[Projet de Serge] - Fabrication d'un germinateur avec des Paruls ©Papo

Des semis avancés, jusqu'a la culture intégralement à l'intérieur .

Modérateurs : jeanmi22, Chriscal

Serge
Messages : 8
Inscription : 06 Mars 2016 17:11
Localisation : **

[Projet de Serge] - Fabrication d'un germinateur avec des Paruls ©Papo

Messagepar Serge » 29 Oct 2016 19:36

Bonsoir Serge,

Si tu restes sur l'approche paruls, n"hésite pas à faire signe ; "vince", nouvel inscrit, vient de terminer 2 poupos à paruls (pas encore présentées ici) et pourra également t'apporter ses "lumières".
Pour une poupo germinateur, ça peut être très simple avec uniquement du blanc froid et un seul "driver".
En germinateur, pour 0.3 m², avec 7 CREE XM-L2 et 1 driver 35W 1400 mA, tu dois obtenir un résultat vraiment très correct (DLI de presque 13 sur 14h par jour), pour un investissement très raisonnable et un travail assez réduit (sur 3 ans d'utilisation tu seras gagnant par rapport à une solution à tubes T5, et sur 2 ans par rapport une solution à base de barres rigides genre 8520, car au moins 85% des W de ton compteur vont dans les LEDs qui, elles mêmes, ont un rendement au top de ce que l'on trouve sur le marché).

Cela devient un peu plus complexe (plus de paruls, différents spectre, ...) et plus cher si tu veux, comme vince ou moi, y garder des plantes jusqu'à un stade avancé de croissance générative, voire pratiquer la culture indoor.
Par ailleurs, à quelques uns nous réfléchissons actuellement une poupoLED "pilotée" (via Raspberry Pi et/ou Arduino) pour automatiser éclairage, modulable dans la journée et dans le temps, gestion de la température et de l'hygrométrie. Nous allons expérimenter dès décembre 2016 (au moins moi, mais très probablement un ou 2 de plus) et espérons vraiment pouvoir proposer quelque chose réalisable par tous (sans besoin de connaissances électronique ni informatique) pour les poupos de la saison suivante.



Merci Papo !

C'est cela, j'ai besoin de faire germer et grandir mes plantules en intérieur pendant 15..30 jours, puis ensuite de leur assurer un apport en luminosité suffisant si j'arrive à les mettre en serre tempérée. Je suis un monomaniaque des tomates coeur de boeuf, je voudrais démarrer des plants assez tôt pour une récolte en Juillet !

Je vais donc approvisionner des CREE XM-L2 et le driver, si tu me dis que c'est la meilleure approche.

Pour le premier mois de pousse, je n'ai pas besoin de fournir un autre spectre que celui de ces leds ? ailleurs tu semblais dire que le bleu profond était bénéfique, après la germination, je me trompe ?
Je vais chercher sur le ouèbe le fournisseur de ces matériels, et je reviens avec mes questions !

Super, ça me plaît ce projet
Dernière édition par Mike Lyne le 09 Nov 2016 16:35, édité 1 fois.
Raison : Edition du titre

Serge
Messages : 8
Inscription : 06 Mars 2016 17:11
Localisation : **

Re: Fabrication d'un germinateur avec des Paruls ©Papo

Messagepar Serge » 29 Oct 2016 22:46

Bon, je viens de me replonger dans "l'Étude PoupoLED 2017" (actualisée Mai 2016, voir le sujet "L'Eclairage de nos semis" par "jeanmi22 le 21 Fév 2010") une mine d'info, au point qu'il faut bien réfléchir pour faire son choix.
Moi qui m'attendait à trouver une liste toute faite pour monter ma poupo :)

OK, pour commencer je pars sur la proposition de papo dans la fenêtre ci-dessus, avec 7 CREE XM-L2 et 1 driver 35W
1400 mA dimmable en PWM.

Quelques questions, papo :

* les 7 leds, je les met en série sur un seul profilé en alu ? ou réparties sur 2 (ou plus) profilés ?
* quelle type de colle (ou fournisseur) as-tu utilisé pour coller tes leds sur l'alu ? (pour un autre besoin, je cherche ce type de colle qui résiste à la chaleur, et comme tu dis que c'est indécollable, cela m'intéresse...)
* j'ai trouvé un fournisseur pour les leds et le driver, mais pourrais-tu m'indiquer ceux que tu as identifié ?

Je me dépêche, c'est pour Décembre :)

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2676
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: Fabrication d'un germinateur avec des Paruls ©Papo

Messagepar papo4334 » 30 Oct 2016 01:39

En bref, mais n'hésite pas à poser des questions additionelles

première question : quelle surface (ie. combien de plants simultanément) te faut 'il.

En supposant que 0,3 m² te conviennent, je te conseille un caisson de dimension interne de 114 * 36 cm pour un panneau de 100 cm * 30 cm.
Il faudrait alors plutôt place les LED sur 2 paruls un de 3 et un de 4 en décalant les LED pour un éclairage assez uniforme si ta poupo est asses haute (environ 60 cm).
Nota : mettre 8 LED imposerait de passer à un driver un peu plus gros (je me réfère aux modèles MeanWell de la gamme LPC)

Si tu veux plus de plants et/ou plus de lumière il faudrait passer d'un driver 35W à un 60W qui permet d'installer, en série une bonne douzaine des ces LED XM-L2 (sur 3 paruls)

Mon fournisseur est TME mais il y en a d'autres.
Pour les LED je les achète à Honk-Kong
Pour le collage j'ai utilisé de la colle thermique silicone, que l'on trouve sous le nom "thermal plaster" (ne pas confondre avec la pâte thermique).

Si tu veux plus de détails, URLs fournisseur, modèle de driver ... tu peux m'envoyer un mail, car j'évite de recommander sur les forum des produits et vendeurs précis.

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2676
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: Fabrication d'un germinateur avec des Paruls ©Papo

Messagepar papo4334 » 30 Oct 2016 12:16

Remarque : il n'y a évidement aucun © "Copyright", bien au contraire... partage oblige :wink:

s'il devait y avoir quelque chose ce serait "Copyleft" ou équivalent.
Voir Wikipedia : " ... autorisation donnée par l'auteur d'un travail soumis au droit d'auteur (œuvre d'art, texte, programme informatique ou autre) d'utiliser, d'étudier, de modifier et de diffuser son œuvre, dans la mesure où cette même autorisation reste préservée..."
_____
hors éclairage du germinateur :
Selon l'emplacement de ton germinateur (température ambiante de la pièce), même uniquement avec des tomates (encore plus avec piments ou aubergines)
- un câble chauffant ou équivalent pourra s'avérer utile ou même nécessaire à une bonne germination
- un lit de sable est également tout à fait bénéfique à maintenir une hygrométrie favorable

Serge
Messages : 8
Inscription : 06 Mars 2016 17:11
Localisation : **

Re: Fabrication d'un germinateur avec des Paruls ©Papo

Messagepar Serge » 30 Oct 2016 23:23

Le Copyright c'était pour faire un clin d'oeil et pour rire, mais il faut que les Paruls restent associées à papo !

Pour les dimensions, 0,3m² me conviennent bien pour commencer, je vais voir si je fais une surface rectangulaire 114 * 36 comme tu proposes, ou un peu plus carré, je vais voir en fonction de l'endroit où je vais l'installer. J'avais fait un premier essai en début de cette année (grâce aux conseils recueillis ici) mais avec des lampe-leds à culot standard (j'ai fais gaffe, personne ne s'approchait), et une surface de 40*50; l'intensité ne devait pas être optimale (quoique ça flashait bien quand même en 6000k). La germination s'est très bien passée ! j'avais aussi en effet installé un thermostat chinois indiqué par JcBora, une merveille pour 10 euros, et je pilotait... une lampe à incandescence. Bon, lecteurs, ne le faites pas, je ne recommencerai pas non plus. Je n'avais pas le lit de sable (ben oui, ça devais rester plutôt sec là-dedans), mais maintenant que je vais avoir des leds en basse-tension, je mettrais ce lit de sable et un câble chauffant (j'avais eu du mal à en trouver un, il faut que je m'y remette).

J'envisage de démarrer sous germinateur en intérieur pendant 3..4 semaines, mais après j'aimerais bien avoir une solution de petits "grandisseurs" indépendants à mettre en serre avec quelques leds (le minimum) en complément de la lumière du jour, et une petite régulation en température, le plus simple et économique possible, car je m'étais bien embêté avec mes plantes en intérieur pendant 3..4 mois :) à voir.

Merci pour touts ces conseils, on avance !

Serge
Messages : 8
Inscription : 06 Mars 2016 17:11
Localisation : **

Re: Fabrication d'un germinateur avec des Paruls ©Papo

Messagepar Serge » 30 Oct 2016 23:49

Ce n'est pas tant l'indoor qui m'intéresse, mais plutôt la possibilité de mettre sous serre dès que possible, et d'apporter un complément en intensité et spectre à la lumière naturelle (avec une aide en température) ; je ne sais pas si cette approche sous serre sera possible, mais je vais essayer de mettre au point des petites unités d'environ 40 *40 simples et économiques, pour faire grandir les plantes qui sortiront du germinateur après quelques semaines. Cela va en faire des projets, l'indoor et l'outdoor !

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2676
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: Fabrication d'un germinateur avec des Paruls ©Papo

Messagepar papo4334 » 31 Oct 2016 00:58

Les 114 cm, c'est parce que cela évite d'avoir à recouper et avoir des chutes avec les profilés alu que l'on trouve le plus souvent en 1m ou 2 m de long et les L alu en 50 cm ou 100 cm.

Avec un profilé de 2 m tu peux faire, sans trop de pertes 3 longueurs de 65 cm ou 4 de 50 cm si tu préfères des formats plus carrés. Les 14 cm en plus du caisson en plus c'était pour les tasseaux en bois pour la structure et pour y placer les câbles d'alim.i
Sinon pour tes petites surfaces j'ai probablement une solution (que je vais expérimenter bientôt).
En MP, je t'ai indiqué une adresse email pour me joindre.

Serge
Messages : 8
Inscription : 06 Mars 2016 17:11
Localisation : **

Re: Fabrication d'un germinateur avec des Paruls ©Papo

Messagepar Serge » 31 Oct 2016 22:02

Bonsoir papo et à tous !

avant de choisir mon alimentation pour leds, je viens poser une question : comment fonctionnent ces alims ?
Je n'ai pas trouvé de documentation chez les fournisseurs, ils vendent "une alimentation pour leds"...

Sont-elles régulées en tension ou en courant ? comment choisis-tu le couple "alim - nombre de leds" ?

* pour les alims non-dimmables (tension de sortie fixe, donc), tu adaptes le nombre de leds en série (et leur chute de tension) à la tension de sortie fixe, ce qui veut dire que cette tension impose le nombre de leds à câbler en série ?
(j'essaye de comprendre : pour une led capable d'encaisser 3A, que tu veux faire fonctionner à 50% de sa capacité max, tu choisis une alim limitée à 1,4A (la moitié de 3A) et tu mets le nombre de leds nécessaire (chute 3V3) pour approcher la tension nominale de sortie ? c'est ça ?)

* mais alors, pour les alims dimmables (réglables), comment fixes-tu le nombre de leds alors, afin que le courant souhaité les traverse ?

* ou alors ces alims sont régulées en courant ? mais dans ce cas, on pourrait mettre 1 à n leds en série, sans se soucier du nombre de leds (dans la limite de la tension max de sortie).

il y a encore quelque chose qui m'échappe !

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2676
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: Fabrication d'un germinateur avec des Paruls ©Papo

Messagepar papo4334 » 01 Nov 2016 00:11

Une caractéristique des LED est qu'elles doivent être alimentée à une intensité donnée (plage très étroite), or une faible variation de tension change très fortement l'intensité et peut facilement la faire passer au dessus du maximum.
Nota : les alims dites en tension constante pas chères délivrent une tension pas vraiment constante (par exemple entre 11.7 et 12.4 V pour des alims dites 12V) ; cela peut être du au fournisseur d'électricité dont le 230V nominal peut en effet varier dans une plage entre (de mémoire) - 10% et + 7 % (à vérifier). De telles variations sont suffisantes pour griller ou pour le moins raccourcir très fortement la durée de vie des LEDs.

Une approche (celles des barres rigides) est d'alimenter en tension dite constante et de réguler l'intensité traversant les LEDs par des résistances.

Un des objectifs premiers avec ces montages de paruls est le rendement, ce qui interdit de faire de régulation par résistances (qui, dans la cas de barres rigides LEDs, consomment autour de 25% de la puissance délivrée par l'alim).
N'ayant pas les compétences pour concevoir ni réaliser une alimentation qui convienne, j'utilise donc des "drivers" du commerce (alimentations en courant constant), et ce, aussi bien pour les modèles dimmables que ceux qui ne le sont pas.

Pour différentes raisons dont les 3 principales sont i) le rendement et ii) la durée de vie des LEDs et iii) pouvoir se passer de refroidissement actif, pour les paruls, j'ai choisi d'utiliser les LED de qualités (les CREE) entre 40 et 50% de leur intensité maximale nominale, et les COB "noname" entre 30 et 40 % de leur max. Concrètement CREE XM-L2 entre 1300 et 1500 mA, COB nn 10 W entre 280 et 380 mA

C'est ce qui me donne l'intensité que doit délivrer le driver (modulo le nombre de ligne que je vais mettre en parallèle, exemple 2 paruls de 4 ou 5 COB en parallèle alimenté par un driver 700 mA).

Un critère additionnel pour moi, est que la tension ne dépasse pas les 50 à 55V au grand maximum.

Les drivers courant constant (au moins tout ceux que j'ai regardé) se caractérisent chacun, en plus de l'intensité délivrée, par une plage mini/maxi de tension.

Exemple 1 : un LPC 35-1400 est donné pour un output de 1400 mA et une plage de tension entre 9 et 24 V.
Sachant qu'une XM-L2 à 1400 mA sera sous une tension entre 3 et 3.1V ; on en déduit que ce driver pourra alimenter entre 3 et 7 CREE.
nota : tenter de mettre 8 CREE sur ce driver ne donne pas un bon résultat car l'intensité délivrée baisse ==> ces 8 CREE vont donc moins éclairer que seulement 7.

Exemple 2 : un LPF 90D-48 pour 1880 mA (soit 5 fois 376 mA). Je peux donc l'utiliser pour alimenter 5 lignes parallèles de COB nn 10W (sachant que pour ces COB 376 mA correspondent à ~ 9.37 V) et chaque ligne pourra être composée de 5 COB. Le driver fonctionnera alors à ~ 46.85 V.. ce qui me convient puisque i) l'intensité de 376 mA est bien dans la plage retenue , ii) on est un peu en dessous du max du driver , iii) on reste en dessous de 50 V.

____
Ma logique pour concevoir un panneau éclairant (pour une surface à éclairée donnée) est
i) de déterminer l'intensité lumineuse cible dans les "couleurs/spectres" visés
ii) sachant que les CREE ont un rendement voisin de 58% (dans les conditions précédentes - valeur assez fiable à partir des specs CREE) et les COB nn un rendement entre 40 et 50% (plage de valeur estimée mais confortée par diverses expérimentations avec différents modèles de COB nn 10W)
iii) sachant que (toujours dans les conditions précédentes) les CREE vont consommer environ 4.27 W X et les COB nn 10W entre 3 a 3.5 W
iv) de déterminer le nombre approximatif de LED de chaque sorte (dans mon cas blanc froid et blanc neutre avec des CREE ; blanc très froid et/ou Full Spectrum avec des COB).

Il ne reste plus alors :wink: qu'à déterminer la/les organisations possibles de ces LED (en série/parallèle) pour en déduire les exigences/caractéristiques attendues des drivers (intensité, tension et puissance min/max) et chercher parmi les centaines de drivers existants ceux qui satisfont ces exigences.
Je ne cache pas que cela m'a pris de très nombreuses heures, mais m'a permis de me constituer une base de correspondances entre les paruls les plus courants et une dizaine de drivers entre 20 et 100W.
___
En espérant que cela réponde à tes questions, sinon n'hésite pas à questionner plus.

Ce que l'on peut faire est à partir de i) la surface à éclairer et ii) l'utilisation prévue.
passer une estimation de puissance et spectre cible
en déroulant la démarche précédente pour aboutir aux specs don germinateur.

Pour i) j'ai compris de l'ordre de 0.3 m² et pour ii) usage : germinateur et un peu plus.

Cela conduit alors à viser un spectre de base blanc froid et une puissance entre 15 et 24 PAR W (énergie des photons émis).

Ceci peut être obtenu avec de 6 (strict minium) à 10 XM-L2 blanc froid.

En non dimmable : Pour 6 ou 7 XM-L2: un driver LPC 35-1400 convient. Au delà il faudra passer à la puissance au dessus en gamme LPC
En dimmable : un LPF 40D-30 permettra d'alimenter entre 7 et 10 CREE (car chacune sera seulement à 1340 mA)

---
Éventuellement tu peux envisager un complément (pour les plants à partir de 4 semaines après germination). Ce complément pourrait être soit "blanc chaud" en CREE ou "Full Spectrum" en COB. Mais attention, à mon sens, la surface de 0.3 m² me semble un peu petite pour y garder des plants de quelques semaines.

Serge
Messages : 8
Inscription : 06 Mars 2016 17:11
Localisation : **

Re: Fabrication d'un germinateur avec des Paruls ©Papo

Messagepar Serge » 02 Nov 2016 22:10

Cela répond exactement à mes questions ! cette fois-ci j'ai compris, donc les alims sont en régulation de courant dans une plage de tension donnée. En relisant toutes les infos données sur les différents sujets ici, on arrive à faire le tour de la question. Au passage, encore bravo, on perçoit qu'il y a de la réflexion derrière tout cela ! Je m'oriente pour commencer vers une surface de 0.3m² pour la levée des graines, avec donc au moins 7 XM-L2; et pour plus tard, je vois bien que ces 0.3m² sont un peu faible pour faire grandir les plants, je verrai comment faire, mais j'ai un peu de temps, c'est pour le printemps... d'abord je me focalise sur le germinateur. Donc en avant, je m'attaque à la fabrication de 2 paruls pour une poupo, c'est parti !

Serge
Messages : 8
Inscription : 06 Mars 2016 17:11
Localisation : **

Re: [Projet de Serge] - Fabrication d'un germinateur avec des Paruls ©Papo

Messagepar Serge » 19 Nov 2016 15:27

En attendant mes Leds comme revers, en parallèle, je me monte le régulateur et programmateur horaire de température/lumière et autres paramètres favorisant la levée des graines ; je prévois une régulation à 2 consignes chaud/froid (il n'y a pas de raison de faire moins bien que les Chinois ;) ), ces consignes variant le jour et la nuit (les pousses ont besoin d'un peu de "froid" la nuit, d'ailleurs elles se ferment spontanément le soir), et le contrôle horaire de l'intensité de la lumière fournie. Je fais le plus simple et économique possible, pour en faire profiter ceux que cela intéressera. Je ne cache pas qu'une fois que ces paramètres seront bien gérés (lumière/température/hygrométrie), je vise de booster un peu mes plantes au CO2 :) vive le CO2, le composant de base de la vie organique :) les plantes adorent, d'ailleurs y'en a pas assez pour elles dans l'air, contrairement à ce que raconte la télé.

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2676
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: [Projet de Serge] - Fabrication d'un germinateur avec des Paruls ©Papo

Messagepar papo4334 » 19 Nov 2016 15:43

Cet automne 2016 est décidément la saison des projets de poupo pilotées. :wink: au moins 5 ou 6 en quelques semaines

De mon côté, je planche sur un pilotage (-par un Raspberry Pi- nous avons fait hier des tests concluants) avec des capteurs de température, hygrométrie de l'air et humidité du substrat, pour automatiser
* l'évolution de la puissance lumineuse et du spectre dans le cycle quotidien (j'ai des drivers dimmables pour blanc froid, blanc neutre et full spectrum)
* l''évolution de ce cycle de jour en jour (allongement de la durée du jour, augmentation de la puissance)
* régulation de la température, ventilation, et même arrosage des substrats (en sub-irrigation-)

J'espère pourvoir utiliser le système d'ici quelques semaines pour la saison poupo 2017.

Serge
Messages : 8
Inscription : 06 Mars 2016 17:11
Localisation : **

Re: [Projet de Serge] - Fabrication d'un germinateur avec des Paruls ©Papo

Messagepar Serge » 21 Nov 2016 22:32

Ah moi aussi, je suis impatient de voir mon "accompagnateur de grandissement" en marche pour la saison 2017 !
Le Raspberry est un bon choix, cela va faire un superbe système de pilotage.
Comme j'aime bien tirer parti des choses simples, j'utilise la version Pro-Mini de l'Arduino, et m'amuse à découvrir ce monde que je ne connaissais pas. Quand les Leds arriveront et s' allumeront automatiquement, j'enverrai une photo !

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2676
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: [Projet de Serge] - Fabrication d'un germinateur avec des Paruls ©Papo

Messagepar papo4334 » 22 Nov 2016 12:13

A part le fait de n 'avoir pas de connecteurs préinstallés, quelles sont les différences principales du Pro Mini avec le Nano ?

On m'a également offert un Arduino Nano avec un montage avec 7407 pour convertir les signaux PWM du Nano (en 0/5 V) vers le 0/10V attendu par les entrées DIM de mes drivers MeanWell.

Ayant été informaticien et étant nul en électronique, au moins pour la première année, je voudrais pour les expérimentations pourvoir superviser et interagir (modifier des consignes et/ou scénarios) de mon PC par des scripts sur le Raspberry (sans recompiler et installer dans l'Arduino)
Comme celui-ci ne dispose pas de suffisamment de ports PWM (a priori il m'en faut 5 ou 6) je me pose la question de savoir si j'achète une carte d'extension 16 PWM ou si c'est mieux de connecter le Nano au Pi pour lui "sous-traiter" ça).
je suis donc en cours de recherche de comment interagir très simplement avec l'Arduino depuis la console du Pi. Si c'est simple, il est probable que ce sera la combinaison des 2.
De toute manières il me faut une carte d'extension 8 relais (au moins 4 pour les 4 drivers, 2 pour 2 ventilateurs, 1 pour une pompe)
Pour les capteurs/sondes, a priori étant sur du 1-wire je peux connecter toutes celles qu'il me faut (au mini 2 T°, 1 T°+H% et 1 d'humidité des substrats)

Serge
Messages : 8
Inscription : 06 Mars 2016 17:11
Localisation : **

Re: [Projet de Serge] - Fabrication d'un germinateur avec des Paruls ©Papo

Messagepar Serge » 22 Nov 2016 19:17

La différence entre le Nano et le ProMini est que le Nano est équipé/communique naturellement en USB, alors que le Mini ne dialogue qu'en liaison série 5V (ou 3.3V), et sans connecteur. Je préfère le Mini sans USB, car quand j'ai besoin d'une liaison USB, je rajoute un câble convertisseur USB-série (série en 5 V ou "TTL" et je soude :) ). Il ne me semble pas qu'il y ait d'autres différences, je dis cela car je m'intéresse à l'Arduino depuis moins longtemps que toi :)

Oui c'est bien de sous-traiter les fonctions PWM à une carte extérieure, qui recevra ses commandes du PC via le Raspberry. Je viens d'aller voir les cartes 16 PWM, elles dialoguent en I2C, donc tu peux utiliser les fonctions de communication I2C intégrées au Raspberry pour piloter la carte 16 PWM, ça doit être la solution la plus facile.

Sinon c'est le Nano qui doit recevoir une trame de commande (définie comme tu veux) de la part du Pi (qui l'as reçue du PC, ou plus tard qui sera générée par le programme de contrôle), l'interpréter et activer ses 6 ports PWM naturels ou des ports PWM 'fabriqués' par programme. Cela demande un peu plus d'intervention, mais c'est très faisable aussi, je pourrais même m'y mettre, j'aurai besoin de cela plus tard. Ce que je ne connais pas encore, c'est comment on gère (en programmation) l'USB du Nano (et coté Raspberry aussi). Peut-être comme une liaison-série virtuelle? comme je suis un vieil habitué de la liaison-série, je suis resté sur mes acquis, il serait peut-être temps que j'utilise le port USB sans passer par mes convertisseur-séries... je vais chercher.


De mon coté je pars sur une carte 4 relais, 1 pour consigne "chaud", 1 pour consigne "froid" (ventilation), 1 pour le 220V du driver de leds, et le dernier relais pour plus tard un 2eme driver, le luxe !

One-Wire aussi pour la (les) sondes de températures, je verrai plus tard pour l'hygrométrie; et pour l'humidité du substrat, j'attends de maîtriser les autres paramètres. Ou alors j'attends tranquillement ton retour d'expérience :)


Revenir vers « Jardiner à l'intérieur : Hydro, aéroponie et éclairage. »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités