Bandes LED rigides

Des semis avancés, jusqu'a la culture intégralement à l'intérieur .

Modérateurs : jeanmi22, Chriscal

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2678
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Bandes LED rigides

Messagepar papo4334 » 20 Fév 2015 03:15

Dans la famille éclairage LED.

Ce message pour information, car cela n'a rien à voir avec Vegeled. Si jamais cela intéressait d'autres forumeurs pour une poupo à LED hyper simple et moins chère qu'avec des tubes fluo, j'ouvrirai un sujet dédié, pour ne pas polluer celui de Christian.

J'ai reçu ce matin les bandes rigides 7020 : c'est de la folie !

Rappels :
  • en principe ces 7020 sont la nouvelle génération de LED de Samsung, remplaçante des 5630, pour l'éclairage des écrans LCD (moniteurs et TV)
  • le vendeur affirmait que les 7020 montées sur ces strips rigides venaient de Corée (et pas de Chine) ; j'en doutais... maintenant je suis moins certain


Emballage très correct :

- par lot de 10 bandes, maintenues ensemble par film plastique
- puis papier bulle (fin, mais 2 épaisseurs)
- puis carton en double épaisseur
    Image
    Image
Montage soigné :
  • montage sur bande aluminium de 1 cm de large et 50 cm de long
  • 12 cellules par bande de 50 cm
  • Par cellule , 3 SMD 7020 et une résistance 39 Ohms ; les 4 composants en série
  • Image
Éclairement :
  • Intensité époustouflante, attention les yeux.... j'ai du mettre mes lunettes de soleil vraiment foncées pour pouvoir les regarder et m'en approcher
  • pour avoir une idée, j'ai placé une bande de strip 5630 à côté (bon, c'est les 5630 la deuxième livraison et peut être pas top)
  • avec ces lunettes de soleil (vraiment foncées) les LED 5630 sont un peu jaunâtres et peuvent se regarder, alors que les 7020 restent très blanches et éblouissantes
  • de diverses photos, j'ai retenu ici celle qui reflétait le mieux l'impression visuelle (avec lunette de soleil) et qui montre une lumière encore plus bleue que les 5630 qui pourtant dépasse 6 500°K
  • avec l'APN la température de lumière apparait plus proche de 7500°K (et peut-être plus) que de 6000°K
  • Image
Avec l'APN pour mesurer les lux, en comparaison du 5630 (le mauvais) avec à chaque fois une seule bande à ~30 cm de la cible blanc mat : l'éclairement avec 7020 dans les mêmes conditions donne une intensité lumineuse 6 à 7 fois plus importante (et probablement ~ 3 fois plus que les bonnes 5630) En lux cela devrait faire autour de 7000 contre 900 avec les mauvais 5630 et 2000 avec les bons 5630.

Premières mesures électriques :
Ce qui précède n'est pas complètement surprenant puisque (sur une seule bande)
  • Tension : 12, 2V
  • Intensité : 0,94 A
Ce qui fait donc
  • 11,47 W par bande
  • Intensité par cellule : 78 mA (les différentes data sheet donnent comme intensité typique 150 mA ; a priori je reste en zone "sage")
  • tension aux bornes de chaque résistance : 3,06 V -- moyenne
  • tension aux bornes de chaque LED: 3,04 V -- moyenne
  • puissance perdue dans les résistances : ~ 0, 24 W par résistance , soit pour la bande ~ 2,85 W
  • puissance consommée par les LEDs 8,62 W (soit 0,24 W par LED)

Reste à voir comment les LEDs 7020, vont se comporter dans le temps.
La puissance lumineuse dégagée m'impressionne mais m'inquiète. Je vais pour le 2 ème étage de poupo, utiliser l'alim réglable pour baisser un peu la tension.
Si cela tient c'est vraiment le top et avec deux bandes (donc 1 m) pour ~3,5 € cela fait un remplacement génial pour les tubes de 120 cm (montage réduit au strict minimum, la seule exigence est une alim 12 V DC correcte; les alims ATX de vieux PC font parfaitement l'affaire). Nota: à l’œil l'éclairement produit par une bande 50 cm est très nettement supérieur à celui d'un tube 60 cm 18W.
Cette puissance me semble le compromis idéal entre les LEDs haute puissance (5 à 30 W l'unité) comme les CREE d'Eric.

Quoi qu'il en soit j'ai hâte de monter un éclairage avec ces bandes et de voir ce que cela donne avec les plantes.
Évidemment avec leur spectre probable, ce ne serait pas suffisant pour de la culture indoor au stade floraison/fructification ; il faudrait rajouter de la rajouter de la lumière bien rouge (avec LEDs du genre "Rouge cerise" et/ou "Far Red"); mais ce n'est pas mon besoin

Pour ma dimension de base de poupo (100 cm * 45 cm) je pense mettre 8 de ces bandes de 50 cm (là ou j'ai 8 bandes de 1m de 5630) et augmenter la hauteur du 2ème étage pour les plantes plus grandes (je garderai les 2 bandes supplémentaires du premier lot de 10 en réserve).

--- parenthèse 5630
Au passage voici le réflecteur de mon éclairage poupo avec strips SMD 5630 : une feuille d'aluminium de 1 mm d'épaisseur sur laquelle les strips sont collés. Au départ il y avait 6 bandes sur la largeur de 45 cm, puis -peut-être trompé par le mesure en lux (pas très significative avec ce spectre) - j'en ai rajouté 2 pour arriver à 8 et donc une puissance de ~ 150 W par m² éclairé (dans une poupo de 45 cm de haut).
éteinte avec 6 bandes strips de 1 m :
    Image
éclairées avec 8 bandes :
    Image
Les bandes latérales du réflecteur sont inclinées à 30° pour prendre en compte la diffusion sur 120° de ces LEDs.
Les bandes sont plus rapprochées sur les côtés qu'au centre du réflecteur pour une très bonne uniformité de l'éclairement sur toute la surface utile.
Le réflecteur alu (pas fondamental avec l'éclairage très directif des LEDs), sert au moins autant de dissipateur thermique pour maintenir la température de jonction des LED à ~50°C -en fin de cycle de 14h- (bon pour le rendement en lumens par Watt, et bon pour la durée de vie des LEDs).
Enfin l'éclairage monté dans la poupo :
    Image
Coût total du système d'éclairage : 34 € (dont 8,8€ pour les 8m de strips LED avec 480 LEDS 5630 et ~25 € pour l'aluminium, et 0 pour l'alimentation ATX 12V DC de PC)
---- fin parenthèse 5630



Quelques bandes rigides du deuxième lot de 10 devraient servir à booster les zones poupo existantes encore avec tubes fluo.
Dernière édition par papo4334 le 20 Fév 2015 11:38, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Eric62
Messages : 1248
Inscription : 04 Oct 2013 15:51
Localisation : Artois

Re: Bandes LED 7020 rigides

Messagepar Eric62 » 20 Fév 2015 15:21

La puissance lumineuse dégagée m'impressionne mais m'inquiète


:mdrrr: c'est rien du tout çà ... Avec certaines Leds le flux de lumière te chauffe la main comme si tu étais en plein soleil
Si çà chauffe peu et que les intensités mesurées sont conformes il n'y aura pas de soucis.
à savoir que plus on diminue l'intensité de la Led plus la température de couleur diminue (dans de faibles proportions)

Ce qui précède n'est pas complètement surprenant puisque (sur une seule bande)

Tension : 12, 2V
Intensité : 0,94 A

Ce qui fait donc

11,47 W par bande
Intensité par cellule : 78 mA (les différentes data sheet donnent comme intensité typique 150 mA ; a priori je reste en zone "sage")
tension aux bornes de chaque résistance : 3,06 V -- moyenne
tension aux bornes de chaque LED: 3,04 V -- moyenne
puissance perdue dans les résistances : ~ 0, 24 W par résistance , soit pour la bande ~ 2,85 W
puissance consommée par les LEDs 8,62 W (soit 0,24 W par LED)


25% de pertes Voilà... c'est là pour moi que se situe le "problème" (si on recherche le haut rendement)
A celà il faut ajouter les pertes du transfo 12V avec un rendement de 80% tu n'es plus qu'à 60% donc une Led à 100lm/W devient une Led à 60lm/W.
D'un autre côté tu le récupèreras en chaleur, c'est toujours çà de pris

Si cela tient c'est vraiment le top et avec deux bandes (donc 1 m) pour ~3,5 € cela fait un remplacement génial pour les tubes de 120 cm


Interessant, qualité prix çà me semble bien, ce que tu perds en électricité tu le gagnes au prix d'achat
Où as-tu trouver cela, si ce n'est pas indiscret ?

Le réflecteur alu (pas fondamental avec l'éclairage très directif des LEDs), sert au moins autant de dissipateur thermique pour maintenir la température de jonction des LED à ~50°C -en fin de cycle de 14h- (bon pour le rendement en lumens par Watt, et bon pour la durée de vie des LEDs).


J'avais utilisé aussi ce principe (dans mon cas c'était impératif)
Laisse un espace suffisant entre le réflecteur et le plafond ou/et ventile par le haut.
çà permet de récupérer la chaleur du haut et de la pousser vers le bas par les trous que tu as fait.
Jolie poupo :super:

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2678
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: Bandes LED rigides

Messagepar papo4334 » 20 Fév 2015 22:12

Recopie du message posté dans le sujet "Calculs ... Vegeled", suite au déplacement de ce qui concernait ces bandes rigides.
____________________________________________
@Eric62 : effectivement pour mes mesures d'éclairement avec l'APN, je respecte toujours le même protocole (même angle, même papier blanc, même objectif) et au moins cela me permet de comparer mes mesures entre elles de manière assez fiables (cf. quelques tests en lumière solaire en fin d'après midi, tous les 1quart d'heure), même si je considère avoir une marge d'incertitude d'environ 30% avec la réalité.

Si je parle de spectre et température de lumière, c'est que je suis en train de faire de nombreux essais d'éclairage avec des LEDs premiers prix, et que cela m'intéresse de comparer non seulement les lux (biaisé par la courbe de vision photopique de l'IEC), mais également les spectres.
A défaut de spectre réel, une estimation de température de lumière, quand on connait la technologie employée, permet d'avoir un idée pas trop mauvaise du spectre produit par ces différents éclairage.
Note : en outre j'ai conforté mes suppositions en diffractant la lumière produite avec un CD ce qui donne des choses comme :
Image sur lequel on peut retrouver un spectre tube fluo standard.
Image pour un éclairage LED dit blanc naturel (donc probablement ~5 000 K)

ou encore
Image où on remarque l'absence quasi totale de jaune et l'importance du bleu y compris deep blue à la limite du violet

Pour en revenir à l'APN en faisant plusieurs clichés (de la feuille blanche qui sert à mesurer les lux) avec un blocage de la balance des blancs à différentes valeurs :
on constate bien
- une teinte de plus en plus chaude (entre jaune/vert, jaunâtre et jaune/ocre) quand la valeur réelle de la température de lumière devient de plus en plus petite en dessous de celle choisie
- une teinte de plus plus en froide (dans les nuances de bleu) quand la température de lumière s'élève au dessus de la valeur fixée
- un gris neutre (ni chaud ni froid) quand la température de couleur est "proche" de celle fixée.

Bien évidemment ça ne donne pas une mesure, juste une estimation, mais en utilisant les fichier "raw" il reste possible de comparer des températures de couleurs de manière assez fiable et d'avoir des estimations correctes.

Exemple : 2 photos de cet après-midi avec l'appareil bloqué sur 7500 K
Image
et
Image

La première prise vers 16 h avec la lumière solaire (ciel moitié couvert) montre bien que la lumière était nettement plus chaude que 7 500 K
la seconde simplement en éclairant les 4 bandes rigides de LED 7020 (sans fermer les 2 fenêtres) sans teinte marquée ni chaude ni froide, montre bien que la température de lumière est "proche de 7500K) . Non reproduits ici, un réglage APN à 6000K, donne un cliché clairement bleuté (avec LED) et encore un peu jaune mais beaucoup moins en lumière solaire.

_____

J'ai également refait quelques mesures sur les bandes rigides 7020 (en baissant un peu la tension d'alimentation) sur le prototype expérimental des deux photos ci-dessus (4 bandes de 50 cm LED 7020) et la comparaison avec 3 tubes fluos T8 (6500 , 60 cm, 18W chacun) montés de façon similaire.

Consommation du lot de 4 bandes rigides de 50 cm 7020
  • Tension : 11,85 V
  • Intensité : 2,9 A -- en baissant peu la tension ( - ~4%) on fait fortement baisser l'intensité (~25%)... normal mais il faut ajuster finement
  • Puissance : ~34 W
Pour le rendement en lm/W et pour la durée de vie des LED, on est un peu gagnant à réduire le courant traversant.
- -
Comparaison des mesures d'éclairement (avec APN) à ~30 cm (sans parois réfléchissantes)
  • 3 tubes 6500 k (au total 54 W) : ~ 6 500 lux à environ 6000/6500K
  • 4 bandes 7020 (au total ~44 W en comptant les pertes alims): ~ 12 500 lux à environ 7500K


La photo des 2 étages (tubes au dessus de bandes LED confirme vraiment les premières impressions et les mesures.
Image
On y constate à la fois la différence d'intensité d'éclairement et de spectre (WB, toujours bloquée sur 7 500 K).

_____
remarque non technique :wink: : les premiers piments qui viennent de germer sous la PoupoLED 5630 me semblent avoir des cotylédons d'un vert sensiblement plus soutenu que ceux sous un mélage lumière naturelle et tube fluo.
Est ce bon ou mauvais signe ?
De toute manière ils viennent de migrer de la PoupoLED 5630 dans laquelle je dois maintenir ma consigne de température à 28°C jours et nuits pour attendre la germination des chinense, à la zone expérimentale ci-dessus avec éclairage LED 7020 + complément de lumière naturelle pendant la journée et température autour de 21°C

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2678
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: Bandes LED rigides

Messagepar papo4334 » 20 Fév 2015 22:15

Idem
______________________________
En complément, voici le spectre visuel des 7020 dans ce montage :
  • Image
  • Image

Il faut bien et la photo de température de lumière et celle de spectre :
    Avec la photo de température de lumière seule on sait que c'est vers 7500K, mais on pourrait penser qu'il n'y a pas grand chose d'autre que du bleu.
    Avec les photos du spectre on voit un spectre riche et large, mais on ne devinerait pas que la température de lumière résultante est si élevée, car on n'a rien pour mesurer l'intensité respective des différentes couleurs tellement c'est puissant)

Ce que l'on peut (j'espère) en déduire c'est que ces LED 7020
  • en dépit de leur température de lumière très froide, qui indique beaucoup de bleu, ont un spectre vraiment large. C'est d'ailleurs ce spectre large qui explique que les mesures en lux donnent des valeurs élevées.
  • c'est pas top, car on y trouve de couleurs peu utiles à la croissance des plantes ; le rendement photons utiles/photons émis ne sera pas optimal;
  • C'est bien car cela va permettre de couvrir les besoins des différents photoplastes, sauf peut être le "rouge lointain" (mais celui ci semble surtout indispensable à la nouaison) sans avoir à rajouter de LED de couleur.
  • le bilan des deux précédents est quand même tout à fait positif car le rendement lumineux est tel que cela compense la présence du jaune et du vert dans le spectre (couleurs très peu utiles)
  • n'ont pas besoin de rajout de LED bleues sauf à la rigueur et uniquement du bleu royal

Pour ce qui est de la température des bandes d'aluminium : le système de bandes aluminium avec le dos à l'air s'avère suffisant pour que la température de l'aluminium ne s'élève pas (moins de 40 °C) dans ces conditions.
Un réflecteur n'apporterait pas grand chose pour la température et presque rien en lux tant la lumière est directive.

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2678
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: Bandes LED 7020 rigides

Messagepar papo4334 » 20 Fév 2015 23:36

Eric62 a écrit :25% de pertes Voilà... c'est là pour moi que se situe le "problème" (si on recherche le haut rendement)
A celà il faut ajouter les pertes du transfo 12V avec un rendement de 80% tu n'es plus qu'à 60% donc une Led à 100lm/W devient une Led à 60lm/W.
D'un autre côté tu le récupèreras en chaleur, c'est toujours çà de pris


Tu as certainement raison, (et c'est pour cela que j'avais fait le calcul et tenu à le souligner dans la présentation la perte dans les résistances, et il y a en effet les pertes dans les alims ATX)
Mes priorités ne sont pas le top du rendement, mais
i) le moindre coût pour équiper plusieurs étages de pouponnière
ii) la faisabilité pour moi qui suis sans compétence ni équipement en électronique.

Le chiffre du rendement ne m'inquiète pas trop, surtout dans la mesure où de fait il est bien meilleur (de l'ordre du double) que celui des tubes fluos que j'aurais utilisé (et que j'utilise encore) à la place des LEDs.
    * Soit le chiffre de 60 lm/W pour ces tubes est largement surestimé
    * Soit le rendement théorique optimal de ces LEDs 7020 est bien plus de 100 lm/W et malgré les 40% de perte reste meilleur que les tubes fluos standard 6500 K (qui est ma comparaison pour une solution pas chère et à mon niveau de compétence)
    * Soit, ce qui est probable il y a un peu des deux : Intuitivement j'estime à environ 90lm/W contre 50 lm/W "réels"
A la sortie vis à vis des tubes c'est
  • moins cher en investissement ( 7€ au lieu de 3 x 9€ pour une surface 65 x 45 cm) plus pas de renouvellement de tubes tous les 2 ans
  • comparable en consommation électrique -- et encore que je suis pas 100% certain que dans les tubes 18 W, il n'y ait pas un peu de perte
  • bien meilleur en éclairement : en gros le double en lumen, probablement plus en PPFD (intensité de lumière utile aux plantes)

En réalité plus que les lumens ce que je cherche à estimer (n'ayant pas de quoi mesurer) c'est l'adéquation entre le spectre émis et le PAR (spectre utile aux plantes). On peut en effet y perdre (ou gagner) encore plus que dans les pertes en chaleur (les lampes HP ont un excellent rendement, supérieur à presque toutes les LEDs mais leur spectre est très mauvais pour la photosynthèse, il leur faut donc plus de W au m²)

Plus que lumens et lux, dans notre contexte pouponnière, la seule unité qui me semble significative et qui sera comprise par chacun de nous en permettant de comparer des technologies différentes (sans parler PAR, PPF, PPFD... :wink: ) est le W/m² (combien on paye au fournisseur d'énergie pour quelle surface de poupo) une fois que l'on a prouvé que le le spectre convenait au plantes (prouvé pour tes LED CREE, à prouver pour mes SMD 7020)

Eric62 a écrit :Interessant, qualité prix çà me semble bien, ce que tu perds en électricité tu le gagnes au prix d'achat
Où as-tu trouver cela, si ce n'est pas indiscret ?

En effet, acheter une (ou quelques unes au total, pour mes différentes poupo) alimentation régulée en courant, pour pouvoir utiliser des LED sans perte de rendement, me plomberait le prix de revient et ne me parait pas amortissable par le gain en courant consommé.
La provenance : c'est du chinois trouvé en recherche web (via MP si tu veux le vendeur spécifique)

Nota : avec ces vendeurs il faut être plus que prudent. J'estime avoir fait une excelllente affaire avec ces bandes rigides, mais depuis (ce matin) j'ai reçu des strips 7020. Je te laisse regarder la photo qui suit et en tirer les conclusions (que je vais expliquer au vendeur dès le nouvel an chinois terminé) :
Image

Eric62 a écrit :
Le réflecteur alu (pas fondamental avec l'éclairage très directif des LEDs), sert au moins autant de dissipateur thermique pour maintenir la température de jonction des LED à ~50°C -en fin de cycle de 14h- (bon pour le rendement en lumens par Watt, et bon pour la durée de vie des LEDs).

J'avais utilisé aussi ce principe (dans mon cas c'était impératif)
Laisse un espace suffisant entre le réflecteur et le plafond ou/et ventile par le haut.
çà permet de récupérer la chaleur du haut et de la pousser vers le bas par les trous que tu as fait.


Depuis et bien qu'il me reste 1,5 m² d'aluminium pour faire d'autres réflecteurs, j'ai expérimenté, pour les bandes rigides (cf. messages ci-dessus) le montage des bandes sur une grille.
Pour ces bandes rigides au moins cela me parait s'avérer la meilleure solution :
    c'est simple, même si on a pas de grille on peut faire l'équivalent avec quelques tiges/barres métalliques
    c'est pas cher du tout
    cela s'avère tout à fait suffisant pour que les bandes d'alu ne dépasse pas 40°C (excellent pour le rendement et la durée de vie des LEDs)... elle suffisent donc comme radiateur/dissipateur, dès lors que l'on a en haut (plus haut que ces barres) une évacuation d'air chaud
    la perte en éclairement est voisine de 0, puisque les LEDs émettent ultra majoritairement sur 120° et rien vers le haut et que les plantes en bas ne vont presque rien réfléchir vars le "plafond". Au pire on peut peindre ce plafond en blanc ou y mettre une feuille de mylar.
J'utiliserai l'aluminium qui me reste comme réflecteur pour les rubans souples (strips) qui me restent

Nota : la chaleur évacuée par le haut sert à chauffer l'étage de poupo au dessus (il est prévu une espace de quelques centimètre entre le plafond 'un étage et le plancher de l'étage supérieur). Je n'ai pas besoin de VMC (bien que des ventilo de vieux PC soit disponibles). En outre pour le cycle des plantes il est important de ne pas être en circuit fermé et de renouveler l'air (un peu). La convection naturelle s'en charge pour moi).
Un seul câble chauffant, piloté par thermostat, au premier étage est suffisant pour éviter que les étages ne se refroidissent trop la nuit (phase de lumière éteinte) dans mon garage trop froid.

-- - -
Pour les semis poupos sur étagère en grille, elles sont devant les fenêtres au sud ; tubes ou LED ne servent que d'éclairage d'appoint pour disposer de 14h d'éclairage quotidien. Je me moque donc un peu du spectre, car pendant la journée les plantules reçoivent l'ensemble du spectre de la lumière naturelle et d'expérience cela leur convient parfaitement bien (avec les tubes fluo, mais il n'y a pas de raison qu'avec des LEDS blanc froid cela ne soit pas le cas).

Avatar de l’utilisateur
Eric62
Messages : 1248
Inscription : 04 Oct 2013 15:51
Localisation : Artois

Re: Bandes LED rigides

Messagepar Eric62 » 20 Fév 2015 23:51

Bien vue on peut effectivement utiliser un CD pour voir les spectres.
Mais en l'utilisant comme tu le fais la séparation se fait mal et il est difficile de pouvoir faire des interprétations.
Le mieux est d'utiliser un réseau et de viser avec l'appareil photo un point lumineux suffisamment fin, ou alors il faut confectionner un montage spécifique
J'ai cherché des spectres que j'avais en réserve mais je n'ai pas retrouvé.
Alors j'ai fait çà vite fait à travers mon volet et tenter dans des conditions :rolling: d'obtenir quelque chose du lampadaire dehors (sodium haute pression)
Le résultat correspond aux conditions de prise de vue c'est à dire :nuuul: mais on peut commencer à interpréter des choses

spectre.JPG

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2678
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: Bandes LED rigides

Messagepar papo4334 » 21 Fév 2015 00:24

Très juste,
J'ai d'ailleurs fait un montage avec une boite en carton pour y mettre le CD, une fente très étroite presque en face et sur le côté un viseur avec un cylindre en carton (genre celui dans les rouleaux s.palin). Si on peut bien mieux apprécier le spectre à l’œil, sans lumière parasites, je n'arrive pas à faire de photo de ce qu'on y voit (il faut à la fois orienter la fente vers la source lumineuse, et le cylindre du viseur vers le CD pour obtenir un spectre plus analysable. Dispositif trouvé en anglais sur un site internet.
Il est vrai que dans l'interprétation je me base plus sur ce que je vois avec la boite à spectre que sur la photo du CD à l'air libre.

Je cherche encore une solution qui donne cette qualité de spectre et soit compatible avec un APN.


J'ai également une sodium HP en face de chez moi et son spectre est vraiment quasi similaire au tien (même chose en regardant par une fente étroite entre volets. Cela reste bien plus facile, car c'est une source quasi ponctuelle, alors qu'avec mes multiples LED très rapprochées ce sont toujours quelques spectres côte à côte légèrement décalés, mais chacun bien plus lisible que sur les photos (avec les tubes fluo c'est moins net mais sans ce phénomène)

Avatar de l’utilisateur
Paul
Messages : 8135
Inscription : 07 Déc 2010 14:52
Localisation : Sud Morvan

Re: Bandes LED rigides

Messagepar Paul » 21 Fév 2015 09:00

Super intéressant tout ça, ce doit être moins energievore que les néons en plus. Cela semble relativement simple à assembler. A étudier cet ete

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2678
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: Bandes LED rigides

Messagepar papo4334 » 21 Fév 2015 10:39

En effet,
    1. c'est vraiment simple à monter, juste du fil ( 2 couleurs) et des dominos, mais il faut une alimentation 12 V courant continu. Selon la puissance (nombre de barres à alimenter) j'ai deux solutions à coût 0 (recyclage au lieu de mettre à la déchetterie) : une alim de PC portable (jusqu'à 4 ou 5 barres de 50 cm, selon la puissance) ou une alim ATX de PC (tour) en ne prenant que les fils +12V (les jaunes de mémoire).
    2. consommation électrique : mes premiers essais indiquent qu'on peut obtenir sans problème et en même temps une augmentation de l'éclairement de 1/3 et une réduction des kW de 1/3 par rapport aux tubes fluo 6500°K standard.
    Un énorme avantage est que le 12V dans la poupo est absolument sans danger.

Il reste à vérifier que le spectre convient bien à la croissance des plantes. Mes quelques jours de recul ne sont pas encore suffisants pour l'affirmer, mais au moins tout se passe bien jusqu'à présent et les plants sont d'un vert bien soutenu (même ceux en tests à 10 cm des LEDs). Confirmation (ou pas :wink: ) à venir d'ici fin mars.

Avatar de l’utilisateur
Eric62
Messages : 1248
Inscription : 04 Oct 2013 15:51
Localisation : Artois

Re: Bandes LED rigides

Messagepar Eric62 » 21 Fév 2015 10:59

papo4334 a écrit :Très juste,
J'ai d'ailleurs fait un montage avec une boite en carton pour y mettre le CD, une fente très étroite presque en face ..............


Je comprend mieux tes constations; bien joué :super:

Avatar de l’utilisateur
papo4334
Messages : 2678
Inscription : 04 Mars 2010 02:43
Localisation : Hauts Cantons du 34

Re: Bandes LED rigides

Messagepar papo4334 » 21 Fév 2015 11:58

:merci:
mais ... si tu connaissais un moyen qui permette à la fois d'avoir un bon spectre et d'en faire des photos je serais vraiment preneur. Cela permettrait une analyse bien plus fine du spectre en ayant tout son temps à l'écran.
A noter qu'avec CD et DVD ce n'est pas le même angle pour bien voir le spectre... les mini sillons ne doivent pas avoir la même géométrie entre les deux modèles. Je n'ai pas de blue-ray, mais cela doit être encore différent.

Avatar de l’utilisateur
Eric62
Messages : 1248
Inscription : 04 Oct 2013 15:51
Localisation : Artois

Re: Bandes LED rigides

Messagepar Eric62 » 21 Fév 2015 19:42

Avec quelques rudiment d'optique c'est jouable, mais je ne me suis pas vraiment intéressé à la question.

A noter qu'avec CD et DVD ce n'est pas le même angle pour bien voir le spectre...


çà c'est normal la finesse de gravure est différente, donc la dispersion aussi.
Un réseau se caractérise par son nombre de trait par mm (sa "finesse de gravure" ) plus c'est fin plus çà disperse.
Un dVD a une gravure plus fine la dispersion doit donc être plus importante

Avatar de l’utilisateur
Eric62
Messages : 1248
Inscription : 04 Oct 2013 15:51
Localisation : Artois

Re: Bandes LED rigides

Messagepar Eric62 » 21 Fév 2015 22:29

mais ... si tu connaissais un moyen qui permette à la fois d'avoir un bon spectre et d'en faire des photos je serais vraiment preneur
"Avec quelques rudiment d'optique c'est jouable, mais je ne me suis pas vraiment intéressé à la question."


Je me rend compte que ma réponse a du te sembler incohérente dans la mesure où je te montre un spectre :doh: n'importe quoi :doh:
Je voulais dire je ne me suis pas intéressé à la question en utilisant un CD :mrgreen:

En fait j'utilise un réseau et dans ce cas tu vois :

- l'image que tu regarde (de face)
- et en regardant sur les côtés (faire un léger angle) tu vois les spectres (ordre 1 et 2) à gauche et à droite.

En regardant une source suffisamment ponctuelle, on voit sur les côtés cette source plus ou moins décalée suivant la longueur d'onde.
cette "image multicolore virtuelle", si on peut dire, se situe pour simplifier à la même distance que la source pointée.
Soit l'autofocus la capture, soit je passe en manuel si il est un peu perdu.

En schéma :rolling: çà donne (je n'ai représenté que les spectres d'ordre 1):

oooo...........o........oooo



--------------------------------------------------------- ............ réseau

---> Appareil photo voit l'objet et ces "fantômes multicolores" à une distance à peu près équivalente

Si tu utilises une courte focale (plus haut j'étais en 100mm équiv 160) tu n'as même pas à te soucier de ces considération, tu "colles" le réseau à l'objectif.
Sur la photo tu auras l’objet et les 2 spectres en miroir.

Pour faire çà dans les règles pour avoir un très beau spectre, il faut mettre au point un dispositif optique un peu plus sérieux.

:coucou:


Revenir vers « Jardiner à l'intérieur : Hydro, aéroponie et éclairage. »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité