Lumières pour mes semis

Des semis avancés, jusqu'a la culture intégralement à l'intérieur .

Modérateurs : jeanmi22, Chriscal

Cyril
Messages : 10
Inscription : 04 Fév 2016 14:39
Localisation : Québec

Lumières pour mes semis

Messagepar Cyril » 31 Déc 2017 07:28

Bonjour,

Après avoir lu attentivement les différents sujets d'éclairage traités ici, je demeure avec quelques petites interrogations qui, je le souhaite, trouveront réponses de votre part.

Petite mise en situation
Le jardin se trouve à Sainte-Brigitte de Laval. C'est loin, c'est creux et c'est vraiment pas chaud ( -29 C cette nuit).
C'est là :
https://www.google.com/maps/place/Saint ... 2119?hl=fr
C'est la latitude de La Rochelle donc ensoleillement correct, MAIS, 350 m d'altitude et surtout climat continental entre Russie et Sibérie. En tout 5 mois maximum hors neige et gel, faut donc être rapide si on veut un jardin.
Donc lumière pour les semis et serre éclairée pour début et fin de saison.

Les semis et l'éclairage
Je les fais devant mes fenêtres plein Sud d’avril à juin et il n’y a pas encore assez de lumière car je me retrouve avec des plants trop étiolés, ils cherchent la lumière. Je dois leur rajouter de la force dans la tige avant le repiquage au jardin et leur ajouter de la lumière.
De ce que j’ai compris de mes différentes lectures ici et ailleurs, je dois leur fournir un mixte de 1 bleu pour 2 rouge. Ce que j’ai trouvé de mieux dans le genre c’est ça :
https://www.ledworld.ca/wp-content/uplo ... 60G-24.pdf
Matériel canadien, fait en chine bien sûr, mais garanti 3 ans
Leur inconvénient : ils coutent une petite fortune.
L’alternative serait une led de type RGB avec un modulateur de couleur qui me permettrait de sélectionner le mélange que je veux. Quelque chose comme ça :
https://www.aliexpress.com/store/produc ... 721cNDNetq
Il me faudrait y ajouter un modulateur de couleur bien sûr pour obtenir le ratio de rouge-bleu désiré.
J’ai 2 X plus de led au mètre et le prix est bien sûr sensiblement différent, du genre 8 fois moins cher. C’est du chinois comme l’autre mais sans la garantie canadienne…

Pensez-vous que j’obtiendrais un résultat d’éclairage satisfaisant avec cette alternative ?
Avez- vous d'autres idées d'alternatives ?

CYRIL

Avatar de l’utilisateur
Chriscal
Messages : 12285
Inscription : 06 Juil 2010 16:57
Localisation : Bossière, près de Gembloux,Belgique

Re: Lumières pour mes semis

Messagepar Chriscal » 31 Déc 2017 09:05

Coucou !

Pourrais-tu nous préciser la surface que tu désires éclairer ?
C'est vraiment important pour pouvoir te conseiller.
Au sein du forum, nous sommes plusieurs à avoir expérimenté différentes solutions.
Pour ma part, j'ai une solution rapide et une autre un peu plus complexe, les deux fonctionnent très bien, mais Papo a d'autre solutions, à la fois plus complexes (à mes yeux) et plus efficaces que les miennes.

Dans tous les cas, mon credo est que le simple assemblage bleu + rouge n'est pas suffisant : nos plantes chéries ont aussi besoin de blanc, d'ultra-violet et d'infra rouge...
Christian, l'hydroponiaque :P
Les piments et tomates en partage

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2996
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: Lumières pour mes semis

Messagepar papo4334 » 31 Déc 2017 09:14

Bonjour Cyril,

Quelques remarques et/ou questions en vrac
  • je ne suis pas certain d'avoir compris si l'éclairage artificiel sera "à la place de" l'éclairage naturel ou en complément (derrière la fenêtre plein sud) -- c'est important pour la puissance nécessaire et pour le choix du spectre
  • tu n'indique pas le nombre de plants ou plus exactement la surface de semis et jeunes plants que tu veux éclairer (par exemple 160 cm * 30 cm)-- important pour la puissance à prévoir et la disposition de l'éclairage
  • en première estimation il te faut prévoir à partir de 100 W (réellement dans LED) au m² éclairé et plutôt 150W -- avec les rubans LEDs, en raison des pertes, il te faut donc prévoir >= 170 W / m² (donc au moins 12 m de LEDs strips) -- cf. plus bas, le rendement de l'ordre de 55% des strips
  • le spectre bleu/rouge 1/2 n'est pas très bon pour la toute première croissance (disons les 15 à 20 premiers jours après germination)
  • ensuite (2ème age de croissance) c'est un spectre insuffisant à lui seul, mais peut être un très bon complément à la lumière naturelle (avec un spectre très large) -- les solutions que tu envisages ne peuvent AMHA que servir de complément
  • les deux solutions que tu présentes ont un défaut commun : le rendement électrique -- la régulation sur les LEDs strips se fait par des résistances qui consomment au moins 20% de la puissance électrique (cela chauffe beaucoup) et l'alimentation en 24 ou 12 V DC à un rendement de l'ordre de 75% (donc ~25% de pertes
  • les deux solutions que tu envisages sont à base de LED smd 5050 qui ne sont relativement anciennes (en technologie LED) et donc loin d'être les plus performantes --on peut trouver nettement mieux aujourd'hui
  • pour l'éclairage de plants les LED RGB (chaque LED 5050 est en fait composé de 3 LEDs unitaires 1*R, 1*G, 1*B) un sont à éviter, car leur rendement est médiocre -- en complément de lumière naturelle, tu n'a pas besoin du vert, et pour ton ratio 2B pour 1R, tu n'utiliserais que 50% de la puissance disponible
  • il faut placer les LEDs strips quelques centimètres (maximum 15) au dessus de l'apex des plantes si tu veux un éclairage suffisant

Bref, désolé de ne pas être très positif, il me semble que tu peux trouver mieux que ce que tu envisages.

Pour me faire pardonner :wink: je peux te suggérer 4 familles de solutions qui me paraissent meilleures (à choisir selon tes goûts et envie ou compétences de bricolage)
  1. les tubes fluorescents T5 à spectre horticole de type Superplant ou équivalent -- en spectre floraison si cela vient en complément de lumière naturelle -- le rendement (en lumen par W) sera meilleur que celui des rubans LEDs
  2. les spots "horticoles full spectrum" de ce type (juste des exemples pris rapidement, on pourra t'aider dans la recherche si tu pars dans cette direction) -- également branchables directement sur le secteur
    https://fr.aliexpress.com/item/220V-5W- ... bb98&tpp=1
    ou https://fr.aliexpress.com/item/21W-54W- ... eLevelAB=5
  3. l'utilisation de spots LED type LEDMO 20 ou 30W en spectre blanc chaud -- voir par exemple https://www.amazon.fr/LEDMO-dinondation ... ledmo+30+W --rendement ~100 lm /W mais à partir de 30W il est prudent de mettre un ventilateur pour refroidir le dos des projecteurs
  4. l'approche "capsispots" Full Spectrum -- en montant toi même le COB 50 W sur un ventirad et en achetant un driver en courant constant -- voir par exemple : viewtopic.php?p=395401#p395401 qui donne chez moi d'excellents résultats derrière une fenêtre en complément de lumière naturelle
Nota : Chriscal utilise le 2° (voir ses messages sur le forum), et moi le 3° et le 4°.

Je ne vais pas en rajouter plus dans ce message, mais je reste à ta disposition pour répondre à tes questions et éventuellement, pour t'aider à déterminer et concevoir ton éclairage en fonction de tes choix.

Cyril
Messages : 10
Inscription : 04 Fév 2016 14:39
Localisation : Québec

Re: Lumières pour mes semis

Messagepar Cyril » 01 Jan 2018 16:58

Bonjour à vous et un énorme merci. Je sais le temps que ça prend de répondre sur des forums :)

Avant tout, je vais vous préciser certains détails qui pourront peut-être vous éclairer ( :mrgreen: ) vs ma situation.

J'ai besoin d'un éclairage d'appoint
J’ai 3 sections à éclairer : 3,60mX0,50m + 1,80mX0,50m + 1,20mX0,50m.
Je vous ai fait une photo de l’une d’elle.
tablette.jpg


C’est plein sud MAIS je suis installé avec une maison en solaire passif donc avec des larmiers de 1,20m qui me protègent du soleil pour l’été. Conséquences : mai-juin, ils font déjà leur travail et nuisent un peu à l’ensoleillement de mes semis d’où le fait que j’obtienne des plants qui ont poussés en orgueil.

La saison dernière, mes plants ont eu besoin de beaucoup de tuteurage et ont eu beaucoup de fragilité jusqu’à mi-juillet, date à laquelle la plupart des tiges avaient réussi à reprendre de la force.

À cause de la durée très courte de notre saison ici, je cherche donc à produire des semis :
    avec un plant le plus fourni possible,
    avec une forte tige,
    avec un système racinaire très développé
    et le moins de floraison possible avant la transplantation au jardin.
    le tout pour fin mai début juin, date des derniers gels.
C’est tout :mrgreen:

Début des semis, je mets tous mes plateaux dans la section de 1,80m et après les repiquages, je finis par utiliser toutes les sections...et j’en manque…Je dois donc faire du semis directement en pleine terre pour tout ce que je peux afin d'économiser l'espace de semis dans la maison. D'ici 2 ans j'aurais une serre chauffée mais en attendant, faut que je me débrouille avec ma baie de salon :lol:

J'ai déjà des fixtures de fluorescents T8 de 1,20m avec 50 tubes de 841 mais, de ce que j'ai lu, c'est incomplet coté spectre. Comme je cherche à minimiser les achats, un mixte qui intégrerait mes fluos serait l'idéal mais des fois les raboudinages, ça finit par couter plus cher…
Coté consommation électrique et efficacité des systèmes, c'est une préoccupation marginale. Ici l'électricité ne coute presque rien, genre 3-4 cents d'euro du KWh donc moins de 0,10 Euro/j/m2…

J’ai bien lu toutes vos suggestions mais je dois avouer que j’ai quelques difficultés à faire un choix. La seule chose qu’il y a, c’est que je suis assez autonome en fait de ‘’bricolage’’. J’ai construit ma maison moi-même de A à Z et ce n’est pas une petite installation électrique qui me fera friser les cheveux ;-)

Je profite aussi de vous avoir au bout du clavier pour vous souhaiter une bonne année 2018 avec tout ce que vous souhaitez.

A+
CYRIL

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2996
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: Lumières pour mes semis

Messagepar papo4334 » 01 Jan 2018 18:48

:merci: pour les vœux, et de même pour toi et toute ta famille

:merci: également pour les précisions qui permettent de bien mieux cerner tes besoins (vraiment importants vu la surface)

Effectivement en éclairage complémentaire, passé les 15 premiers jours, un mix rouge/bleu sera celui qui te permettra d'avoir les plants les plus robuste et de bien entamer la floraison avant la mise en terre (sans oublier, la taille des godets et un nourrissage conséquent, et dans la mesure du possible une ventilation assurant un bon brassage de l'air autour du feuillage).

Je constate déjà deux atouts majeurs vraiment favorable: i) tes impressionnantes capacités de bricolage et ii) le prix presque dérisoire de l'énergie électrique (as tu installé des panneaux solaires pour descendre à un coût aussi faible ?)

Au vu de la surface à éclairer (plus de 3 m²) je pense qu'il te faut définitivement écarter les rubans LED.
A ta place la solution que j'adopterai serait
i) de réutiliser tes tubes fluo, pour une zone avec les semis dans les 3 semaines qui suivent la germination
ii) d'adopter la solution capsispots en prenant des COB dits Full Spectrum de 100W ou 50W nominal, utilisés à ~70% de leur capacité maximale (donc vers resp. 2 000 ou 1 000mA en intensité de courant)

Au vu de mon expérience, en complément de lumière naturelle il te faut en prévoir 2 de 100W ou mieux 4 de 50 W au m²

Si tu es partant pour cette solution (au moins pour mieux l'évaluer avant de choisir) :

i) Pour pouvoir t'envoyer des liens par mail pour les achats je vais t'envoyer mon adresse courriel en MP, pour que tu puisses me répondre et m'envoyer la tienne

ii) à titre d'exemple, je vais essayer à la suite de détailler ce que serait une solution capsipots "moyenne" pour ton espace de 180*50 cm (on pourrait faire encore plus avec 2 capsispots en plus, en fin de séjour en prenant des COBs 660 nm Deep Red, avec lentilles 90, pour pousser encore plus la floraison et même le début de fructification avant plantation)

composants :

  • un portique ou autre système pour suspendre ton panneau d'éclairage -- tu sauras mieux que moi comment faire ou suspendre au plafond
  • une planche ou panneau de ~170*25 cm, pour y fixer (dessus) les capsipots et leurs alimentations
  • 4 COB 50 W Full Spectrum pour environ 25€
  • 4 ventirads (Heatsink and Fan CPU cooler) pour environ 40€ (ou gratuit si récupération dans de vieux ordinateurs au rebut)
  • 4 lentilles 60° -- pour permettre de placer les capsispots un peu en dessous du plafond et ne boucher la vue de tes baies vitrées, sans trop perdre de lumière
  • 1 driver MeanWell IP67 LPC-150 1050 -- (~45 CDN $)
  • 1 tube de colle thermique (thermal plaster et pas thermal paste) pour coller les COB sur le ventirad
  • 4 interrupteurs thermostat bilame de la série KSD 9700 45°C NO (Normally Open)-- comme sécurité anti-surchauffe (<5€)
  • une alimentation 12V DC minimale (~4W) pour alimenter les ventilateurs (par 2 en série à 6V chacun)
  • une prise programmateur pour allumage extinction quotidien -- mais tu dois déjà avoir cela pour tes tubes

En estimant que près de 80% de la lumière émise éclairera tes plants, cet éclairage complémentaire t'apportera un PPFD (en plus de la lumière naturelle) de environ 200 µmol·m-2·s-1 soit avec 15 h d'éclairage par 24 h un DLI >= 11. Ce sont des valeurs qui donnent d'excellents résultats en complément de lumière naturelle (qui double l'intensité moyenne) dès lors que les plants sont bien nourris.
La consommation électrique sera de l'ordre de 150 W.
A titre indicatif car peu significatif avec ce spectre, tu devrais obtenir un éclairement complémentaire >= 4000 lumens.

Cyril
Messages : 10
Inscription : 04 Fév 2016 14:39
Localisation : Québec

Re: Lumières pour mes semis

Messagepar Cyril » 06 Jan 2018 06:58

Bonjour,

Bon, dans un premier temps un gros merci pour toutes ces informations. Ça m’apparait un peu au-delà de mes connaissances techniques mais par petites bouchées, je vais y arriver. :wink:
Alors avant d’aller plus loin…

Planification des semis
Je dois préciser que l'une de mes contraintes est de transplanter au jardin, disons, 1 juin au plus tôt car avant, il y a risque de gel. J’ai toujours l’alternative de transplanter sous des toiles isolantes mais considérant le genre de jardin que j’ai et le temps dont je dispose à cette époque, c’est un handicap d’avoir à ajouter cette opération.
Habituellement, je sème fin février et il ne faut pas que je me retrouve dans la situation suivante : démarrage de la floraison (sans pollinisation possible puisque à l'intérieur) avant transplantation au jardin.
Il m'apparait probable que cet éclairage risque d'accélérer la croissance et qu'il va me falloir adapter la date de semis en conséquences.
Je compte aussi fractionner les semis afin d’avoir quelques échantillons de chaque sous éclairage ce qui me permettra de mesurer les éventuels écarts de réactions.

Construction du luminaire
De ce que je comprends de ta recommandation :
• Il y a un support. (en bon québécois : un rack) :wink:
• Il y a 4 lampes avec leurs systèmes de refroidissement, leurs lentilles et leurs thermostats de sécurité
• Il y a un driver (genre de transformateur qui alimente les lampes ?)
• Il y a un autre transformateur pour fournir l’électricité aux ventilateurs
• Un minuteur.

Si j’ai bien compris, je vais avoir quelques petites questions…
1. Les lampes.
J’ai fait un petit tour chinois sur internet et il apparait de grandes différences de prix en plus d’une offre étourdissante. De ce que j’ai lu, il ne semble pas pertinent de payer plus cher pour l’usage que je compte en faire. Les différences de qualités n’apparaissent pas évidentes pour justifier l’écart de prix.
Est-ce un simple biais comportemental du radin que je suis ou y a-t-il un gain réel à payer plus cher ?

2. Les lentilles
As-tu un code ou un descriptif de produit à me suggérer pour mes recherches car je n’obtiens pas grand-chose de substantiel lors de mes recherches sur ebay/alibaba/amazon :wink:
Existerait-il à ta connaissance des lampes qui intègrerait déjà leur lentilles ?

3. Ne peut-on fournir les ventilateurs avec le driver ?

J’aurais bien des questions subsidiaires mais pour un premier éclaircissement, il me semble que c’est assez.

A+

Cyril

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2996
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: Lumières pour mes semis

Messagepar papo4334 » 06 Jan 2018 09:30

Planification des semis :
En moyenne j'ai constaté un raccourcissement de l'ordre de 3 semaines (parfois 4) du délai entre semis et plantation par rapport à un éclairage médiocre. Cela dépend évidemment de nombreux facteurs comme nature du substrat de repiquage, taille des godets, etc... mais je pense que cela te donne une base de départ pour établir ton calendrier.
Attention, il est erroné de dire qu'une floraison à l'intérieur sera stérile. Il y a de multiple exemples de fructification indoor notamment pour les autogames comme les solanacées (tomates, aubergines, poivrons...). Il suffit d'un peu d'agitation (ventilateur ou agitation quotidienne à la main) pour qu'un nombre significatif de fleurs ne coulent pas. Avec ta saison très courte en extérieur, ce sera même une bonne chose d’entamer la floraison et même un début de fructification en intérieur.

Pour la suite, je suppose que tu te places dans la logique capsispots.
Quelques liens, à titre d'exemple, pour donner une idée (si tu souhaites plus de précisions on peut le faire via mail) :
-- c'est la boutique où je m'approvisionne régulièrement... Ils sont corrects avec des produits raisonnablement fiables, mais cela ne veut pas dire qu'il n'existe pas mieux... il vaut mieux cependant éviter les prix anormalement bas (vis à vis de la moyenne Al.xpress)

COBs : https://fr.aliexpress.com/item/High-Pow ... autifyAB=0 pour le modèle 50 W en Full Spectrum (ici par 10 c'est moins de 6 € pièce ; chez un autre vendeur j'ai eu une mauvaise surprise avec un modèle à 2,6€))
Alimentation 12 V DC pour ventilateur : https://fr.aliexpress.com/item/12V-1-5A ... 99427.html : une seule est suffisante pour 4 à 8 ventilateurs
Lentilles 60° : https://fr.aliexpress.com/item/1set-LED ... autifyAB=0
Nota : j'ai retenu des lentilles de 60° en supposant que ton "rack" sera assez haut (proche du plafond), il faut donc une lentille qui resserre fortement le faisceau lumineux pour que l'essentiel arrive sur le plateau de 50 cm de large (naturellement les COB "arrosent" sur 120°).

Un driver LED est une alimentation en courant constant (elle produit et délivre toujours la même intensité de courant) alors qu'une alimentation habituelle est en tension constante (elle délivre toujours la même tension).
J'ai vu quelques modèles qui délivraient à la fois une sortie en courant constant ET une sortie en 12 V DC (ce qui serait parfait pour les ventilateurs) mais ils étaient à un prix tellement dissuasif que je n'ai pas retenu le modèle.
Pour choisir un driver LED, il faut partir des caractéristiques du COB pour connaitre l'intensité qu'il faut chercher. Dans le cas de cet exemple, chaque COB 50W a un nominal de 1500 mA ; il faut donc chercher un driver délivrant une intensité proche de 1 000 mA, ce qui fera tourner les COB vers 33 W réels. Dans ton cas on trouve des Meanwell à 1050 mA. On précise ensuite le modèle en cherchant un modèle de la bonne puissance pour les 4 COB (soit ~4 * 33 plus 10% de marge) : le modèle MeanWell LPC-150 1050 répond parfaitement au besoin.

Nota : si tu envisages le même système pour tes autres surfaces, on pourra les reprendre ici. Il sera facile de trouver les nombre de capsispots à installer, il est un peu plus délicat de retenir le driver le plus adapté, on pourra le faire ici.

Prises programmables : si tu n'as pas déjà cela sous la main (avec ton éclairage à tubes fluo) cela peut être rentable d'utiliser cela
https://fr.aliexpress.com/item/Sonoff-4 ... autifyAB=0
qui te permet de programmer 4 prises différentes avec ton smartphone (moins cher que 4 prise-programmateur individuelles)

Cyril
Messages : 10
Inscription : 04 Fév 2016 14:39
Localisation : Québec

Re: Lumières pour mes semis

Messagepar Cyril » 07 Jan 2018 15:49

Merci pour les commentaires sur la planification des semis. Je vais m'ajuster. Les plus problématiques sont les tomates. Je verrais bien.

Oui. Je retiens la version capsicot
Pour les COB, j'ai trouvé ça :
https://fr.aliexpress.com/item/10pcs-lo ... Title=true.
Ça ressemble à ta solution # 2, celle qu'utilise Chriscal mais en format COB
Il y en a 10 et surtout ils ne nécessitent pas de driver. On arrête pas le progrès ;-)
Spectre et voltage ( ici on est en 110V) semblent adéquats.
As-tu un retour d'expérience sur ce produit ?

L'alimentation des ventilateurs, c'est réglé, il viendra avec des ventilateurs d'ordinateurs.
Restera les lentilles et les sécurités. C'est simple et pas vraiment un problème.

Pour la prise programmable, le beau-frere n' a plus besoin de la sienne ;-)

A+

Cyril

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2996
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: Lumières pour mes semis

Messagepar papo4334 » 07 Jan 2018 17:26

Tu as visé les COB avec driver intégré qui se branchent directement sur le secteur (110V chez toi). On les trouve depuis cette année,
le plus souvent sous les dénominations suivantes : driverless COB ou smart IC COB

Je n'ai pas d'expérience directe sur ces modèles, simplement des lectures car c'est à la fois attractif et inquiétant.

Voici ce que j'en ai retenu :


Sur le Circuit Imprimé de ces COB sont donc installés
i) une matrice de LED en général de 1 W unitaire, et
ii) les composants permettant d'alimenter chaque LED unitaire autour de 100 mA en moyenne.

Les deux vidéos suivantes, en langue anglaise (mais avec schémas), expliquent de manière détaillée le montage et le fonctionnement de ces COBs.
https://www.youtube.com/watch?v=PklaByEQSZA
https://www.youtube.com/watch?v=KKd2L9Exw0M

Ce que j'en ai retenu

  • le circuit utilise principalement un pont redresseur avec un seul mini condensateur et un circuit limiteur de courant BP5132H pour chaque tranche de 10W (2 dans le COB 20W, 3 dans le 30 W, 5 dans le 50W)
  • les LED unitaires , selon la puissance totale du COB, sont organisées en séries de ~ 70/74 LED pour recevoir en moyenne la tension voulue 3V
  • A noter que les modèles 20W utilisent 74 LED et les 50W 144 !! ???
  • En pratique avec l'absence presque totale de lissage de la tension, chaque LED se retrouve, avec une fréquence de 100/120Hz (le 50/60Hz doublé après redressement), environ 50% de chaque cycle à une tension en dessous de la tension minimale d'allumage et 50% de chaque cycle en mode "allumé"
  • au final, la lumière produite est donc une alternance allumé/éteint 100 ou 120 fois par seconde qui peut être inadaptée à certains usages mais en principe sans problème pour les plantes
  • il apparait plus sage de se limiter aux modèles 20 ou 30W plutôt que 50W en raison de la chaleur à dissiper sur une faible surface : celle des LEDs mais aussi et surtout celle des différents circuits intégrés
  • A noter 2 aspects importants : i) il est impératif de monter ces COBs sur un système de refroidissement actif (type ventirad) et ii) l'isolation entre les 230V secteur et le reste du montage se limite à une fine couche de peinture/vernis isolant, il est donc essentiel pour la sécurité de a) bien mettre à la terre tout le dispositif (ventirad compris) et b) de protéger la ligne secteur utilisée par un disjoncteur différentiel 30 mA
En résumé, vraiment très bon marché (trop?) mais à vraiment réserver aux "pros" des montages électriques qui savent bricoler le 110/230V sans risque.

Ces modèles sont vraiment tellement peu chers qu'on ne risque pas grand chose à les tester quitte à les remplacer par des COB classiques (avec leur driver) si jamais ils ne fonctionnaient pas comme prévu ou ne vivaient pas longtemps.
Il faut être parfaitement soigneux dans le câblage et l'isolation des soudures (noisette de silicone) et prévoir un disjoncteur différentiel 30 mA de protection.

D'après mes lectures il semble plus sage (pour le nombre de composants sur le circuit et leur température) de prendre des modèles 30W que des 50 W (et donc 6 pour une longueur de 1.80 m par 50 cm).

Si tu pars sur ce modèle ce sera "super", car aucun de nous n'a osé prendre le risque à ce jour, pourtant, si cela fonctionne et vieillit correctement, c'est de loin la solution la moins chère de tous les systèmes d'éclairage.

Cyril
Messages : 10
Inscription : 04 Fév 2016 14:39
Localisation : Québec

Re: Lumières pour mes semis

Messagepar Cyril » 08 Jan 2018 16:35

Merci pour ta très belle analyse.

Considérant le maigre coût, je vais prendre le petit risque.

J'y vois quant même quelques inconvénients mais rien de majeur jusqu'à présent, en tout cas rien qui ne justifierait que je ne tente pas l'expérience. Je vais avoir à me ramasser quelques ventirads supplémentaires. Je ne devrais pas avoir trop de difficultés à en trouver d’autres.. :-).

Cette oscillation de l'éclairage (120X/s dans notre cas), me dérange un petit peu aussi à 2 égards.
1- Ça va être installé dans notre salon/salle à manger et je sais par expérience que ce genre d'oscillation est fatiguant pour la vue. Le test me dira si c'est le cas.
2- Je me demande quel impact sur la longévité du led ça peut avoir et je serais surpris que ça l'allonge ;-)

Pour les 30 W, c'est noté.

J'en comprends qu'il peut y avoir une certaine consomation électrique supplémentaire mais que cela ne devrait pas avoir d’impact sur la quantité de lumière produite.

C'est noté pour le soin au montage et pour le disjoncteur différentiel. Je dois avoir ça qui traine quelque par dans mon inventaire de restant de chantier.

Pour le rendement qualité/prix, je verrais bien. De toutes manières, je vais probablement en acheter un paquet de 10 donc si ça lâche j’en aurais quelques uns de plus en réserve ;-)

Encore merci et A+

Cyril

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2996
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: Lumières pour mes semis

Messagepar papo4334 » 08 Jan 2018 19:51

:genial: que tu retiennes cette solution car, avec ton retour d'expérience, cela nous permettra d'enrichir notre "savoir collectif", surtout que au niveau investissement il est impossible de trouver moins cher.

Pour le scintillement à 120 Hz, il faudra expérimenter, ce n'est probablement pas du tout ou rien ; mes LEDs ont un certaine inertie (: extinction pas immédiate, mais sans que je sache ce qui vient de la LED elle même ou ce qui vient d'un condensateur dans le driver (qui n'existe pas avec ces COB driver free).
D'après les vidéos (liens dans mon message) il semblerait que cela ne soit pas visible à l’œil et qu'il faille une vidéo pour le mettre en évidence: à expérimenter :?:

Le scintillement en lui-même ne consomme pas d'énergie. D'après vidéos et lecture, le rendement du micro-driver intégré est même tout à fait bon puisque de l'ordre de 90% de l'énergie consommée irait dans les LEDs, ce qui est excellent.

Ce que nous savons pas c'est le rendement ( ratio d'énergie lumière produite vs énergie électrique consommée; autrement dit ratio en PAR W et W). Ce rendement semble fortement variable d'une LED (ici LED unitaire) à l'autre et malheureusement il n'y a que les LEDs de grande marque qui fournissent des spécification détaillées et fiables.
Ainsi les CREE XM-L2 de bons "bins" et dans nos conditions réelles d'utilisation sur les paruls (notamment température de jonction) ont un rendement entre 52 et 55% (proche de ce qui se fait de mieux dans le domaine, hors labo, en conditions réelles).
Il semblerait (sans garantie, estimation obtenue par déduction comparaison, sur les quelques modèles expérimentés) que les COB chinois standard aient un rendement entre 42 et 47%.
A défaut de mieux on peut estimer que ces COB driver free, à prix si bas, ont un rendement proche de la valeur basse précédente. Il faudrait quelques mesures (plutôt avec des spectre blancs) pour confirmer ou ajuster cette estimation.
- - -
En prenant comme hypothèse un rendement de 40% et en mettant 6 de ces COBs pour 0.9 m² (180 cm * 50 cm), avec 14 h d'éclairage par jour, l'apport en DLI devrait être d'environ 14 mol/m² ; cela vient en plus de l'éclairage naturel. Même si le rendement était bien inférieur à cette estimation, le DLI minimal obtenu serait proche de 10 mol/m².

Dans le pire des cas, en additionnant le DLI venant de la lumière naturelle et celui de ces 6 COBs, tu devrais te retrouver à >= 14, et donc au début la zone verte (Good Quality) pour les tomates (cf. schéma ci-dessous). Si jamais mon hypothèse de rendement est bonne le DLI moyen total devrait avoisinner 20 et donc en haut de la zone bien, proche de la zone excellent. Dans tous les cas tu ne devrais pas être déçu et avoir au moins des fleurs voir de mini tomates au moment de la plantation en juin.

Référence : https://www.extension.purdue.edu/extmed ... -238-w.pdf (besoins en DLI de diverses plantes) dernière page, dont
DLI Requirements.jpg

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2996
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: Lumières pour mes semis

Messagepar papo4334 » 12 Fév 2018 11:42

Hello Cyril,

Où en es tu de ton installation ?


Revenir vers « Jardiner à l'intérieur : Hydro, aéroponie et éclairage. »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité