrôle lumineux, je ne connais pas les dimmers dont tu parles, je viens d'aller voir sur le premier site (alison eclairage), je vois que certains sont pilotables par une tension 0-10V, OK, et ça à l'air de bonne qualité. Il y a plusieurs façons de faire ce contrôle en puissance lumineuse, je partagerai les idées avec vous qui avez déjà commencé sur tomodori. Je ne m'étais pas penché sur le problème du contrôle de luminosité, à part il y a qques années avec la norme DMX, pour les projecteurs de boîte de nuit - mais c'était pour d'autres plantes :)
Je suis intéressé par tes test sur les leds CRE ; mais je m'étonne, il en faut tant que cela (26) pour une poupo ? ou alors c'est une grosse poupo ? je n'imaginais pas qu'il faille 26 barres 8250; mais bon, je pense que tu as prévu large, et de toute façon le module de contrôle pourra être utilisé avec un nombre moins important de Leds. Bon, on reparle de tout ça !

Serge
Messages : 8
Inscription : 06 Mars 2016 17:11
Localisation : **

Re: L'Eclairage de nos semis

Messagepar Serge » 18 Avr 2016 22:31

Pour les 26 Leds, j'ai compris, c'est 12 blanc froid, avec en plus les 6 + 8 pour le complément en spectre élargi.Je réfléchis en me limitant à la phse 'germination', donc moi c'est les 12 premières qui m'intéressaient. Tu comptes faire passer 1400 mA en tout dans les 12 Leds CRE, c'est ça ? ou 12 fois 1400 mA ? (j'imagine que non?) j'ai vu sur la doc qu'elles supportent le double d'intensité, je trouve que c'est bien de les faire travailler à 50%. Une question, il faut autant de pèche ? je viens de faire germer mes graines de tomates avec 2 petites barres à 2 fois 350 mA, elles ont bien germés (bon, la surface faisait une feuille A3, pas trés grand).

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2665
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: L'Eclairage de nos semis

Messagepar papo4334 » 19 Avr 2016 00:23

Serge a écrit :Pour les 26 Leds, j'ai compris, c'est 12 blanc froid, avec en plus les 6 + 8 pour le complément en spectre élargi.

C'est 12 blanc froid et en complément optionnel soit 8 bleu, soit 8 blanc chaud.
Serge a écrit :Je réfléchis en me limitant à la phse 'germination', donc moi c'est les 12 premières qui m'intéressaient.

1. le bleu est justement pour améliorer le spectre dans les 3 à 4 semaines qui suivent la phase germination. Le bleu ralentir sensiblement la croissance en hauteur (donc la tendance à filer) et évite la formation d’œdème (avec éclairage assez puissant) pour les jeunes plantules.
2. ceci dit, il faut bien commencer et faire simple en commençant par s'occuper uniquement de la base des 12 blanc froid, me semble une excelllente idée.
Serge a écrit :Tu comptes faire passer 1400 mA en tout dans les 12 Leds CRE, c'est ça ? ou 12 fois 1400 mA ? (j'imagine que non?) j'ai vu sur la doc qu'elles supportent le double d'intensité, je trouve que c'est bien de les faire travailler à 50%.

Les 12 LED sont en série et donc toute sont traversées par la même intensité. C'est un poil en dessous de 50% de leur maximum, dans une zone qui procure un très bon rendement énergie consommée vs énergie lumière délivrée (presque 60% pour ce modèle). C'est aussi la plage d'intensité où le spectre est le mieux respecté. Pour la durée de vie des LED il est recommandé de se limite à 50%.
Nota : je viens de rajouter dans le document (version 0.24) un exemple concret pour 0.5 m². Dans cet exemple (modèle de luxe) les LED tournent à 1430 mA (c'est le driver avec dimmer integré pilotable qui l'impose). Au passage le driver retenu est pilotable soit par i) résistance variable, soit par, ce qui doit t’intéresser ii) signal PWM, ou iii) tension entre 1 et 10V DC.

Serge a écrit :Une question, il faut autant de pèche ? je viens de faire germer mes graines de tomates avec 2 petites barres à 2 fois 350 mA, elles ont bien germés (bon, la surface faisait une feuille A3, pas trés grand).

Au tout début non, d’où le choix de pouvoir "dimmer". Ensuite le besoin augmente et les plantes profitent bien d'une puissance plus importante.
Le PPF des 12 LED blanc froid à plein régime est voisin de 210 (émis) alors que ~ 100 (reçus) suffisent pour les premiers jours.
En fin de séjour poupo (sans blanc chaud) les plantes accepteront et bénéficieront de 200 et seront mieux prêtes à passer en lumière solaire (qui dès mi mars dépasse les 500 en milieu de journée).

Ce dimensionnement assez haut de gamme est a rapporter à la surface de 0.5 m² contre 0.063 dans ton cas, il y a donc un facteur surface de l'ordre de 8. Si tu rajoute le facteur 2 de PPF (100 à 200) entre tout début dans la poupo et derniers jours, il y a donc un facteur 16. Autrement dit, pour ta surface et les premiers jours 1 seule LED te suffirait. :wink:

Sans préciser la tension les 350 mA ne me permettent pas d'estimer la puissance consommée de ton éclairage.

Grosso modo les ~ 100 W au m² dans les 12 LED consommeront ~ 125 W compteur avec des driver 1400mA , alors que mon estimation pour 16 m de barres rigides 8520 (au m² donnant un éclairage presque comparable) est de 160 W dans les barres dont seulement 125 W dans les LED le reste dans les résistances de régulation, et de ~ 220 W compteur (presque 100W de différence qui se retrouvent sur ta facture)
Par jour d'éclairage, c'est donc 0.17 € et à la fin d'une saison de 100 jours, ce seront 17€.

Pour ceux qui font du indoor (avec un autre spectre mais au moins 50% de puissance en plus) la différence passe à 25 cts par jour sur 365 jour, la différence serait de 67€ au m² par an. En 2,5 ans max tu amortis la différence de coût initial avec les barres rigides et les alim 12V.

Serge
Messages : 8
Inscription : 06 Mars 2016 17:11
Localisation : **

Re: L'Eclairage de nos semis

Messagepar Serge » 19 Avr 2016 08:17

D'accord, toutes ces précisions me font mieux percevoir l'intérêt de dimmer et d'avoir des leds bleues ; ton dimensionnement (en nombre de leds, puissance et surface de poupo) me plaît bien, j'avais tendance à voir 'petit' (j'avais fait germer avec 2 barres de 18 cm en 6500K -12V 350 mA-, des COB à 5 euros pour faire joli sur les voitures, ça avait bien germé, mais je vois maintenant qu'on peut faire beaucoup mieux). Et puis ne pas voir ses plantules filer, ça c'est top.
Dis-moi où je peux commander les dimmers PWM et leds que tu as choisi, que je les branche sur une carte à micro, pour commencer à faire fonctionner tout ça;il faut vite se préparer pour la saison prochaine !

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2665
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: L'Eclairage de nos semis

Messagepar papo4334 » 19 Avr 2016 09:36

:merci: pour l'approbation des choix de dimensionnement, mais il ne faut pas hésiter à questionner, critiquer, suggérer. Cette étude préliminaire a pour objectif justement de susciter les commentaires qui permettront de modifier et améliorer ces choix.

Si tu parles des dimmers 10 W (en 12V DC, pas chers du tout et probablement pas très fiables) et des quelques LED prévus uniquement pour les tests, tu peux me contacter par mail à adresse indiquée dans le document (ton compte de message forum semble erroné et je ne sais pas si tu as accès aux MP).
Pour les modèles de drivers alimentés en 230V qui seront recommandés, justement il faudra attendre les tests et nos mesures.
Pour les LEDs qui seront retenues, on pourra peut-être avoir des prix si on se regroupe pour en commander de plus grandes quantités.
Enfin, même si je t'envoie les informations de vendeur et modèle précis, ce n'est peut être pas mal de prendre l'équivalent chez un autre vendeur justement pour vérifier si comme avec les barres rigides il y a ou non de grosses disparités. ???

Nota: n'oublions pas que les poupos simples (à tubes fluo et barres rigides) fonctionnent très bien et qu'au delà du gain de rendement (électrique et croissance des plantes) ces études et tests sont aussi pour se faire plaisir.:wink:

Serge
Messages : 8
Inscription : 06 Mars 2016 17:11
Localisation : **

Re: L'Eclairage de nos semis

Messagepar Serge » 19 Avr 2016 19:26

Bien sûr que c'est pour me faire plaisir, qu'est-ce que tu crois ? :)


Bonne idée, je vais chercher les matériels sans connaître ton fournisseur, comme cela on comparera ensuite la qualité des différentes sources d'approvisionnement.

Une question : pour le 'boost' bleu royal, c'est pour toute la phase après la germination? on les met en même temps que le blanc froid, alors, pendant les 15 premiers jours, par exemple ?

et une remarque : je viens de relire le document PoupoLed2017, ça s'étoffe ! pour l'évaluation du coût, en paragraphe 5.1, tu devrais rester dans la même grandeur que la pouponiére que tu as commencé à envisager (1/2 mètre carré), et écrire : " soit xx Euros le demi-mètre carré", et ne pas mettre en avant une grandeur en m², car quand on lit la première fois, on le fait en mode rapide, et on se dit : ah, 320 euros la pouponière, hum, ça chiffre quand même... alors que c'est la moitié. Tu pourrais mettre en moins visible : (càd 320E du m²).

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2665
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: L'Eclairage de nos semis

Messagepar papo4334 » 19 Avr 2016 20:56

Serge a écrit :Bonne idée, je vais chercher les matériels sans connaître ton fournisseur, comme cela on comparera ensuite la qualité des différentes sources d'approvisionnement.

OK voici cependant la description de ce que j'attends
* 10 W LED driver ; Tension d'entrée: DC9-24V ; Courant: 850mA ; pour LED 10W -- je compte tester les CREE à 325 et les COBs à 425 mA avec 2 COBs en parallèle.
* COB, 9/11V, 1000mA, Cool White, lot de 10
* 10W Cree Single-Die XM-L 2 LED T6 White 20mm Star Base (4 unités)
A chaque fois j'ai pris dans les moins cher puisque ce n'est que pour tests.

Nota: cela ne t’empêche pas de me contacter par mail si tu le souhaites

Pour info : je dispose déjà d'un driver MeanWell "haut de gamme" avec dimmer intégré et pilotable (le LCM-60-DA) qui permettra de faire des tests bien plus complets à différentes intensités et configurations
Serge a écrit :Une question : pour le 'boost' bleu royal, c'est pour toute la phase après la germination? on les met en même temps que le blanc froid, alors, pendant les 15 premiers jours, par exemple ?

Je ne détiens pas du tout la vérité en la matière. Ce sont justement des tests qui nous permettront de le savoir.
Comme base de départ j'avais en tête (d'après mes lectures et quelques retours d'expérience) quelque chose comme :
  • semaine 1 : BF à 40% et BR à 70%
  • semaine 2 : évolution progressive vers BF 55% et BR 85%
  • semaine 3 : évolution progressive vers BF 65% et BR 100%
  • semaine 4 : évolution vers BF 80% et BF 60 %
  • semaine 5 : vers BF 90% et BF 30%
  • semaines suivantes : maintient de BF à 100% et BR 0%
Serge a écrit :et une remarque : je viens de relire le document PoupoLed2017, ça s'étoffe ! pour l'évaluation du coût, en paragraphe 5.1, tu devrais rester dans la même grandeur que la pouponiére que tu as commencé à envisager (1/2 mètre carré), et écrire : " soit xx Euros le demi-mètre carré", et ne pas mettre en avant une grandeur en m², car quand on lit la première fois, on le fait en mode rapide, et on se dit : ah, 320 euros la pouponière, hum, ça chiffre quand même... alors que c'est la moitié. Tu pourrais mettre en moins visible : (càd 320E du m²).

:merci:Très bonne remarque, j'essaie de ne pas oublier de le faire rapidement.

Avatar de l’utilisateur
willy59210
Messages : 515
Inscription : 29 Mars 2012 09:08
Localisation : Coudekerque-branche, Loos et Rousies

Re: L'Eclairage de nos semis

Messagepar willy59210 » 20 Avr 2016 10:22

Heu papo,
papo4334 a écrit :semaine 4 : évolution vers BF 80% et BF 60 %
semaine 5 : vers BF 90% et BF 30%

Ça fait beaucoup de blanc froid et pas du tout de bleu royal tout ça :oops: :mrgreen:
Plus je pédale moins vite et moins j'avance plus vite.
Ma liste d'échanges

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2665
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: L'Eclairage de nos semis

Messagepar papo4334 » 20 Avr 2016 10:49

:oops: :merci :pour la vigilance
Cela démontre qu'il y en a qui suivent ces délires. :wink:

Avatar de l’utilisateur
willy59210
Messages : 515
Inscription : 29 Mars 2012 09:08
Localisation : Coudekerque-branche, Loos et Rousies

Re: L'Eclairage de nos semis

Messagepar willy59210 » 20 Avr 2016 11:09

Ce n'est pas un délire, c'est une façon un peu empirique de tenter de reproduire en milieu artificiel l'évolution du spectre de la luminosité extérieure au fil de la journée, cycle auquel les plantes sont accoutumées depuis des milliers d'années. Transposer le besoin lumineux des plantes en W, diodes, PPF, DLI et autres dimmers est un exercice de style que je tente de suivre sans tout comprendre, mais comme tout exercice intellectuel inhabituel je finis quand même par décrocher :doh: :mrgreen:

Ça reste néanmoins très intéressant :super:
Plus je pédale moins vite et moins j'avance plus vite.
Ma liste d'échanges

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2665
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: L'Eclairage de nos semis

Messagepar papo4334 » 20 Avr 2016 12:00

Alors suite du délire :wink: , sur le cycle quotidien avec le bleu royal, au long des 15 heures d'éclairage
nota: ces coefficients se multiplient avec ceux donnés pour le cycle de vie (de semaine en semaine après germination)

L'idée est que l'intensité du flux lumineux monte le matin et baisse le soir (même si plus vite que dans la nature car en milieu nous avons nettement moins de puissance que le soleil) et que le spectre du matin est plus froid que celui de l'après midi.

Comme base de départ on pourrait avoir quelque chose comme :
selon les heures, en % du Blanc froid (BF), du Bleu royal(BR) et du Flux lumineux Total (FT)
  1. BF 30 BR 50 FT 37
  2. BF 60 BR 80 FT 67
  3. BF 80 BR 100 FT 87
  4. BF 100 BR 100 FT 100
  5. BF 100 BR 100 FT 100
  6. BF 100 BR 100 FT 100
  7. BF 100 BR 100 FT 100
  8. BF 100 BR 100 FT 100
  9. BF 100 BR 100 FT 100
  10. BF 100 BR 100 FT 94
  11. BF 100 BR 80 FT 84
  12. BF 100 BR 40 FT 77
  13. BF 80 BR 0 FT 54
  14. BF 60 BR 0 FT 40
  15. BF 30 BR 0 FT 20
Ce qui en DLI (énergie totale reçue dans la journée) est presque égal à 12h d'éclairage à 100% (même chose en consommation d'électricité)

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2665
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: L'Eclairage de nos semis

Messagepar papo4334 » 22 Avr 2016 01:43

Je viens de commencer à inclure dans le document les tableaux de première proposition d'évolution du spectre et de l'intensité pendant les premières semaines de croissance.
Voir chapitre 7 de https://docs.google.com/document/d/1t799u2ELPy-3enL63dYSvWwcOUPxl5yDUBuXY0xs9eY/edit?usp=sharing


Revenir vers « Jardiner à l'intérieur : Hydro, aéroponie et éclairage. »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron